L'histoire prend place après l'épisode 7. Vous intégrerez les différents groupes et partirez à l'exploration voire à la conquête de la galaxie
 

Partagez | 
 

 Bienvenue aux Archives [Darro/+18]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Welcome to the Dark Side
Crystale Ren
Ren's Knight of Lust & Supreme Leader Armed Arm
Date d'inscription : 23/03/2017
Messages : 109
Métier : Bras armé du Suprême Leader & Conseillère des Arcanes Sombres
Planète d'origine : Hapès

MessageSujet: Bienvenue aux Archives [Darro/+18]   Ven 1 Sep - 4:20

Un retour de gagnant ? Un jour de plus sur Bastion. Depuis mon retour de Korriban, j'avais fait mon rapport à Kylo notamment de ma rencontre avec l'Impératrice. Je dois admettre que je suis surprise de la véracité de celle-ci mais elle ne m'a pas plus impressionner que cela. Elle avait fait erreur en se montrant à moi mais elle était persuadée que j'avais réussi à lui résister en rencontrant des esprits de Force. Pauvre folle... Elle ne semblait pas en savoir plus sur moi que l'inverse. Comme quoi, cela sert toujours de prendre le temps de se renseigner... Je ne savais pas quand je pourrais reprendre mon vaisseau pour repartir en expédition mais je devais faire preuve de patience. Et c'est une chose que je sais faire. Bien que je sois un chevalier de Ren, je restais une civile de plus normales lorsque je devais m'occuper des Archives. Et je ne montre même pas mon sabre laser qui pourrait avoir toute sa place. Et pourtant, je suis toujours prête à partir lorsqu'on demande à me voir mais aussi lorsqu'on me déploie.

Après un début de journée plus qu'appréciable, j'avais fait mon sport habituel et j'agis presque comme une citoyenne lambda. Cependant, dés qu'on me demande mes papiers et qu'on se rend compte de mon grade, les gens deviennent de suite plus fantomatiques que les esprits. Et à chaque fois, cela en est presque drôle. Pourtant, je fais comme n'importe qui et lorsqu'on me contrôle, je n'ai pas honte de donner mes papiers. Si tout est en ordre, ce n'est pas de ce genre de chose qu'il faut avoir peur. En plus de m'occuper des Archives, il m'arrive de devoir gérer des interrogatoires avec ou sans mes supérieurs. Je ne me caches pas... Et puis, cela défoule une fois de temps en temps. La personne visée n'avait qu'à mieux choisir son camp... Je ne me suis jamais mise en colère et pourtant, dans chaque regard, je me rends compte que mon identité fait peur. Grand bien leur fasse... Je n'ai pas rejoint le Premier Ordre pour martyriser le peuple... Être oppressée, je sais ce que c'est pour l'avoir vécut pendant de très nombreuses années. Je viens d'un royaume où l'oppression est très importante et je ne parle même pas de l'Empire Sith... Empire dont j'ai bien fait de m'éloigner en raison de la lubie de l'Impératrice.

Après ma matinée forte en défoulement, j'arrive aux Archives en début d’après-midi après m'être restaurer simplement. Je ne suis pas le genre de personne qui parce qu'elle est à la solde de Kylo qu'elle vit dans le luxe. Oh que non, ce n'est absolument pas mon genre. Je n'ai pas d'adresse fixe et je vis dans mon vaisseau. Non pas que je suis radine mais j'ai mon véritable chez moi. Et le moment de m'installer pour de bon n'est pas encore arrivée. J'ai encore le temps devant moi. Je ne suis pas une femme sans jugeote et la seule chose qui ferait que j'apprécierais un mariage arrangé est qu'on m'en donne l'ordre. Sauf que jusqu'à maintenant, cela n'est encore jamais arrivé et heureusement d'ailleurs. Je ne suis pas ce genre de marchandise, je veux profiter de la vie tant que je la tiens encore entre mes mains.

Mais ces derniers temps, je commence à m’inquiéter en raison de plusieurs départs ou éloignements de mes confrères chevaliers. J'ignore même ce que pense Kylo dans tout ça mais cela ne fait pas parti de mes affaires. Je répondrais présente s'il a besoin de moi ou à ses ordres mais cela s'arrête là. Les officiers qui tentent de me donner des ordres... Je les remballe aussi vite qu'ils sont arrivés. Je ne suis pourtant pas quelqu'un de narcissique ou égocentrique... Mais je sais où est ma place et elle ne se trouve pas auprès d'un officier véreux qui rêves de me voir tomber. Retirant ma veste, je la pose sur un dossier de siège et je fais ce que je sais faire de mieux. A savoir me plonger dans le rangement des Archives ainsi que des traductions des artéfacts. Je n'ai donc pas à me plaindre de ma vie sur Bastion. Au contraire, elle est assez simple pour un chevalier de Ren. J'avais passé un excellent début de journée alors j'aimerais qu'elle se finisse aussi très bien...
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Welcome to the Dark Side
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Bienvenue aux Archives [Darro/+18]   Ven 1 Sep - 22:46

Le Major se réveilla dans la plus simple tenue d'Adam, il était encore tôt mais la guerre n'attendait pas et la formation des jeunes soldats et les entraînements non plus. La guerre, c'était sa vie. Depuis qu'il avait cinq ans, tout ce qu'on lui avait apprit et enseigné avait pour but d'en faire un excellent soldat. De plus, la famille Tarkin l'avait adopté afin d'en faire un excellent stratège et futur Moff. Il avait longtemps ignoré la raison pour laquelle les Tarkin l'avaient adopté lui mais aujourd'hui tout était clair et ce depuis de nombreuses années. Il avait appris qui il était, qu'il avait du sang royal. Il était le fils héritier du Roi et de la Reine de Rakkos, sa planète natale. Son oncle, avide de pouvoir avait offert le jeune enfant au Premier Ordre en gage de respect et d'amitié, un enfant donné comme cadeau avec d'autres enfants du même âge que lui. Depuis cette découverte, il ne pensait qu'à une chose, se venger de son oncle et reprendre ce qui lui revenait de droit et offrir à son peuple un roi légitime.
Il ne s'était jamais intéressé à l'idéologie du Premier Ordre, il était un soldat avant tout et tout ce qui comptait était qu'une mission soit menée et réussie, rien de plus.Si son Oncle l'avait offert à la Nouvelle république, il se battrait dans les rangs de la Résistance. Peu lui importait, il était loyal au Premier Ordre qui étaient ses sauveurs, lui ayant évité une mort accidentelle afin de l'écarter du pouvoir mais son oncle avait fait une erreur, une erreur qui causerait sa perte car au lieu de s'être débarrassé de l'enfant qui mettrait en doute son autorité, il l'avait offert à ceux qui en feraient une arme, une arme qui serait utilisé contre cet homme.

Il se leva, ne prêtant nul attention à la jeune femme encore endormie qui avait partagée sa couette. Il prit une douche rapide avant de se revêtir de son armure noire et rouge et de prendre son fusil qu'il conservait dans un coffre dont lui seul avait le code. Il mit son casque sur sa tête et quitta ses quartiers, se dirigeant vers la place centrale, là ou les cadets étaient entraînés. Il était de retour à Bastion, cela faisait plusieurs jours qu'il était rentré de mission et il avait dût faire son rapport, en mentionnant les erreurs stratégiques qui avaient été faites, ayant pour conséquence la mort de trois soldats qui auraient pût être mieux employés ailleurs. Ses objectifs avaient toujours été la réussite de la mission, la survie de ses hommes ainsi que sa survie. C'était tout ce qui comptait.

Il n'attendait que de recevoir un ordre de mission pour mener un nouveau combat contre une position tenue par l'ennemi. Certains avaient peur de se salir les mains, pas lui. Il avait déjà tué et avait perdu lui aussi ses premiers frères d'armes, c'était il y avait déjà très longtemps. Il ne ressentait rien à l'idée de tuer une personne, c'était lui ou son ennemi et son ennemi n'hésiterait jamais à appuyer sur la détente. Il n'était ni bon ni mauvais, il était un soldat, tout simplement. Il se fichait pas mal de l'idéologie, il faisait simplement ce qu'il y avait à faire, rien de plus, rien de moins. Il ne s'était jamais éternisé sur ce qui était des sentiments. Il ne regrettait rien et si un camarade tombait, un autre le remplacerais et on ne pouvait pleurer un guerrier mort au combat, c'était la plus belle des morts pour un soldat.

La matinée finie, il partit se restaurer rapidement avant de rejoindre les Archives. Il avait beaucoup fréquenté les lieux et continuait de le fréquenter, connaissant ainsi très bien la personne qui s'occupait des archives impériales à savoir Crystale Ren. Si il s'y rendait c'était pour affiner sa stratégie, en savoir toujours plus, voulant étudier chaque rapport afin d'en voir chaque force et chaque faiblesse pour pouvoir s'en inspirer et éviter de refaire les mêmes erreurs en reprenant des stratégies qui ont déjà été employés avec succès. Il passait beaucoup de temps à étudier, contribuant à sa montée rapide en tant que Major, ayant un sens tactique bien plus développé et ayant un esprit analytique, pouvant coordonner un assaut avec succès sans avoir d'informations et seulement en étudiant le terrain même si il ne faisait jamais ça, ne voulant pas risquer de pertes humaines inutiles. Chaque homme était important et chacun d'eux devait être utilisé de la meilleure des manières. Ils n'étaient pas que de la chair à canon qu'on sacrifie, ils étaient la principale force de combat du Premier Ordre.

Il pénétra dans le lieu, retirant son casque qu'il posa sur une table avant d'approche de la jeune femme, un léger sourire en coin sur les lèvres. Il n'avait jamais eu à donner d'ordres à un Chevalier et raison logique car il n'étaient pas des soldats, ils étaient à part bien qu'ils sachent se battre. Ils étaient intouchables, même pour un major comme lui, de toute façon il ne les voyait pas souvent, hormis la jeune femme qui s'occupait des archives et qu'il croisait régulièrement...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Welcome to the Dark Side
Crystale Ren
Ren's Knight of Lust & Supreme Leader Armed Arm
Date d'inscription : 23/03/2017
Messages : 109
Métier : Bras armé du Suprême Leader & Conseillère des Arcanes Sombres
Planète d'origine : Hapès

MessageSujet: Re: Bienvenue aux Archives [Darro/+18]   Sam 2 Sep - 12:56

Un retour de gagnant ? Il est clair que personne ne pouvait me donner d'ordres sauf Kylo ou encore Snoke lui-même. Le reste des officiers demandaient en général la permission pour qu'on fasse ce qu'on me demande. En temps normal, je suis conciliante et j'accepte de rendre service mais tous les chevaliers ne sont pas comme ça. Loin de là. Je suis loin d'être une brute sangunaire qui ne tue que pour le plaisir. J'ai appris avec mes années d'expérience qu'il n'étaiot pas bon d'agir ainsi et je ne tiens pas à finir comme mon défunt maître. Cela remonte à un moment que je me suis arrangée pour qu'il se fasse tuer et j'avais réussi mon coup. J'avais récupéré son héritage et j'avais laisser l'habitation en vente. Mais j'ai conservé le vaisseau que j'entretiens... Plusieurs de mes collègues chevaliers me demandent pourquoi je n'achéte rien dans la Capitale mais je restait évasive. Je ne veux pas parce que je n'ai réellement aucune attache et le luxe de mon propre vaisseau me convient. Je ne suis pas du genre difficile et malgré une petite richesse, je suis quelqu'un qui m'abuse pas de son argent ou de sa position. Je reste aussi une citoyenne du Premier Ordre. Même si ça, je ne l'est pas toujours eu. C'est Snoke qui me l'a donné lorsque j'ai accepté de me mettre sous ses ordres. Bien que je le sers du mieux  possible, les autres chevaliers se méfient car ils ne savent pas d'où je viens ni ma véritable allégeance. Mais honnêtement, je me fiche de tout ça. Je suis l'une des leurs, point à la ligne. Si le Leader Suprême l'a choisi, c'est comme ça et pas autrement.

J'étais silencieuse comme à mon habitude. Je ne faisais que mon travail après tout. Les Archives sont silencieuses comme à l'accutumée. Il faut dire que c'est un lieu où le silence est de mise et je tiens à ce que cela soit respecté. Il est poissible de discuter mais il ne faut pas hurler ou parler trop fort. Je fais donc les tri dans les holoarchives, répondant aux questions et aux demandes des personnes qui viennent ici. Pouir la plupart, ce sont des étudiants qui passent des examens ou qui préparent des théses ou des mémoires. Ils ont le temps de penser à leur avenir ici alors que c'est la guerre ailleurs. A les voir, je me dis qu'ils ont de la chance d'être insouciant et qu'ils ont aussi raison de profiter de la paix relative qui se trouve ici sur Bastion. En même temps qui aurait l'idée de venir attaquer la Capitale alors que c'est l'une des planètes les mieux gardées du territoire appartenant au Premier Ordre. Mais c'est surtout son histoire qui est accés surprenante. Car dans le fond, Bastion est devenue la Capitale du Premier Ordre parce que le peuple l'a voulu ainsi. Il n'y a pas eu de guerre ici... Ce sont tous simplement des hommes qui voulaient un retour de l'Ordre digne du Second Empire. Comme quoi tout change doucement même en plein cœur des citoyens.

C'est alors que je vois une personne s'approcher de moi. Montrant un sourire, je connais cette personne puisqu'il est un officier haut gradé. Mais avant d'être tout ça, il était un étudiant comme un autre et il a conservé cet aspect d'étude encore aujourd'hui. Un sourire en coin et je me lève pour le saluer à voix basse comme l'exige les lieux.

« - Major ! »

Inclinant légèrement ma tête, je montre le respect dû à son rang. Je finis par redresser ma tête et je le regarde simplement. Je me tenais debout et je suis habillée comme une civile des plus communes tout en ayant une certaine classe et sexy, chose habituelle chez moi. Il faut dire que je ne porte pas le péché de la luxure pour rien. Cependant, je sais me tenir en société et là, je suis au travail donc je me dois d'être un minimum présentable. Quittant mon petit bureau, je marche vers lui tout en ayant le sourire et je le regarde simplement.

« - Je peux faire quelque chose pour vous ? »

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Welcome to the Dark Side
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Bienvenue aux Archives [Darro/+18]   Lun 4 Sep - 21:39

Dans son armure noire et bordé de rouge, le major Tarkin imposait le respect, bien qu'il ne soit pas un géant, physiquement parlant. Cependant son physique était irréprochable et il avait une fine musculature, finement sculptée qu'on pouvait deviner malgré sa lourde armure qui était modifiée pour avoir une bonne résistance et en même temps en préservant sa souplesse et son agilité. En approchant de l’archiviste, il se passa une main dans les cheveux n'aimant pas qu'ils soient trop à plat et préférant leur donner un aspect plus ébouriffé. Il savait qu'elle n'était pas n’importe qui, qu'elle faisait parti des Chevaliers de Ren, un ordre encore mystérieux et ça même à ses yeux alors qu'il occupait une place très importante dans la hiérarchie militaire du Premier Ordre. Il ne savait que peu de choses sur eux, connaissant quelques informations globales et ayant eut part de certaines rumeurs et de certains faits à leurs sujets mais il ne cherchait pas à en savoir plus, ayant d'autre chats à fouetter et d'autres obligations à assurer que de percer le mystère de cet ordre très récent. Il ne portait pas dans son cœur les utilisateurs de la force tels que les jedis ou les Siths même si pour l'Ordre de Ren c'était différent, à ses yeux ils étaient avec eux tant mieux, et si ils auraient été contre eux alors tant pis pour eux. Il trouvait que les jedis et les siths étaient pleins d'orgueil et de mépris, des personnes qui n'avaient pas les pieds sur terre, mais contrairement à beaucoup, il n'était pas superstitieux et ne voyaient pas ces êtres comme des grands dangers et ni comme des ennemis de grande importance. Ils n'étaient pas invincibles, ils étaient humains et avaient eux aussi des faiblesses et un simple soldat pouvait vaincre un porteur de sabre laser assez facilement. Il aurait lui-même voulut affronter un jedi ou un sith afin de prouver que la normalité et la rationalité l'emportaient sur le mysticisme. Tuer un soldat, un autre frère viendra prendre sa place, repousser un tir et cents autres fuseront vers l'ennemi. Il y avait de nombreux exemples à travers les âges qui avaient démontrés la faiblesse de ces êtres qui se croyaient tout puissant et qui s'étaient laissé emporter par leur ego et leur orgueil.

En entrant, il avait pût remarquer qu'il n'était pas le seul à s'être présenter aux archives. Il y avait de nombreux jeunes étudiants qui préparaient des thèses, comme lui fut un temps. Il n'enviait pas leur insouciance, la guerre était partout et on ne pouvait vraiment y échapper. Un jour, ils verraient la mort en face et devront faire face à la perte de gens qui leurs étaient proches et devront se relever, la faiblesse ne faisant pas partit du quotidien d'un soldat. Il avait lui-même, il y a longtemps, vu son premier camarade abattu sous ses yeux mais c'était la vie, c'était ça la guerre. On gagnait, on perdait, des gens mourraient, des inconnus, des proches. C'était la guerre tout simplement, une guerre mais pas idéologique pour lui, la menant dans un certain respect et ne supportant pas les exactions injustifiées et vaines. On pouvait régner par la peur et la crainte certes mais c'était une chose bien éphémère. On ne se faisait pas non plus d'alliés en massacrant un village entier en guise d'exemples. Agir comme ça c'était montrer qui était l'ennemi. Il n'aimait pas qu'une image négative plane sur lui. Il n'était pas un monstre, juste un soldat qui obéissait aux ordres et faisait la guerre.

Il sortit de ses pensées et de la guerre omniprésente le temps d'un instant et approcha de la jeune rousse qui s'occupait des archives impériales de Bastion. Il garde son sourire et se mordille discrètement la lèvre, en la regardant.


- Crystale ! Dit-il en la saluant d'un signe de tête en s'inclinant légèrement, à la façon qu'avait les nobles de le faire. Il la traitait avec respect et égard. Il n'avait pas d'ordre à lui donner, n'avait pas même besoin de lui en donner. Il n'avait pas besoin d'abuser de son autorité, il y avait juste un respect mutuel de la part des deux individus. La jeune femme quitte le bureau pour s'approcher de lui.

- Comme d'habitude ! Je cherche des vieux rapports de bataille à analyser afin d'en tirer profit ! Dit-il en souriant. Cela pourrait paraître ennuyant mais pas pour lui. Il tenait à la victoire et surtout à éviter le maximum de perte de son côté et tenait à éviter une erreur aussi infime soit t'elle qui aurait pût lui coûter énormément, étant encore colérique après son retour de mission et les lourdes perte qu'il avait subit suite au manque de communication et d'information de la part de ses supérieurs hiérarchiques.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Welcome to the Dark Side
Crystale Ren
Ren's Knight of Lust & Supreme Leader Armed Arm
Date d'inscription : 23/03/2017
Messages : 109
Métier : Bras armé du Suprême Leader & Conseillère des Arcanes Sombres
Planète d'origine : Hapès

MessageSujet: Re: Bienvenue aux Archives [Darro/+18]   Ven 8 Déc - 15:27

Un retour de gagnant ? Mais je savais très bien ce qui se cachait sous cette armure sombre et glaciale. J'ai déjà eu l'occasion de le voir différemment. Et pourtant, il a encore tout mon respect. Il n'est pas chien avec moi et je n'abuse pas de sa présence. Les Chevaliers de Ren ont des règles spéciales que j'applique afin de ne pas m'attirer les foudres de Snoke ou du bras droit du Leader Suprême. Pour le moment, les deux sont satisfaits de mes compétences et j'apprécie être dans leur bonne grâce. Tout comme lui, je savais occuper une place de choix mais je ne suis pas du genre à en abuser. Les seules choses réelles qui m'intéressent sont les artefacts et un sport bien précis qui est représenté par ma position au sein de l'Ordre neutre des Chevaliers de Ren. Contrairement aux Sith ou aux Jedi, je ne suis pas orgueilleuse, loin de là et je préfère ma tranquillité. Car je suis un peu un loup solitaire qui apprécie son petit monde. Je suis plutôt méfiante car même je fricote à droite et à gauche, je n'ouvre pas facilement mon cœur ni mon monde. Celui-ci est plutôt dangereux et c'est aussi pour cette raison que je profite de la vie comme s'il s'agissait de mon dernier. Je peux mourir n'importe quand.

J'avais donc remarqué mon allié au sein des officiers impériaux les plus reconnus et je l'avais salué à ce juste titre. Celui-ci m'avait rendu ma politesse et je lui avais sourit. J'apprécie la politesse des personnes lorsqu'elles sont polis mais il ne sont pas nombreux. Ce qui m'étonne chez cet officier c'est qu'il est noble et pourtant, il ne prend pas les autres de haut comme à tendance à le faire son père. Je n'apprécie pas son père mais il ne faut pas reprocher les actes du père à son fils alors qu'il se distingue différemment de lui. Mes mains jointes devant moi, je regarde le Major avec le sourire tandis qu'il demande à lire les vieux rapports de bataille. J'agrandis mon sourire et je lui fais signe de me suivre. Je savais exactement ce qu'il voulait et il a gardé cette habitude de toujours consulter les archives de guerre. Si tout le monde pouvait être pareil là-dessus. Les guerres auraient déjà bien changées et les victoires du Premier Ordre aurait été impossible à éviter.

« - Suivez-moi »

Je me mets alors en marche et je reste naturelle malgré une légère trace de maquillage. Comme je l'ai dis, je suis plus que présentable en société et si on m'a confié cet endroit, ce n'est peut-être pas pour rien. J'aime ce lieu pour sa source de savoir, pour sa variété de connaissance qui est ouvert à tous ou presque. Et puis, décrypter les artefacts font partie de ma fonction d'Archiviste. Jusqu'à maintenant, c'est toujours vers moi qu'on se tourne lorsqu'on a besoin d'en savoir plus sur telle ou telle partie historique. Mais je savais que j'allais partir à la recherche de bien d'autres artéfacts et je n'ai aucune obligation de prévoir un emploi du temps. Si je veux partir en chasse, je peux le faire n'importe quand. Pour le taquiner, je lui dis alors à voix basse.

« - Vous allez finir par les connaître tous par cœur, major. Voulez-vous la suite des dernières archives que vous avez consultées ? »

©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Welcome to the Dark Side
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Bienvenue aux Archives [Darro/+18]   Dim 10 Déc - 0:26

Son regard était impénétrable, et il était difficile de lire le major. Il était complexe et son impulsivité ne rendait pas la tâche plus facile. Il avait humilier le psychologue qui s'occupait des soldats sur Bastion. Il n'avais pas besoin d'aide. Il était un fervent guerrier du Premier Ordre, toujours prêt à se battre, prêt à mourir par loyauté. Ce n'était pas la première fois qu'il se rendait à la bibliothèque et ce n'était ni la première ni la dernière fois que la jeune rousse le voyait. Elle était habituée à lui. Elle savait bien ce qui se cachait sous l'armure noir de l'officier noiraud. Ils avaient l'habitude de se voir dans des circonstances plus intimes. Elle était sa maîtresse, il partageait la couette de l'incarnation de la luxure en personne. Il avait du respect pour elle, bien davantage que les autres chevaliers de Ren. Il les voyaient comme une épine dans le pied et avait l'impression que leur objectifs ne coïncidaient pas. Jamais il ne les avaient vus sur le champs de bataille. C'était toujours lui et ses hommes qui prenaient les risques tandis qu'eux restaient en retrait et récupéraient tout le mérite. Mais il n'incluait pas Crystale. Elle, elle était tellement différente. Il la respectait pour son travail d'archiviste et parce qu'elle lui était précieuse. On disait que derrière chaque homme se cachait une femme et c'était le cas. Elle lui avait permis d'accéder à des dossiers qui lui avaient permis de renverser l'issu d'un combat et de remporter une victoire décisive en faveur du Premier Ordre.

Il en aurait presque oublié qu'elle devait ignorer sa véritable identité. A moins qu'elle ne lui en ai jamais parlé. Les rumeurs avaient longtemps circulés mais s'étaient fondés vrais puisqu'il était d'ascendance royale et était le Prince légitime de Rakkos. La jeune femme lui fais signe de la suivre alors le major lui emboîte le pas.


- Sans doute, peut-être qu'un jour j'aurais analysé tous les rapports de batailles, ce dont je doute malheureusement ! Oui, volontiers ! Finit t'il avec un fin sourire au bord des lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Welcome to the Dark Side
Crystale Ren
Ren's Knight of Lust & Supreme Leader Armed Arm
Date d'inscription : 23/03/2017
Messages : 109
Métier : Bras armé du Suprême Leader & Conseillère des Arcanes Sombres
Planète d'origine : Hapès

MessageSujet: Re: Bienvenue aux Archives [Darro/+18]   Dim 10 Déc - 2:04

Un retour de gagnant ? Ou peut-être le savais-je déjà ? Après tout, il s'agit de mon domaine de prédilection et ce n'est peut-être pas par hasard si on ne me voit pas si souvent sur le champ de bataille. Je suis peut-être un Chevalier de Ren mais je ne passe pas ma vie à combattre des ennemis qui n'ont aucune valeur à mes yeux. Je ne tue pas pour le plaisir uniquement si cela est nécessaire. Obtenir des informations et savoir où les chercher, ce sont la base des opérations qu'il mène avec ces hommes et il faut de tout à travers toutes les batailles et toutes les guerres. Il est vrai qu'il y a peu de chance qu'il me voit croiser le fer mais je suis utile en un autre sens qui précédent toutes les actions ordonnés par le Leader Suprême ou encore par le Maître des Chevaliers. Je suis peut-être celle qui voit le plus clair dans leur jeu du chat et de la souris mais je ne suis pas de nature à me mêler de ce qui ne me regarde pas. C'est peut-être tout ça qui m'a permis de survivre et de rester sur le droit chemin. J'ai fais le choix de ne pas suivre le même chemin que mon précédent maître et malheur à lui, j'ai dû m'en débarrasser devant le Conseil Noir. Stupide humain... Il n'avait apparemment pas compris que les Hapiens sont bien plus intelligents que les humains. Il en va de même ici... Je suis souvent surprise par les rudiments de l'intelligence humaine et certains d'entre eux semblent être différents de cette différence génétique. C'est un peu le cas du Major. Celui-ci remonte la moyenne intellectuelle de son espèce.

Mais ce n'est pas le genre de chose que je crie sur tous les toits. Loin de là et ce n'est pas pour rien si je dispose de la confiance personnelle du leader suprême. Encore une fois, cela ne regarde que moi. Par ailleurs, nous avons tous des secrets. J'en ai aussi mais j'y est renoncé depuis bien des années et Hapès me croit morte depuis le massacre de la cérémonie de mon mariage arrangé. Ce n'est pas plus mal. Je ne veux de toute façon par prétendre à la Couronne du Consortium. Toutes ses intrigues politiques, toutes ses tentatives... j'aurais fini par péter les plombs. Finalement, je suis beaucoup mieux ici sur Bastion où je peux profiter du calme et de la plénitude que m'accorde mon rang au sein du Premier Ordre. Tout comme lui, je suis aussi un serviteur du Premier Ordre même si je n'interviens pas de la même manière. Il y a diverses façons de se battre pour le Premier Ordre. Certains choisissent la voie des armes, d'autres de la Force et les derniers s’attelleront aux renseignements. Nous sommes tous différents mais nous sommes tous au service des mêmes personnes. Peu importe nos origines en réalité...

J'avais donc pris route vers le département des archives militaires et je passe une main sur mon oreille gauche où se trouve une oreillette. Les Archives Ordoniques et les archives plus anciennes sont toutes compilées dans plusieurs serveurs. Seulement, j'avais eu l'idée de mettre en place un e forme d'I.A qui pourrait aider aux triages et à l'usage des données se trouvait ici. Après tout, ce lieu se trouve en plein cœur d'un bâtiment souterrain et les Archives représentent même plus de 95% de ce dit bâtiment. Mais toutes les parties ne sont pas visitables par tous. Il y a des zones qui sont interdits au public et que même le Major ne peut être autorisé à voir car souvent considéré comme trop dangereux, notamment là où j'étudie les anciens artefacts sith comme Jedi... Même autres. En effet, l'histoire a prouvé qu'il y a eu de nombreux ordres d'utilisateurs de la Force et je ne m'amuserais pas à l'emmener là-bas. Bien souvent, ce sont des artefacts qui rendent complètement fou les non-utilisateurs.

J'ai donc un immense accès à l'ensemble de ces données qui me permettent de voir les choses différemment. Tandis qu'on s'avance vers les archives militaires dont il connait le chemin par cœur. Un murmure se fait entendre. Pour accéder à la zone en question, je devais fournir son nom,prénom, grade et matricule. Informations que je connais par cœur vu le nombre de fois où il vient étudier la même chose. Puis j'entends quelque chose dans mon oreillette qui me confirme son accréditation. Montrant un sourire en coin, les portes glissèrent à notre passage et se refermer derrière nous. Plus nous avançons, plus les accès étaient restreints. Et pour cause, tout le monde n'a pas accès à tout ça et même ceux qui disposent des autorisations, ils ne viennent jamais rien consulter. Voilà la grande différence entre le Major se trouvant à mes côtés et les autres officiers.

Plusieurs portes s'effacent à notre passage et je demande à l'I.A de me donner le code du dernier rapport qu'il a consulté. Cette I.A enregistre absolument tout dans ce bâtiment jusqu'au moindre passage d'entrée et de sorties. Rien ne lui échappe et il a fallu quelques années pour développer son potentiel suffisamment pour qu'elle soit équilibrée mais aussi apte à gérer l'ensemble des systèmes. Et dans la mesure où elle est indépendante des autres serveurs, la pirater est impossible. A moins d'avoir accès à la salle centrale qui est quelque part... On ignore même si elle se trouve dans le bâtiment. Il ne s'agit que d'une simple mesure de précaution tout à fait adaptée à la situation de groupage des Archives.

« - J'en doute fortement car plus nous avançons dans le temps, plus les batailles sont nombreuses... Mais vous ne vous faites pas avoir par de vieilles stratégies de guerre... »

C'était clair. Et le fait qu'il étudie chaque rapport tend à montrer qu'il cherche à développer ses propres stratégies afin de surprendre ses adversaires. Plus on s'éloignant de la zone principale et ouverte au public et plus on s'approchait de mon territoire. J'aime ce lieu même si je préfère de loin mon vaisseau où je peux dire qu'on ne m'embête jamais. C'est dans ce bâtiment où je me sens le plus en sécurité et cela reste encore relatif. Puis, ils arrivent devant l'entrée des Archives stratégiques et c'est avec le sourire aux lèvres qu'elle l'ouvre l'accès et qu'elle entre dans l'immense pièce, presque toujours vide. Comme aujourd'hui d'ailleurs. Je fais signe au Major d'entrer et j'emboite le pas sans hésitation.

« - Bienvenue aux Nouvelles Archives Stratégiques, Major ! »

Et oui, tout évolue et tout se restaure. C'était une pièce qui n'avait pas été utilisée depuis un long moment alors elle va de nouveau servir. Ayant reçu l'information de la dernière consultation de son client et amant, je marche vers le bon endroit et je recherche le dit rapport. Celui-ci date de l'époque de l'Empire Galactique. Comme je suis familière à ce lieu, je n'avais plus qu'à déposer les rapports sur une table et à le laisser étudier en paix. Ou pas... Il n'est pas rare qu'il ne se passe autre chose que de l'étude et je reconnais que cela me plait. On prend un risque mais c'est un risque excitant et envoutant. Il sait me surprendre lorsqu'il s'y met et c'est aussi pour ça que je l'apprécie à sa juste valeur. Après avoir les rapports en main, je reviens vers lui et je lui tends les rapports avec un air sérieux et un sourire tout à fait adapté à la situation.

« - Voilà les rapports de batailles d'Ondéron et d'Orinda, année 11 et 12 après la bataille de Yavin, calendrier standard intergalactique »

Je reste courtoise et je garde le sourire. Je lui tends alors des copies prévues à cet effet alors que les originaux sont bien conservés. Une fois qu'ils les a pris, je l'observe simplement avant de lui susurrer à l'oreille d'une façon un peu mielleuse mais discrète. Je ne suis pas l'incarnation de la luxure pour rien. Je m'amuse même à lui lécher discrètement le bout de son oreille avec le bout de ma langue. Chaque fois qu'il passe, on en ressort différent. Et ici, nous étions seuls avec seulement 2% de chance que quelqu'un entre dans la pièce. Je pouvais aisément déconner l'I.A qui nous aidait afin de s'occuper de bien d'autre chose. Oh oui, il pouvait s'en passer des choses ici. Le bâtiment est tellement grand qu'on pouvait y faire tout et n'importe quoi...

« - Si vous avez besoin de quoi que ce soit, je suis dans les parages ! »

©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Welcome to the Dark Side
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Bienvenue aux Archives [Darro/+18]   Mer 13 Déc - 21:16

La jeune rousse savait pourquoi il était là. Toujours les mêmes raisons, consulter les archives impériales afin d'anticiper au maximum et de tout connaître mais il était également là pour la chevalière de la luxure en personne, sa maîtresse favorite. Il couchait à divers endroits, avec différentes personnes, elle aussi. Ils n'étaient pas différent l'un de l'autre à ce propos. Il était un guerrier certes mais il était un stratège et tacticien, il ne se lançait rarement dans une bataille sans avoir un plan en tête même si le semi-échec de la dernière fois lui restait en travers de la gorge en raison de l'absence de communication de l'état-major. C'était une mission suicide et il avait perdu des hommes, des hommes qui n'auraient pas dû mourir ce jour-là, des hommes qui auraient pût être mieux utilisés. Au lieu de ça ils avaient été de la chair à canons et des cibles de choix pour les snipers rebelles et étaient morts pour rien. La jeune femme s'occupait de chercher les informations et le major mettait ça en pratique. Elle avait un rôle important pour lui. Elle lui faisait gagner énormément de temps et facilitait ses démarches. Oui, elle était d'une aide précieuse et si il arrivait à gagner une bataille sans faire couler le sang de ses hommes alors il savait qui il devait remercier. Elle et pas l'état-major. Il en avait vu des hauts-gradés se faire humilier par les rebelles simplement parce que leur besoin de gloire les aveuglaient au point de se lancer sans réfléchir dans un combat déjà perdu d'avance. Mais Darro n'était pas comme ça. Il était déjà destiné à être Moff et à reprendre le pouvoir sur sa planète natale alors il était hors de question de se faire tuer. Il connaissait l'origine de la rousse et savait ce qu'elle pensait des humains, mais il devait être un peu différent à ses yeux. Il ne voyait pas par l'ambition et bien que colérique, mettait stratégiquement sa vengeance de côté. Il n'était pas aveugle et ne s'intéressait pas à l'idéologie et encore moins à la politique, les jeux de leurs chefs, ça ne l'intéressait pas. Il était un soldat et faisait son travail de soldat.

Il commençait à connaître les archives, pas autant que la jeune femme mais il savait bien que tout était soigneusement organisé et il savait bien qu'il ne pouvait pas aller dans certaines zones. Certains disent qu'il y avait des artefact. De ce que le major en pense, qu'il laisse les spécialistes s'amuser avec leurs babioles. Lui il a une guerre à gagner et ce n'est pas un cube qui allait changer la donne de la guerre. Il avançait derrière la jeune femme. C'était marrant d'avoir tant de choses à consulter et que jamais un officier n'y mettait les pieds à part lui, à se demander si la guerre était un jeu pour eux, parce que pour lui la guerre c'était toute sa vie. Dès l'âge de cinq ans il avait été élevé pour devenir un soldat et avait rapidement monter les échelons pour ses compétences militaires. Il entre dans les archives stratégiques, la jeune femme le suivant. Il préférait ne prendre aucun risque et peut-être qu'un vieux rapport pouvait être une pépite ou lui permettre de retourner une situation catastrophique. Il lui faudrait plus d'une vie pour étudier mais il ne voulais pas risquer l'incompétence. Peut-être qu'un jour les leaders remarqueraient qu'il était un atout du Premier Ordre mais il avait l'impression que le Premier Ordre était juste une manière de dissimuler certaines choses et il lui arrivait de penser que Kylo Ren n'avait pas les mêmes intérêt que lui.

- Vous commencez à bien me connaître n'est ce pas..., dit-il avec un sourire en coin.Il la regarde, prenant les dossiers qu'elle lui tendais avant de les poser sur une des tables. Il n'y avait personne jamais. C'était toujours calme.

-  Merci ! Dit-il avec un sourire satisfait. Il aurait le temps d’étudier ça, de peaufiner ses connaissances. Il se mordilla la lèvre en la sentant faire, son désir renaissant en lui en sentant sa langue sur son oreille. Il esquisse un sourire en coin. Ils étaient seuls et il ne pouvait pas résister trop longtemps à son charme. Il était avec la maîtresse des lieux, elle connaissait cet endroit mieux que quiconque. Et à force de venir, il savait beaucoup de choses...

- Oui, j'ai besoin de vous..., dit-il en s'approchant et murmurant sensuellement à son oreille avant de la plaquer contre le mur, l'embrassant dans le cou.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Welcome to the Dark Side
Crystale Ren
Ren's Knight of Lust & Supreme Leader Armed Arm
Date d'inscription : 23/03/2017
Messages : 109
Métier : Bras armé du Suprême Leader & Conseillère des Arcanes Sombres
Planète d'origine : Hapès

MessageSujet: Re: Bienvenue aux Archives [Darro/+18]   Mer 13 Déc - 22:15

Un retour de gagnant ? Oh oui, je savais très bien pourquoi il était là et je dois admettre que c'est agréable de savoir que certaines personnes montrent de l'intérêt pour le travail que je fais ici. Croyez-le ou non, ce n'est pas de tout repos. Beaucoup de chose me rapprochaient du Major mais ce n'est pas le genre de chose que je balance à tout va à n'importe qui. Car même si Snoke me laisse carte blanche, je sais très bien que la moindre information sur moi serait bienvenue. Mais je ne suis pas dupe et je ne laisse pas les informations de cette façon. Je savais jouer franc-jeu avec lui et il n'y a que comme ça que cela peut marcher. Je me fiche de l'état-major vu que je les snobe. La seule personne que je respecte c'est Hux ou encore Phasma mais uniquement parce qu'elle est sur le terrain et qu'elle applique les ordres sans discuter.Je suis pareil même si contrairement à d'autres, je peux discréditer les plans débiles des officiers de l'état-major. Une guerre ne se gagne pas avec des vengeances ou des coups de folie comme je nommais ça. Le plus étonnant, c'est qu'on disait le plus souvent que cela provenant des Chevaliers de Ren alors que cela n'est pas vrai. Jamais je n'as levée le sabre sur une personne innocente depuis que j'ai rejoins le Premier Ordre. J'ai eu ma période de folie, à vouloir me venger et tuer à tout va mais aujourd'hui, je me suis assagie et on peut dire que mon pêché capital m'y a beaucoup aidé. Je connais mes compétences dans l'art de la séduction et je ne laisse jamais personne insensible... Même ce brave jeune Major du Premier Ordre.

Il n'est pas rare que nous nous amusions ensemble alors qu'il est censé étudier les stratégies. Mais il est assez grand pour savoir quoi faire. Bien sûr, je ne lèche pas l'oreille à tout le monde et il est peut-être le seul à qui je me permets de le faire dans un lieu public où je suis certaine que personne ne viendra nous déranger. C'est même souvent de cette façon que l'on s'amuse tous les deux. L'adrénaline de se faire repérer ou de se faire attraper... C'est tout de même excitant et j'en suis venue à me dire qu'il sera intéressant pour nous de tenter dans d'autres endroits fréquentés, histoire d'apprécier l’adrénaline à sa juste valeur. Je montre un immense sourire lorsqu'il me dit que je commence à le connaître. Ce n'est pas moins de le dire et je m'amuse à l'imaginer. Ce n'est pas parce que je ne suis pas sur le terrain que je n'ai pas d'imagination. Si seulement il savait toutes les idées qui pouvaient me passer derrière la tête en ce moment.  Ce lieu calme ne risque peut-être pas de le rester bien longtemps. Peut-être, devrait-elle verrouiller l’accès afin que personne ne nous dérange dans nos ébats jouissifs. Surtout que je le connais et il risque d'en redemander. Oh que je le connais trop bien maintenant... Je lui murmure alors.

« - Vous connaître ? Ce n'est pas rien de le dire... »

Il était satisfait de mes services et encore heureux car sinon, je ne travaillerais plus ici alors que c'est un de mes lieux favoris. J'aime le calme, j'aime les recherches et tout ce qui va avec. Bien sûr, mon vrai lieu favori est mon vaisseau qui me sert pour mes recherches et peut-être qu'un jour, je l'inviterais à venir à la chasse aux artefacts avec moi histoire de lui changer les idées. Bien sûr, je n'étais pas innocent dans ce qui allait se passer par la suite. Je porte bien mon péché capital, ce n'est pas pour rien à vrai dire. Peu le savent mais même si je ne l'affiche pas publiquement, mon péché capital me suivra jusqu'à la fin de ma vie et cette optique me plait plutôt bien à vrai dire. Quelque chose me dit que j'allais aimer la suite de la visite. Il finit par s'approcher de moi, murmurant sensuellement à mon oreille et me plaquant contre le mur le plus proche. J'avais ouvert le jeu...

Levant mon cou, je lui laisse le loisir d'en faire ce qu'il voulait. De mon côté, je place une jambe sur son armure froide et je frotte ma jambe droite contre sa jambe gauche. Mes mains se baladent partout où je peux. Le grand bal allait commencer et entre adultes consentants, nous savions très bien ce que nous voulions. D'une voix sensuelle et murmurée, je prends la peine de lui parler comme nous avions tant l'habitude de faire durant nos ébats.

« - Cela faisant trop longtemps... »

Ma bouche attrape son oreille gauche et je m'en occupe avec avidité. D'une main, je finis par attraper ses cheveux courts que j'avais attrapé à leur base. Bien sûr, c'est aussi pour le masser et lui faire découvrir encore d'autres façons de se faire plaisir. De mon autre main, je titille les zones accessibles mais vu qu'il est en armure, c'est plutôt restreint. Une fois que nous sommes partis, plus rien ne nous retient et nous nous amusions comme des adolescents. De plus, il peut se rassurer avec moi car je contrôle mes périodes vu ma maitrise de la Force assez prononcée. Il ne risque aucune mauvaise surprise. Et pour le moment, je ne veux pas m'enticher d'un enfant. Toujours coincée contre le mur, je cambre mon dos afin d'avoir un peu d'espace car avec son armure, il prend beaucoup de place... Le jeu peut enfin commencer...
©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Welcome to the Dark Side
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Bienvenue aux Archives [Darro/+18]   Jeu 14 Déc - 0:34

Le major devait être un des seuls à montrer de l'intérêt pour son travail. Personne ne se souciait des archives. C'était navrant alors que c'étais la connaissance qui faisait la force d'un régime. Il lui arrivait de penser qu'il était le seul à se soucier véritablement de la cause. Bien sûr c'était faux mais à en voir le manque de communication et le mépris entre office. La communication et le partage étaient censés être leurs meilleurs armes pour vaincre la rébellion. Le major savait qu'il ne venait pas que pour étudier, non la reine de la luxure n'était pas la reine de la luxure pour rien puisqu'elle était sa maîtresse et qu'il ne l'avait pas vu depuis longtemps et avait envie d'elle. Il voulait pimenter et personne de mieux qu'elle pour savoir comment s'y prendre. Peut-être qu'il était le seul à avoir le respect de la jeune rousse. Il n'avais pas été insensible à son charme et à ses...compétences. Ils avaient plus de points communs qu'ils n'auraient pût imaginer, comme leur manière de penser. Darro était contre le massacre de masse, considérant qu'il fallait se faire d'une population des alliés plutôt que des futurs ennemis qui pourraient rejoindre les rebelles. Et le Premier Ordre était sensé maintenir un certain contrôle et de l'ordre et la justice impériale ne facilitait en rien pour se faire des alliés. Bien qu'impulsif, Darro ne faisait jamais de coup de folie, il calculait tout à l'avance. Il avait toujours le même credo, trois objectifs : Réussir la mission, ramener ses hommes chez eux, survivre. Pourtant il était dur avec ses hommes. Il ne leur laissait pas le temps de pleurer leurs morts. C'était la guerre, ils s'habitueraient. Il le fallait sinon ils seraient les prochains. La dernière fois qu'il était entré dans une colère noire, c'était contre un supérieur, juste après le semi-échec de la mission durant laquelle il avait plusieurs soldats. Il savait que s'il n'était pas le fils adoptif de Tarkin, il serait passé devant le conseil militaire mais même si c'était arrivé, il savait que ses paroles avaient plus de crédits.

Alors il ne venait pas là que pour ses connaissances, il venait là pour se détendre. Les choses étaient ainsi et il n'avait pas besoin de le cacher. Il aimait avoir des rapports. Avec des femmes, parfois avec des hommes. Ce jour, c'est elle qui avait commencée et il ne pouvais pas lui résister. Il n'allait pas se priver d'une partie de jambes en l'air. Ici, personne ne viendrait déranger les deux jeunes amants mais le major avait besoin de plus, de pimenter. Il était habitué au sexe classique et il aurait pût se lasser si il ne couchait pas avec l'incarnation de la luxure en personne. Il avait des pensées salaces et bien vite se concentrer sur des documents militaires lui semblait impossible. Oui, elle le connaissait très bien...Insatiable et endurant. Il esquisse un sourire en coin en l'entendant, la regardant dans les yeux.

Il était satisfait d'elle, déjà en tant que conseillère, étant une aide précieuse mais aussi pour être une redoutable amante. Il n'était pas passionné par les babioles mais si on lui demandais de l'assurer et d'assurer sa sécurité alors il le ferait. C'était son rôle, c'était une mission comme une autre. Il ne tarda pas à accélérer les choses lorsqu'il la plaqua sauvagement contre le mur le plus proche, avant de s'occuper de son cou, ses mains sous ses fesses pour la maintenir, embrassant sa peau et la mordillant, laissant de légères marques de morsure, aspirant sa peau entre ses lèvres. Ses mains caressent ses hanches tandis que son armure lui semblait étouffante.

- Beaucoup trop longtemps..., murmure t'il, ponctuant sa parole d'une nouvelle morsure sur sa peau. Elle glisse ses mains dans ses cheveux d'un noir de jais. Le major glisse sa main sur la ceinture de son armure et après un petit claquement commence à enlever certaines parties comme son plastron...Et maintenant les deux amants ne s'arrêteraient pas de sitôt...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Welcome to the Dark Side
Crystale Ren
Ren's Knight of Lust & Supreme Leader Armed Arm
Date d'inscription : 23/03/2017
Messages : 109
Métier : Bras armé du Suprême Leader & Conseillère des Arcanes Sombres
Planète d'origine : Hapès

MessageSujet: Re: Bienvenue aux Archives [Darro/+18]   Dim 17 Déc - 12:06

Un retour de gagnant ? Un petit jeu entre deux personnes consentantes de leur action. Et puis, il fait bien profiter des lieux calmes et reposants. C'est ce genre d'endroit que je préfère. Ce n'est pas pour rien si je vis quasiment ici bien que cela soit relatif. Je n'ai aucune attache sauf dans ce département ou encore mon vaisseau. Je ne perds pas d'argent en achetant un appartement qui ne me servira jamais. Ce serait un beau gâchis. Je ne suis pas aussi matérialiste qu'on le fait croire. Ma seule véritable propriété est mon vaisseau et uniquement ça. De part mes recherches et par mes activités, mes revenues me suffisent à vivre plus que normalement. Je suis un peu indépendante et j'aime cette liberté même si pour certains, cela reste relatif. Cela ne me donne pas l'impression d'être pieds et poings liés. Kylo le savait tout comme la majorité des officiers. Si je voulais partir à la recherche d'artefact du jour au lendemain, je le faisais sans demander l'avis de qui que ce soit. Bien sûr, je restais joignable pour le Premier Ordre. Des gens comme la responsable des Renseignements ou le Major pouvait aisément me contacter. Certes, je suis un électron libre mais je savais très bien comment satisfaire mes supérieurs. Surtout cet impulsif de Kylo Ren.

Calée contre le mur, je laisse le Major et je ressens de plus en plus son désir. Merci la Force de me montrer les sentiments de la personne avec qui je suis en émeu pour le moment. Je devais reconnaître qu'il a toujours apprécié les petits plus que j'ajoute à notre sauce personnelle. Contrairement à d'autres, je n'ai rien contre la brutalité mais je n'admets pas la violence. Il y a quand même une large différence entre les deux. Et puis, la Force est une alliée efficace pour chercher à jouer avec et il n'a jamais eu à se plaindre. Jamais. Je savais donc je pouvais m'en servir sans crainte et je me contrôlais. Je ne cherche pas à le tuer ni à l'étrangler au moindre désaccord. C'est de cette façon que je m'attire le respect des autres. Kylo et Snoke s'en servent à volonté mais ce n'est pas mon genre. Mais je n'ai pas le droit d'intervenir si cela venait à se produire. En effet, ils sont tous les deux mes supérieurs et même si je n'apprécie pas, je préfère pas m'attirer leur foudre. Pour le moment, j'ai la confiance de ces derniers et même si cela reste relatif, je reste prudente dans mes actions et dans mes objectifs de travail avec le Premier Ordre.

Mais pour le moment, je n'avais pas à m'inquiéter de mon travail ici puisque je suis à jour et que je sais mieux que personne ce que j'ai à faire. On a jamais eu besoin de me rappeler à l'ordre car tout était toujours en ordre et délivré en temps et en heure. Je ne suis pas du genre à ce qu'on me dise deux fois la même chose et le Major le savait par ma réputation. C'est peut-être aussi pour ça qu'on me fait confiance. Et puis, même si on essaye de me remettre à ma place, je suis souvent là pour inverser la tendance. Je sais pertinemment où est ma place et personne n'est en mesure de me dire où est ma place. Je n'ai jamais fait d'insubordination, jamais eu d'accrochage avec d'autres personnes... En réalité, il est assez simple de rester neutre avec moi... Il faut dire que personne ne reste jamais insensible à ma beauté. Je suis hapienne et ce n'est pas par hasard si on me considère comme une des plus belles beautés humaines. Je peux remercier la génétique de mon espèce. Après tout, je suis en tout point supérieure aux êtres humains. Mais je ne suis pas du genre à le montrer ou à le faire comprendre. Sauf si vraiment on venait à me faire barrage. C'est un atout non négligeable après tout. Je me suis peut-être montrer comme étant la plus fiable des Chevaliers de Ren. Allez savoir ce que pensent véritablement les autres Chevaliers. Je peux encore lire à travers les yeux des humains ne disposant pas de la Force mais je ne cherches pas à les obliger. Je n'aime pas non plus le massacre de masses et je préfère fouiner afin de chercher ce qu'on pouvait afin d'obtenir ce que l'on veut.

Mais sur le moment, le Major m'avait coincée contre le mur et je ne cherche pas à m'en libérer. Ce que j'aime chez lui lorsque nous nous amusons de la sorte, c'est qu'il ne rechigne rien et qu'il prend plaisir à s'amuser de cette façon. C'est comme s'il avait une ombre bestiale à l'intérieur de lui. Et faut être honnête, on prend plus de plaisir de la sorte. Mais mes talents de succube aide en ce sens... Et je laisse toujours mon imagination faire. Jusqu'à maintenant, il n'a jamais eu à se plaindre. Enfin, je crois. Ma robe se soulève au vu des mouvements qui sont fait. Il me tient par les fesses et il me contient contre le mur. Tous ses contacts ne me laissent pas indifférente. Loin de là mais c'est aussi la magie d'une succube. Frissonnant lorsqu'il me mordille, je ferme les yeux et je le laisse faire. J'aime cette sensation d'être désirée, sensation qu'il assouvi sans peine. Quand deux amants se retrouvent, il ne faut jamais les arrêter. Je suis peut-être la représentante de la Luxure chez les Chevaliers mais cela ne veut pas dire que je ne m'abandonne pas à mon art si particulière. Je reste malgré tout une femme qui assouvi sa grande soif et sa grande envie.

J'entends alors le cliquetis particulier et j'attrape de ma main la plus proche le plastron. Rapidement, je lui ôte d'une main experte sans même prendre la peine si je m'y prends bien. Je suis habituée à lui retirer son armure même si je n'ai jamais déclenché le mécanisme de retrait. Laissant le bras descendre le long de son corps, je pose le plastron sur le sol avant d'attraper la seconde partie pour faire la même chose. Je pouvais donc profiter de son vêtement ample pour le titiller. Pinçant certains endroits sur le torse, je m'attaque avidement à son cou, à ses oreilles, à son nez, à son menton et toutes les parties visibles. Jouant même avec ma langue gracieusement. A un moment, je viens emprisonner sa lèvre supérieure avec mes dents puis je tiraille légèrement dessus. Puis je la lâche afin de venir jouer avec ma langue comme une gamine et avec le sourire. Du coté de mes mains, je viens les descendre afin d'attraper sa ceinture et de la lui retirer. Je reste clame et consciencieuse dans mes actions. La Luxure est le plaisir de chercher les points sensibles de son partenaire. Même si j'aime l'acte en soi, je reste une personne qui partage son expérience et qui fait découvrir les limites de chacun d'entre eux.

Ma jambe continue à se frotter contre la sienne lentement. Le faire rapidement ne serre à rien vu que son bas est encore son armure et se frotter la peau contre son armure est un coup à avoir des brûlures. Or, je prends soin de mon corps et de ma forme donc j'y vais mollo. Ce serait un comble pour la Luxure de ne pas prendre soin d'elle et de soigner son apparence. J'étais maquillée avec élégance et même ma tenue était cherchée. Je ne m'habille pas n'importe comment. Je commençais à sentir mes battements cardiaques s'accélérer et mon plaisir monter de manière lente et stimulante. Autant dire que je pourrais passer mon temps à faire ça avec ou sans lui... C'est un plaisir que de partager le désir et le plaisir de la chair. Il n'y a pas de honte à se faire plaisir surtout en temps de guerre.
©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Welcome to the Dark Side
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Bienvenue aux Archives [Darro/+18]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bienvenue aux Archives [Darro/+18]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bienvenue à Pierre Raymond!
» Bienvenue Laurent
» Acqua & Sapone => Bienvenue en Italie !
» Bienvenue au FIER-Demande d'adhésion
» Bienvenue chez nous

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars : The Return of The Force :: Bastion-
Sauter vers: