L'histoire prend place après l'épisode 7. Vous intégrerez les différents groupes et partirez à l'exploration voire à la conquête de la galaxie
 

Partagez | 
 

 Revenge is a dish best served cold [Kylo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Welcome to the Dark Side
Crystale Ren
Ren's Knight of Lust & Supreme Leader Armed Arm
Date d'inscription : 23/03/2017
Messages : 109
Métier : Bras armé du Suprême Leader & Conseillère des Arcanes Sombres
Planète d'origine : Hapès

MessageSujet: Revenge is a dish best served cold [Kylo]   Lun 1 Jan - 22:35

Caractère Volcanique en perdition
Le Chef était de retour. Il a probablement du en baver avec le Leader Suprême mais ce ne sont pas mes affaires. Cependant, ce retour signifie plusieurs choses pour moi : la reprise de ma fonction de « Garde du Corps » puisque je devais veiller sur le chef des Chevaliers. Je suis une ancienne Sith et je connais la Force comme personne. Bon d'accord, je n'ai pas l'âge de sa mère ou des autres membres de sa famille mais il semblerait que mes connaissances dans ce domaine soient plus importantes. Mais qu'importe finalement car il est mon supérieur hiérarchique et même si parfois il se comporte comme un gamin pourri et gâté, il en reste pas moins une personne que je dois respecter. Je sais où est ma place et il y a des choses que je ne fais pas avec lui comparé avec d'autres chevaliers. C'est ainsi et par autrement. Je sais que je suis assez libertine mais faut pas non plus que je pousse le bouchon trop loin et puis, je tiens à ma tête. Il est assez imprévisible alors je vais devoir y aller mollo dans mes propos. Arrivant en orbite de Mustafar, je referme la fenêtre hyper-spatiale afin de me mettre en vitesse de croisière. Cette planète appartient au Premier Ordre mais la raison de mon déplacement n'a rien à voir avec mon rôle d'Archiviste et d'Archéologue. Non, la raison de ma présence ici est le chef des Chevaliers. Quand à comment j'ai su qu'il était là ? Je sais garder mes secrets sinon je serais une bien piètre espionne ou garde du corps.

Je savais très bien ce qui se trouve sur cette planète... Un vieux château où s'était réfugié la Confédération du Commerce à une époque assez lointaine. Pas si lointaine que ça puisque cela a eu lieu il y a environ cinquante ans. Mais ce lieu a été transformé en autre chose qui n'appartient qu'aux Chevaliers et nous sommes les seuls à savoir où aller sur cette planète volcanique. C'est alors que j'entends un grésillement dans mon casque de vol et j'entends qu'on me demande de m'identifier. Je le fais donc sans me poser de question car finalement, je suis chez moi ici. Peut-être plus que sur Bastion. Rapidement, je reçois l'accord de me poser et je suis les instructions à la lettre. Le coté obscur semble se faire ressentir à proximité de ce château. C'est plutôt bon signe en réalité. Étant une ancienne Sith, le coté obscur est mon héritage et j'en profite autant que possible tout en restant sur mes gardes. J'ai quitté les Sith en raison de leur soif de sang incontrôlable alors que je n'aime pas tuer sans raison ou sans ordre. Je ne suis pas un chien enragé qu'on lâche stupidement sur un champ de bataille.

Une fois que mon appareil est posé, je coupe les moteurs et je verrouille le tableau de bord. Je suis un Chevalier de Ren et peu ont véritablement ma confiance. Retirant mon casque de vol, je l’accroche à sa place et je me lève de mon siège. Quittant ma place, je fais voler mon sabre tout en m’avançant vers la rampe de sortie. Plaçant mon sabre à ma ceinture, je savais où je me trouvais et pourquoi. La rampe s'ouvre et je peux enfin sortir. Devant moi, des officiers affectés à la surveillance et protection de ce lieu. Descendant de là, ma tenue noire relate plus ou moins ma position. Me faisant saluer correctement, je regarde les personnes présentes et je leur dis de retourner à leur poste. Je ne suis pas là pour écouter les banalités. Mais je ne peux rien faire face à cette réalité qui est que les membres du Premier Ordre ont peur des Chevaliers dirigé par le bras droit de Snoke. Rentrant dans le bâtiment, je savais où j'allais. Chevelure rousse détachée, je marche avec assurance à travers les coursives des lieux. Je sentais sa présence, je sentais sa forme de colère. Était-il possible que quelque chose ait mal tourné ? Rien n'est impossible avec le maître des Chevaliers. Mais voilà longtemps que je ne l'avais pas vu et il serait temps de lui faire mon rapport. Je ne portais aucune cape pourtant, vu la façon dont on me laisse passer, on aurait dit qu'un ouragan était passé par là. Nul doute, le chef doit être rentrer.

Marchant dans les couloirs, je sais où je vais et je connais aussi ce lieu comme ma poche. C'est tout de même ici qu'on est « formés » et qu'on est élevé en tant que Chevaliers de Ren. C'est notre jardin secret et seuls Snoke et le personnel en plus de nous connaissons les lieux. Arrivant à ma destination, je signale ma présence et on me laisse entrer. Sur place, je trouve un maître qui a le dos tourné et qui semble attendre quelque chose... Ou bien quelqu'un. Souriant en coin, je m'approche avant de baisser la tête face à celui qui commande les sept chevaliers de l’apocalypse comme certains nous appelle.

« - Seigneur Ren ! »

Mon ton invoque le respect que j'ai pour lui ainsi que sa position vis-à-vis de la mienne. Je n'ai pas honte de dire que j'ai un supérieur et jusqu'à maintenant, il ne m'a jamais empêcher d'être en quelque sorte libre. Lorsqu'il en avait besoin, je répondais toujours à ses appels d'une façon ou d'une autre. Je garde le torse et la tête baissé jusqu'à ce qu'il me dise de me redresser. Je reste moi-même sans pour autant dépasser les limites. Une fois redressée, je le regarde avec neutralité avant de prendre la parole une seconde fois. Cependant, j'allais peut-être regretter ma prise de parole mais aussi mon interrogation.

« - Voilà longtemps que je ne vous avais vu, est-ce que tout se passe bien ? »

©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Welcome to the Dark Side
Kylo Ren
Suprême Leader, Shadow Leader & Administrateur
Date d'inscription : 30/12/2017
Messages : 110
Age : 19
Métier : Suprême Leader du Premier Ordre
Planète d'origine : Coruscant

MessageSujet: Re: Revenge is a dish best served cold [Kylo]   Jeu 4 Jan - 11:23

Revenge is a dish best served cold
#Kylo Ren/Crystale Ren


Mustafar, une planète volcanique instable qui avait été témoin de la fin d’une terrible guerre et de l’avènement d’un empire. Parmi les souvenirs de haine, de souffrance et de vengeance se dressait un château ébène, entouré par les flammes et les roches sombres. Cette forteresse mystique et puisant son aspect intimidant au sein même du Côté Obscur, avait autrefois appartenu à Dark Vador. Le Seigneur Noir des Siths s’y était installé pour entretenir sa colère et par conséquent son pouvoir. Se reposant dans l’endroit même où il était devenu ce qu’il fut dans cette armure noire. Le lieu avait finalement appelé son propriétaire légitime : Kylo Ren. Il occupait aujourd’hui le château avec les autres Chevaliers de Ren. De là, ils pouvaient s’entraîner, se reposer et méditer sur le pouvoir incommensurable qui avait circulé en ces lieux.

Kylo Ren, visage dévoilé, se tenait debout face à une statue d’environs deux mètres de haut représentant l’ancien propriétaire des lieux. La pièce était entièrement plongée dans les ténèbres. On pouvait remarquer que dans cette intimité inviolable, le maître des Chevaliers de Ren pleurait.

Il implorait son grand-père de lui montrer la voie. Il maudissait son nom avant de se raviser et de s’excuser. Pourquoi Dark Vador, dans sa toute puissance, ne daignait pas à montrer à son héritier le chemin à emprunter ?

-Grand-père, je lutte avec acharnement pour défendre votre héritage et pourtant…les échecs se sont multipliés ces derniers temps. J’ai laissé ma cousine s’échapper avec la carte. J’ai laissé la Base Starkiller explosée. J’ai laissé les Résistants s’enfuirent une fois de plus. Pourquoi ce revers si violent contre notre cause ? J’ai massacré les Jedi sur Takodana, j’ai tué Han Solo. Quelles autres preuves vous faut-il encore ? Je vous en prie, aidez-moi…aide-moi.

Mais comme d’habitude,  Kylo Ren ne fit face qu’à une seule chose : le silence. Il ferma les yeux pour retenir ces larmes. Il était encore trop faible. Sa faiblesse compromettait l’ensemble du Premier Ordre, ses échecs n’étaient dû qu’à lui. Non. Il avait tué Han Solo, expulsé son propre père du monde des vivants. Il était prêt désormais. Mais, aux yeux de qui ? De Snoke ? De Vador ? Ou de lui-même ? Quelle était la réponse ? Quelle était….finalement…le chemin à prendre ? L’incertitude, le doute…encore et toujours présent dans son cœur malgré tout.

Soudain, une voix se distingua dans son esprit. Elle était claire et pure ne dégageant aucun sentiment de mépris, ni de haine à l’égard du jeune Kylo, qui passait pourtant son temps à se morfondre et à douter.


-Celui que tu appelles est mort depuis longtemps, je l’ai vaincu.

Kylo Ren se retourna, jeta un œil sur l’entrée qui était restée close, et chercha en vain celui qui s’adressait à lui.

-Qui êtes-vous ? Où êtes-vous ?! rugit-t-il.

-Tu sais qui je suis, Ben.

Une silhouette spectrale se dessina dans l’obscurité, on pouvait à peine la voir mais Kylo Ren reconnu des traits qui lui étaient très familiers. Il recula contre le mur, effrayé.

-Ce n’est pas possible…Vous ne pouvez pas être lui !

La silhouette était celle d’un homme aussi jeune que Kylo Ren mais dont le regard semblait contenir une sagesse immense, bien plus grande que celle de Snoke, Luke ou de quiconque.

-Snoke te manipule, il n’y a pas de paix dans l’obscurité, seulement la mort. La lumière, elle, rend éternelle.

Ren baissa la tête, hésitant pendant quelques secondes. Il finit par s’avancer vers le spectre, relevant la tête. Ses doutes s’étaient échappés, il ressentait une force intérieure incroyable qui semblait le transporter.

-Je ne vous crois pas ! La lumière est une faiblesse qu’il faut combattre. Snoke n’est rien face à ce pouvoir, MON pouvoir. Il viendra un temps où je serais plus puissant que quiconque dans cette galaxie, je prendrais sa place et ferait régner l’ordre ! Vous ne pourrez pas m’en empêcher, vous n’existez pas !

Kylo Ren activa son sabre-laser. Son interlocuteur affichait désormais une mine grave qui exprimait une grande déception.


-Ces mots, je les prononçais déjà des années avant ta naissance. Je connais ce sentiment et regarde où cela a-t-il conduit la galaxie. J’ai servi l’Empereur pendant des années avant de me rendre compte que je n’étais qu’un instrument entre ces mains.

-Vous avez tué Dark Sidious, rétorqua Ren avec violence, vous avez détruis l’Empire pour une seule et unique raison : votre fils. Je ne vois là que de la faiblesse. Vous avez gâché votre propre œuvre car la Lumière a finalement eu raison de Dark Vador. Je ne ferais pas la même erreur. Je ne provoquerais pas la ruine de mon pouvoir et de mes efforts. Vous avez tué mon grand-père ! Mais, je ne vous laisserais pas me corrompre !

Kylo Ren se mit alors à imaginer une alternative où les choses ne se seraient pas passées comme cela. Dark Vador aurait renversé l’Empereur et réformé l’Empire après avoir étouffé la Rébellion. Ses enfants se seraient finalement ralliés à lui et ensemble ils auraient installé une dynastie prospérant pendant les siècles à venir. Un Empire avec des fondations fortes, un empire gouverné par la famille Skywalker. Sa famille.

- Le Côté Obscur n’a jamais bâti, il n’est basé que sur la destruction d’autrui et de soi-même. Intervint l’esprit d’Anakin Skywalker, ta famille est encore là. Elle t’aime et aimerait que tu reviennes…

-Je ne peux plus…Il est trop tard,
se résigna-t-il.

*Je ne peux plus ? Imbécile, tu dévoiles encore une fois ta faiblesse même contre ta propre imagination. Non, je ne dois pas faillir, j’ai massacré les Jedi, tué Han Solo…*

-Je sens le trouble en toi…Penses à ta mère et tes frères…

-S’ils se dressent contre moi alors ils mourront, trancha Kylo Ren. Vos paroles ne m’atteignent pas, vous êtes celui qui avez échoué…J’achèverai ce que vous avez commencé.

-La Lumière t’appellera toujours, Ben Solo.

Kylo Ren sentit la rage l’envahir, ses mains, tremblantes de colère, raffermirent leur emprise sur son sabre. Hurlant des insultes et des reproches, Kylo Ren se rua sur l’esprit déchainant toute sa haine. Son sabre faisait des mouvements brutaux et rapides, dessinant sur les murs de profondes entailles, des étincelles se dégagèrent de celles-ci. La sueur dégoulinait du visage du jeune Ren, le Côté Obscur semblait le posséder pendant de longues et interminables minutes. Il était l’incarnation même de ce pouvoir.


-Je vous hais ! finit-il par articuler.

Alors qu’il admirait tant Vador depuis toute ses années, sa carrure, sa présence et la peur qu’il imposait à ceux qui l’entouraient, cet Anakin ne lui inspirait que le mépris. Si Dark Vador était à la fois fascinant et puissant, Anakin Skywalker était faible et vulnérable.

Ouvrant les yeux, Kylo Ren se découvrit seul, le sabre activé à la main face à l’œuvre de sa colère. Était-ce finalement le fruit de son imagination ? Une ruse de ses ennemis s’attaquant à lui, même dans ce lieu sacré ? Ou bien l’apparition du véritable Anakin Skywalker ? Il ne le saurait jamais. Cela n’avait plus d’importance, il ressortit de la pièce, déboussolé mais avec l’envie incroyable de poursuivre sa mission. Il sortit du sanctuaire sans tarder sous le regard stoïque des gardes, désormais habitués à ses colères.


Le lendemain


Kylo Ren se tenait dans ses quartiers, les pensées de la veille s’étaient enfuies au fin fond de sa conscience après un sommeil agité. Il était convaincu que les prochains mois seraient décisifs pour l’avenir du Premier Ordre et le sien. Il devait prouver au Guide Suprême qu’il avait les compétences nécessaires pour mener à bien cette grande lutte contre la Lumière et les suppôts de l’insurrection.

Les Résistants étaient parvenus à fuir la flotte mobilisée pour frapper leur base sur D’Qar. La dernière défaite du Premier Ordre. Celui-ci avait prit le risque de voir les graines du soulèvement se répandre à travers la galaxie. Il fallait désormais les traquer comme des rats et purger la menace avant que d’autres se rallient à leur mouvement. En plus de cela, la trahison n’épargnait pas une si grande organisation que le Premier Ordre. Des traîtres et des déserteurs erraient toujours librement. Il fallait les neutraliser également en guise d’exemple et dans les cas les plus extrêmes pour les éviter de passer à l’ennemi. Kylo Ren pensait notamment à cette Majandra Monéo. Il avait déjà ressenti une certaine sensibilité à la Force chez elle. Mais, elle était bien trop faible pour rejoindre les Chevaliers de Ren. Sa trahison en était aujourd’hui la preuve. Des rumeurs prétendaient qu’elle s’était ralliée à l’auto-proclamer Nouvel Ordre Sith. Kylo Ren était le seul héritier de Vador, cet ordre d’usurpateurs n’inspirait que le mépris au jeune Ren. Mais, des êtres puissants comptaient parmi eux. Il ne fallait donc pas les sous-estimer. Le Premier Ordre luttait déjà contre la Résistance et les Jedi. Dans une guerre, la multiplication de fronts incertains n’est jamais une bonne chose. Encore moins suite aux récentes défaites. Le statu quo existant actuellement entre les deux partis était une bonne chose selon Kylo.

En un fragment de seconde, le maître des Chevaliers de Ren ressentit une présence familière approchée. C’était l’une des siens. Elle avait une aura assez particulière dans la Force, Crystale Ren avait été une Sith avant de les rejoindre.
Alors qu’il se tenait face à la baie d’observation comme son grand-père avait dû le faire pendant de longues minutes, droit et silencieux, elle se présenta à lui.  Il percevait dans ses paroles un profond respect qui semblait sincère. Kylo Ren était conscient que, lui-même, dégageait un courant chaotique et tourbillonnant dans la Force, mais physiquement avec cette apparence calme et sereine, ce masque dissimulant ses émotions, il n’en était rien. Lorsqu’elle eut terminé de parler, il pivota lentement, posant ses yeux invisibles sur elle.

-Comme vous devez le savoir, nous avons subis des défaites. Il ne faut pas que ça se reproduise. Je suis revenu en ces murs pour cette raison. J’ai envoyé les autres chevaliers à travers les quatre coins de la galaxie pour rassembler des informations et renforcer nos vieilles alliances avec les grands industriels.

Kylo Ren fit les cents pas bouillant d’impatience allant et venant d’un côté à l’autre de la baie d’observation. Sa voix, plus grave que jamais grâce aux amplificateurs de son masque, ne trahissait par contre d’aucune instabilité.

-Le Guide Suprême compte sur les Chevaliers de Ren pour préparer l’extermination finale de la Résistance. Mais avant, nous devons traquer les traîtres fragilisant nos positions. Je suppose que vous connaissez une certaine : Majandra Monéo ?


Il fit une pause, activant grâce à la Force un hologramme sur son bureau à proximité de Crystale. L’hologramme se matérialisa en un visage, celui de l’intéressé. Le maître se figea et leva une main inquisitrice en direction de l’image.

-Elle faisait autrefois partie de nos rangs. Aujourd’hui, elle est toujours dans la nature sans avoir subi les conséquences de sa trahison. J’aimerais que cela change. Autrement, j’ai bien reçu votre rapport concernant votre retour de Korriban. Maintenant que vous êtes face à moi, j’aimerais plus de précisions sur cette affaire. Venez, marchons un peu.

Kylo Ren s’avança vers la sortie, ils pourraient ainsi discuter en déambulant dans les dédales du château. Des sculptures représentant les 7 péchés capitaux ainsi que d’inspiration sith ornaient les lieux. Dans les prémices de leurs actions, les Chevaliers de Ren s’étaient improvisés archéologues recherchant des savoirs et des artefacts permettant de développer leurs pouvoirs. Dans ce château se trouvait même des objets ayant appartenu à l’Empereur Palpatine lui-même. Plus loin dans ce couloir, on pouvait trouver des bas-reliefs représentant d’ancienne batailles entre les Jedi et les Sith.

Le maître de chevalier de Ren s’immobilisa face à la sculpture représentant le péché de luxure. Ce n’était pas un hasard si à côté de lui, il avait la représentante directe de ce vice. En effet, chaque chevalier portait le signe de l’un de ces péchés correspondant à leur personnalité ou à leur manière de vivre. C’était une volonté du Guide Suprême dans le but de créer un lien direct entre le Côté Obscur et les partisans de Ren.


©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Welcome to the Dark Side
Crystale Ren
Ren's Knight of Lust & Supreme Leader Armed Arm
Date d'inscription : 23/03/2017
Messages : 109
Métier : Bras armé du Suprême Leader & Conseillère des Arcanes Sombres
Planète d'origine : Hapès

MessageSujet: Re: Revenge is a dish best served cold [Kylo]   Jeu 11 Jan - 23:35

Caractère Volcanique en perdition
L’utilisatrice du coté obscur que je suis ressent clairement l’aura de mon supérieur hiérarchique. Plus encore… Étant forte dans certains domaines, je ressentais même quelque chose de plus. Notamment sur l’aspect mental. Mais je ne suis pas du genre à en parler ouvertement. L’ancienne impératrice de l’Ordre Sith a tenté de me piéger et c’est plutôt moi qui l’ai piégée. Quand on sème le vent, on finit par récolter la tempête. Voilà ce qu’on gagne lorsqu’on se prend pour une divinité et qu’on réalise qu’on est rien d’autre qu’un morceau de poussière. Lorsque j’ai appris la mort de Dark Novus, je dois admettre que j’étais un peu contente. Elle n’a eu que ce qu’elle méritait et heureusement pour moi, j’avais déjà quitté l’espace impérial à ce moment-là. On ne sait jamais vu qu’on pourrait me faire porter le chapeau encore. Si vraiment, cela se révèle exact alors, c’est moi qui serait la cible du Nouvel Ordre Sith et je ne suis pas sûre que cela soit une très bonne idée. Peut-être qu’un jour, je m’amuserais à le provoquer ouvertement mais je devais encore placée mes pions. Encore un peu de temps… Un peu plus de temps.

Mentir ? A Kylo en plus ? Ce serait un coup pour se le mettre à dos et je dois bien reconnaître que cela n’est pas dans mes projets. Et puis, cela n’est absolument pas de mon genre. Loin de là. J’ai toujours adoré la franchise quelque soit la situation. Je ressentais ce tourbillon d’émotion dans la Force mais je ne dis rien à ce propos. Je ne suis pas là pour ça… Je ne suis qu’un de ces subordonnées et j’avais largement fait mes preuves en tant que Chevaliers de Ren. Sinon je ne serais pas là devant lui à tergiverser sur les traîtres. Car oui, c’est le sujet qu’il entame. Je reste alors silencieuse le temps qu’il prend la parole. Une fois que je me suis présentée à lui et redresser, mes yeux se posent sur son masque qui révèlent et cachent tant de choses. Enfin, pour moi en tout cas. Mais je ne suis pas là pour faire de lui mon ennemi… Bien au contraire car nous sommes dans le même camp et je ne prévois pas de partir de ci-tôt. Je suis très bien ici moi.

On ne me prend pas la tête et je suis libre de mes mouvements tout en répondant aux appels lorsque cela est nécessaire. Il avait pivoter et je garde la tête haute afin de l’observer. Je ne juge pas mon chef, je ne fais que le regarder avec mon éternelle habitude de Sith. Cependant, il sait que cela n’est nullement une provocation. En général, lorsque je provoque, cela se voit et cela s’entend. Le signe de la Luxure a des façons très particulière de le faire. Il parle alors de défaites et je pense notamment à D’Qar. Je ne me trouvais pas sur place même si j’avais fourni les informations nécessaires pour la réussite de l’opération… Qui n’a pas été une victoire… Malheureusement. L’écoutant tout en restant neutre et calme dans mes gestes, je porte une main à ma hanche avant de prendre la parole.

« - Je ferais ce que je peux pour que cela ne se reproduise plus, Mon Seigneur, mais je ne suis pas une faiseuse de Miracles... »

Je préfère être claire et je l’ai toujours été. Depuis qu’on m’a proposé de rejoindre les Chevaliers de Ren, je n’avais pas eu besoin de m’entraîner car je savais déjà me battre mais aussi déjà me servir de la Force. Je le vois alors faire les cent pas devant moi et je reste silencieuse ne faisant que l’observer. Je ne suis pas là pour le juger même si en tant qu’espionne au service du Premier Ordre, c’est quelque chose de spontanée et un réflexe. Mais j’ai appris il y a bien longtemps à me taire et à garder mes opinons pour moi. Sauf lorsqu’on me le demande bien sûr. Je ne sais pas réellement ce qui se passe dans sa tête. Ainsi le Leader Suprême semble se réveiller. Il était temps et c’est une très bonne chose. C’est alors qu’il parle de Majandra Monéo. J’arque alors un sourcil car c’est un nom qui ne me semble pas inconnu. Où ai-je déjà entendu ce nom ?

Je reste un moment à réfléchir tandis qu’il active un hologramme. M’approchant du bureau, je pose les yeux sur l’hologramme et je ne le lâche pas des yeux afin de mémoriser son visage. Cela me rappelle l’époque où je tuais pour mon maître qui a fini par tomber devant le Conseil Noir. Il est mort et j’ai disparu de l’Ordre Sith, refusant de m’y mêler. Puis je remarque une ombre dans mon champ de vision périphérique et je lève les yeux vers le responsable des Chevaliers de Ren. Il ne m’a fallu que quelques secondes pour lui confirmer ce qu’il voulait : que je la traque et que je la tue.

« - C’est entendu. Mais voulez-vous que je la tue ou que je vous l’amène ? »

Autant être sûre des intentions. Car finalement, s’il veut lui-même donner la sanction de sa trahison devant la famille de cette dernière. Après, on parle bien d’exemple même si cela n’est pas dit de manière claire mais plutôt en sous-entendu. Je vais me mettre en chasse une fois que cet entrevu sera terminée. c’est désormais ma mission et je ne compte pas y déroger. J’ai mis un certain temps pour en arriver là où j’en suis et je ne compte pas m’éclipser immédiatement. Mais pour moi, l’objectif est clair : traquer cette traîtresse. Puis il me parle de mon rapport sur mon séjour sur Korriban. Je dois admettre que je n’ai pas tout dit concernant ma visite mais je vais peut-être pouvoir en parler à Kylo vu que la togruta que j’ai rencontré est mystérieusement morte. C’est un mal pour un bien.

« - Que souhaitez-vous savoir ? »

Kylo marche vers la sortie et je le laisse me croiser avant de tourner les talons et de le suivre. Lorsqu’on est un subordonné, on laisse toujours l’officier ou le commandant passer devant. Lui emboîtant le pas, je finis par le rejoindre alors que nous avons quittés la baie d’observation. Dommage, c’était une bien belle vue jusqu’à maintenant. Mais j’aurais encore plusieurs occasions pour revenir voir ce lieu. Puis durant notre marche, Kylo finit par s’approcher de la sculpture de la Luxure et je dois admettre que celle-ci est assez explicite. Cela pourrait faire pâlir une jeune vierge dont le sexe est un sujet tabou. Mais pas moi. Je souris en observant cette statue, je le reconnais car finalement, ce péché capital me correspond assez.

Je marche donc vers elle et je montre la marche qui me sépare d’elle avant de déposer un baiser sur le métal froid tout en fermant les yeux. C’est comme une forme de rituel lorsque je suis de passage. J’assume entièrement le fait de porter un tel péché et il faut admettre qu’on s’amuse. Je ne me prive pas et j’y vais dés que je me fais plaisir. Puis je l’observe une dernière fois avant de redescendre la marche et de tourner la tête vers le maître des Chevaliers en inclinant ma tête. Je connais de nombreux artefacts qui se trouve ici puisque j’ai veillé à les trouver et à les rapporter ici. Je reviens me placer aux côtés du chef et je laisse mes yeux neutres l’observer avant de prendre la parole.

« - J’ai trouvé l’artefact que le service de récupération m’a demandé mais j’y ai fais une rencontre intéressante si je puis dire. Dommage qu’elle n’a pas survécu bien longtemps pour tenter de me pourchasser... »

J’hausse les épaules amusée par mes propres propos. Il faut dire que c’est entièrement vrai. Dans le fond, la rencontre m’a amusée et cette façon de se croire supérieur aux autres. C’était juste épique alors que je lui faisais face. J’aurais peut-être dû la tuer quand je le pouvais mais je ne suis pas suicidaire et tenter le diable. Ne le suis-je pas déjà moi-même ? Mystère et boule de gomme mon cher Kylo !

©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Welcome to the Dark Side
Kylo Ren
Suprême Leader, Shadow Leader & Administrateur
Date d'inscription : 30/12/2017
Messages : 110
Age : 19
Métier : Suprême Leader du Premier Ordre
Planète d'origine : Coruscant

MessageSujet: Re: Revenge is a dish best served cold [Kylo]   Sam 13 Jan - 19:05

Revenge is a dish best served cold
#Kylo Ren/Crystale Ren


Concernant le sort réservé à la traîtresse, le Premier Ordre avait pris l’habitude d’user des pires exécutions possibles et imaginables. Avec le développement de l’organisation, les sphères dirigeantes développèrent une nouvelle classe de soldats : les bourreaux. Des guerriers spécialement formés pour recadrer les « éléments mal assimilés » au processus de formation des Stormtroopers. Dans les cas les plus extrêmes, les bourreaux s’occupaient aussi d’éliminer les félons. Mais dans le contexte actuel, il était trop risqué d’envoyer des troupes régulières. D’après les informations du Bureau de Sécurité du Premier Ordre (digne progéniture du BSI de l’Empire), elle s’était acoquinée avec le Nouvel Ordre Sith et leur prétendu et autoproclamé empire. Ces chiens usurpateurs devraient un jour répondre de leurs prétentions illégitimes. Seul le Premier Ordre avait la légitimité nécessaire pour recréer l’Empire. Des charlatans se prenant pour des Siths n’avaient pas leur place dans l’échiquier galactique. Kylo Ren avait finalement rétorqué concernant le sort de Monéo:

-En d’autres circonstances, j’aurai aimé m’en occuper personnellement. Malheureusement, des affaires m’attendent. Je vous ai accordé ma confiance il y a déjà de nombreuses années, Crystale. Je vous donne donc l’autorisation de la mettre hors d’état de nuire dés que vous l’aurez localisée. Tuez-la directement, personne ne pleurera sa disparition.

Les années avaient passées depuis la trahison de Monéo, elle avait probablement eu le temps de développer ses pouvoirs si les rumeurs étaient vraies. Le temps était désormais le plus grand ennemi du Premier Ordre, chaque semaine qui passait renforçait ses ennemis autant la Résistance, que les Jedi, la République (bien que celle-ci en était plus au stade de la stagnation qu’autre chose) ou même ces zélés souillant le Côté Obscur de la Force.
Ceux connaissant un minimum les sombres rouages du régime autarcique de Korriban savait que les partisans du nouveau pseudo-empire Sith considérait l’ancienne impératrice comme une déesse, ils vouaient un culte à leur dirigeante. Une perspective assez fascinante, mais terriblement superficielle comparée à l’avenir d’une galaxie dirigée par le Premier Ordre.


-Eh bien, je suis intéressé par ces Siths et j’ai effectivement appris la mort de leur « impératrice ». Elle était faible et probablement trop enfermée dans son propre système pour percevoir le danger qui la menaçait. Au moins, n’a-t-elle pas eu le temps de mettre à mal nos opérations et je suis ravi que vous nous soyez revenue saine et sauve. Mais, si la tête a été tranchée, une autre semble avoir repoussée, que savez-vous de la nouvelle impératrice ? Elle semble déjà plus pragmatique que la précédente concernant le Premier Ordre. Nous devons redoubler de prudence.

Il fit une pause se disant qu’une personne plus discrète et moins flamboyante pouvait s’avérer encore plus redoutable. Les dirigeants montrant tout de leur pouvoir ne pouvait finalement que s’éteindre, avec le temps, les gens finissaient par ne plus être impressionné par celui-ci. Des personnages plus sobres étaient parfois beaucoup plus imposants que ce qu’ils en montraient de par leur attitude. Kylo Ren le savait mieux que personne, lui qui était resté dans l’ombre durant toute sa jeunesse. L’ombre de ses parents et celle de Luke et des autres Jedi. Maudits soient-ils.

-J’aimerai en savoir plus sur la manière dont vivaient les sujets de l’ancienne impératrice. D’après ce que l’on sait, ils déifiaient leur dirigeante. Pourquoi cette attitude ? Pourquoi ce besoin de culte au sein de cet empire ? Avec le temps, j’ai compris que nous ne pourrons pas régner sur la galaxie sans bien en comprendre chacune de ces spécificités. Aucun régime nous ayant précédé n’a été jusqu’au bout. Nous nous le ferons. Par l’enseignement du Guide Suprême et nos propres pouvoirs, nous parviendrons à construire ce grand projet. Nous aurons besoin de toutes les connaissances nécessaires sur notre passé. Je vais vous confier une tâche officieuse en plus de celle que Snoke m’a donnée pour vous concernant cette traîtresse. Bien-sûr, vous aurez une liberté totale et un temps illimité pour l’effectuer du moment qu’ensemble nous finissons par obtenir des résultats concrets. Cette mission est très importante pour moi, personnellement. Comme vous le savez, je suis le descendant de celui qu’on appelait Dark Vador. Il est mort depuis longtemps en même temps que l’Empire, mais des traces de son existence entretiennent son souvenir à travers la galaxie. Ce château en est le plus grand exemple. En tant qu’archéologue de notre ordre, je vous demande de rechercher des artefacts, des reliques, des objets lui ayant appartenu tout ce qui pourrait nous permettre d’en savoir plus sur son pouvoir. Au fil des ans, vous avez fait de cet endroit un véritable temple du savoir grâce à vos recherches, je n’oublierais pas votre dévouement depuis toutes ces années où vous avez répondu à notre appel.

Kylo Ren avait toujours été intrigué par le passé et encore plus par celui de son grand-père. Il avait déjà songé à lancer une grande fouille pour récupérer l’ensemble des biens du Seigneur Sith, mais la discrétion et l’efficacité devaient rester d’actualité tant que les ennemis du Premier Ordre respiraient encore. Crystale Ren était donc la personne la plus apte à remplir cette tâche.

-Ah, et quitte à parler du passé, avez-vous appris quelque chose sur les Jedi ? L’emplacement de leur académie ? Il est étonnant qu’ils réussissent à masquer leur présence de la sorte, même Snoke ignore où ils se cachent. D’éventuelles nouvelles par rapport à ce qu’ils vont faire dans les jours à venir ?

Kylo Ren se surprit soudain à penser à Luke Skywalker, l'apercevant dans une plaine verdoyante en train de former de jeunes apprentis jedi et cette vision le dégoûtait. Skywalker paierait d'une manière ou d'une autre.

©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Welcome to the Dark Side
Crystale Ren
Ren's Knight of Lust & Supreme Leader Armed Arm
Date d'inscription : 23/03/2017
Messages : 109
Métier : Bras armé du Suprême Leader & Conseillère des Arcanes Sombres
Planète d'origine : Hapès

MessageSujet: Re: Revenge is a dish best served cold [Kylo]   Mer 17 Jan - 21:27

Caractère Volcanique en perdition
Je savais très bien ce qu’il voulait faire me faire comprendre. Je suis loin d’être bête et je sais ce que je veux et ce que je vaux. Contrairement aux Sith, je suis loin d’être aussi brute et d’être aussi assoiffée de sang. C’est aussi pour ça que j’ai préféré me faire oublier. Bien que cela soit un terme mal approprié me concernant. Je suis pas du genre à rester inactive et je préfère m’occuper ici plutôt que chez les assoiffés comme je les surnomme affectueusement. Mais cela ne veut pas dire que je suis intimidée par la mission qui m’attend. Oh que non. J’ai même hâte de retrouver sa trace. Cela va me permettre de voir si mes compétences en assassinat sont toujours aussi bonnes. Mais je ne m’endors pas sur mes lauriers… Si je me rends compte que cela ne va pas, je reprendrais l’entraînement de manière plus intensive. Je sais être sérieuse lorsque cela est nécessaire. Kylo n’est pas du genre à plaisanter lorsqu’il s’agit de traque. S’il me demande de la retrouver, c’est qu’il estime qu’il y a une bonne raison à tout ça. Et ce n’est pas à moi de lui demander ces motivations. Il est le bras droit de Snoke et à ce juste titre, s’il ordonne, il faut obéir. Et jusqu’à maintenant, j’ai su me débrouiller pour avoir et conserver sa confiance depuis mon arrivée au sein des Chevaliers de Ren.

Bien entendu, il ne me dit pas comment. Cela tombe bien car cela va me permettre de la torturer un peu plus car les raisons de sa désertion m’intéresse et puis, cela me donnera un peu plus de contenu lors de mon rapport. Car je suis persuadée que mon supérieur, ici présent, voudra le consulter alors je sais que je n’ai pas le droit à l’erreur. Bien sûr que je sais ce qui m’attend en cas d’échec. Qui ne connaît pas le prix d’un échec lorsqu’on travaille directement pour le bras droit du Leader Suprême ? Personne ! Il est assez connu et il n’y a pas besoin de parler de lui dans les couloirs. En parlant de couloir, je me tiens à ces côtés et je montrais un sourire en coin. Il m’avait donné l’ordre de la tuer. C’est parfait tout ça et je vais pouvoir voir de mes propres yeux les éventuelles changements que la nouvelle Impératrice a pu mettre en place. Je ne crains pas de me rendre là-bas puisque j’use toujours autant de la Force Obscure mais cela ne veut pas dire que je suis à l’abri pour autant.

« - Je ferais ce que je peux pour qu’elle rende son dernier souffle et ne pas vous décevoir, Mon Seigneur ! »

Dire que je vais forcement la tuer ? J’évite car finalement, je ne sais encore pas ce qui se passera sur place. La traîtresse sera probablement sur Korriban mais elle ne sera jamais seule… Je vais donc devoir être maligne pour la piéger et espérer la tuer sur cette planète dont le cœur lui-même est corrompu par le coté obscur. Si je connais cette planète ? Comment ne pas la connaître alors que je suis une ancienne Sith. Ce serait tout de même étrange. Je continue donc ma route à ces côtés tout en ayant mes mains dans mon dos. Aucun signe d’agressivité ou de perturbation arbore mon aura de Chevalier de Ren. Bien sûr, je savais que je passerais probablement une seule nuit avant de quitter la planète et la forteresse. Je vais peut-être me trouver un compagnon de soirée, histoire de me détendre un peu avant de partir. Ce genre de sport détend toujours avant le départ et en tant que représentante de la Luxure, cela ne serait pas logique si je ne trouvais pas n’importe quelle occasion pour me lâcher un peu. Puis il m’interroge sur la nouvelle Impératrice.

« - A vrai dire, j’en avais déjà entendu parler comme étant la gardienne de la sphère des Mystères. Cependant, tout comme son département, le mystère plane sur elle... Si je me rends sur Korriban, je tâcherais de récupérer des informations sur elle. »

Le fait de me rendre là-bas va me permettre d’en apprendre un peu plus. Toutes les informations que je peux avoir sur elle seront capitales pour le Premier Ordre. Alors autant faire une pierre deux coups et de cette façon, même si je grille mes autorisations alors j’aurais déjà ce qu’il me faut pour remplir mon rapport. Peut-être, devrais-je demander à mes camarades sur place ou alors devrais-je carrément la rencontrer en personne ? Ce serait peut-être trop jouer avec le feu et je tiens à conserver mes autorisations un maximum de temps et c’est à moi d’être prudente. Je n’ai pas le choix. Si elle venait à apprendre que je sers le Premier Ordre maintenant, il est clair qu’elle va probablement lancer la traque contre moi et je n’y tiens pas. Du moins, pas encore. Puis Kylo enchaîne sur des questions que je peux comprendre. J’ai la réponse à certaines d’entre elle. Notamment sur le rythme de vie des Sith et pourquoi la considérer comme une déesse. Je suis une ancienne Sith alors je sais exactement ce qu’il en est.

« - La raison pour laquelle elle était déifiée était parce qu’elle a été celle qui a sauvé de nombreux peuple de l’esclavage. Elle-même alienne, elle a préféré s’attirer les bonnes faveurs des peuples en les libérant faisant passer l’acte de l’esclavage comme contraire à sa politique. De cette façon, elle a gagné en pouvoir politique. Cependant, tout le monde ne semblaient pas d’accord avec ces idées. Apparemment, elle aurait joué sur les croyances des peuples et tout le monde connaît le résultat… »

C’est vrai que c’est une méthode peu commune mais qui part sur un bon sentiment. Seulement, j’ai encore du mal à croire que la précédente impératrice était réellement mauvaise. Des rumeurs parlaient d’équilibre. Lorsqu’il s’agit de Jedi, je peux être consciente que cela existe mais en Sith…. Pour moi, cela a toujours été des bêtises.  Pourtant, je considère la Force comme un outil et je ne tue pas à bout de champ. Qu’est ce que l’équilibre dans le fond ? Je n’aurais peut-être jamais la réponse … Je pouvais encore lui en dire d’autres. J’ai terminé de grandir auprès d’un sith donc je connais leur coutumes. Cependant, j’ai bien entendu sa demande concernant les artefacts de Dark Vador. Là, cela frappe du lourd et je ne peux pas prendre ça à la légère. Il me demande de récupérer un maximum d’artefact sur son grand-père ? Voilà qui est étonnant pour quelqu’un qui voulait suivre son chemin. Je vais devoir réfléchir à comment progresser là-dessus mais il est clair que les Archives Impériales me seront d’un grand secours. Après, je ne pourrais pas utiliser toutes les Archives et je vais devoir trier tout ce qui passera dans mes mains.

« - Très bien, j’essayerais de découvrir des artefacts le concernant. Cependant, soyez conscient que je ne vous promets rien. Une entité comme le Seigneur Vador ne laisse pas ses objets sans protection et défense… Il n’est pas impossible non plus que ces systèmes aient raison de moi… »

Cela avait le mérite d’être clair. Je m’attends toujours à mourir dans un tombeau surtout quand les pièges et les défenses deviennent de plus en plus perfectionnés. Le dernier en date m’a coûté des blessures multiples et j’ai échappé à une tentative de possession. Je dois bien admettre que le passé révèle bien des secrets qui ont probablement été oubliés. Et je sais que je ne suis pas au bout de mes surprises. Vador est un très gros morceau mais cela ne veut pas dire que c’est impossible. Il faudra de la patience et du temps. Or Kylo m’accorde tout le temps qui me sera nécessaire pour m’occuper de ça. Je vais donc devoir changer mes objectifs de recherches afin de répondre aux volontés du bras droit du Suprême Leader. Je ne vais donc pas faire marche arrière. Au contraire, j’adore l’archéologie et je ne m’en priverais pas le moins du monde. C’est alors qu’il me demande si j’ai des nouvelles du coté des Jedi.

« - Pour le moment, j’ai retracé toutes les localisations connues et identifiées par les Archives et je n’ai eu aucun retour positif. Je ne sais donc pas où ils se cachent ni ce qu’ils préparent… J’ai dépêché des équipes qui sont actuellement en train de surveiller de nombreuses planètes. Je vous ferais avertir dés qu’on a du nouveau à ce sujet. »

Que faire de plus ? A vrai dire, à part me rendre moi-même sur place, je ne peux pas faire grand-chose. Mais m’exposer pourrait bien être ma perte. Je ne suis pas une trouillarde mais je ne suis pas suicidaire pour autant. Un dicton dit bien que tout vient à point à ceux qui savent attendre. Personnellement, je fais partie de ceux là mais ce n’est probablement pas le cas de Kylo. Skywalker a été suffisamment malin pour se cacher de nous durant des années alors cacher une ou plusieurs académies ne serait qu’une simple formalité. Mais une chose à la fois. Je ne peux pas aller plus vite que la lumière. Je dois déjà m’occuper de la traîtresse avant de passer à autre chose et quelque chose me dit que cela ne sera pas une partie de plaisir… Quelque chose dans la Force m’avertis que cela ne sera pas simple. A moi d’être prudente et de faire pencher la balance en ma faveur...
©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Welcome to the Dark Side
Kylo Ren
Suprême Leader, Shadow Leader & Administrateur
Date d'inscription : 30/12/2017
Messages : 110
Age : 19
Métier : Suprême Leader du Premier Ordre
Planète d'origine : Coruscant

MessageSujet: Re: Revenge is a dish best served cold [Kylo]   Sam 17 Fév - 13:36

Revenge is a dish best served cold
Kylo Ren & Crystale Ren




HRP: Voilà, désolé pour la longue attente mais je me suis dis qu'avec ton ralentissement, je pouvais prendre mon temps (j'ai aussi limite été absent de mon côté entre temps). Je ne savais pas trop quoi répondre mais j'espère que ça te conviendra !

Les minutes s’écoulèrent dans les sombres salles de la forteresse alors qu’à l’extérieur la lave semblait s’être agitée comme inspirée par la noire présence du château dont le sommet culminait à des mètres de hauteur.  De là, le Maître des Chevaliers de Ren voyait tout. Il voyait la dévastation, la douleur, la haine, la colère matérialisée par ce feu infini calcinant la vie et condamnant la planète à vivre éternellement dans un cycle destructeur permanant…Il pouvait ainsi entrevoir la source, encore flamboyante, du pouvoir de son grand-père. Le contraste était saisissant entre cette lumière produite des flammes et la noirceur presque mystique du château.

Kylo Ren continuait d’écouter attentivement chaque mot prononcé de la bouche du chevalier Crystale Ren. Il était fasciné par toute cette connaissance que la jeune femme avait amassé au fil de ses pérégrinations. Des savoirs antiques pouvant grossir leur puissance, faire des Chevaliers de Ren un ordre bien plus puissant que celui des Jedi ou des Siths voilà l’ambition de celui qui fut Ben Solo. Tous les frères et sœurs jurés avaient vécus des drames, ils n’étaient pas baignés dans une illusion de ce qui serait la réalité.  Non, eux connaissaient la réalité. Ils avaient déjà été frappé en pleine face par celle-ci.

Oui, Kylo Ren était à la tête d’un ordre de Chevaliers réalistes et conscients du pouvoir immense qu’ils avaient en eux. Guidé par l’héritier de Dark Vador, ils étaient désormais une force à ne pas négliger. Mais, leur heure n’était pas encore venue…Ils avaient déjà fait leur preuve en exterminant la première génération du nouvel ordre jedi mais pour assurer leur futur, ils devraient faire de même avec la seconde bien plus nombreuse et plus prudente que la première. C’était là une guerre qui ne confrontait pas uniquement le Premier Ordre et la Résistance mais bel et bien l’Ordre Jedi et les Chevaliers de Ren qui, par un étrange paradoxe, luttaient tout les deux pour la même chose : survivre en mettant hors d’état de nuire l’autre.
 
Visiblement l’emplacement de l’Académie Jedi était encore inconnu…Ces chiens se terraient comme des rats gagnant du temps…Mais plus le temps passait, plus la guerre gagnait en intensité et plus la convoitise des forces extérieures grandissaient. La République de par sa passivité ne représenterait probablement jamais une menace, ou tout du moins le Premier Ordre fera en sorte que cela ne soit jamais le cas. Les Mandaloriens restaient plutôt neutres dans cette guerre mais les Siths…les  Siths avaient eu la prétention de recréer un empire. Heureusement la mort de l’impératrice avait permit de ralentir cette ambition mais comme le démontrait la réponse de Crystale, les informations sur celle qui la succédait étaient moindres. Elle représentait une menace pour le nouvel ordre qu’ils comptaient instaurer une fois la guerre terminée…Kylo Ren savait qu’il ne fallait négliger aucun parti, aucune force capable de faire basculer la balance d’un côté ou de l’autre.

Le maître, les bras croisés dans le dos, analysa pendant un bref instant l’ensemble des révélations apportées par son interlocutrice. Certaines de ces informations bien qu’intéressantes s’avéraient encore trop incomplètes pour avoir une quelconque utilité. Il fallait que cela change.

-J’espère avoir rapidement des résultats de vos équipes. Nous ne pouvons laisser les Jedi développer leur pouvoir. Mais en attendant, je vous accorde un temps de repos. Vous avez fait un long voyage. Que diriez-vous de profiter de ce temps libre pour croiser le sabre avec moi ce soir ? Retrouvons-nous dans la salle d'entraînement, nous pourrons poursuivre cette conversation dans un cadre plus enrichissant.





_________________
Thème:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Welcome to the Dark Side
Crystale Ren
Ren's Knight of Lust & Supreme Leader Armed Arm
Date d'inscription : 23/03/2017
Messages : 109
Métier : Bras armé du Suprême Leader & Conseillère des Arcanes Sombres
Planète d'origine : Hapès

MessageSujet: Re: Revenge is a dish best served cold [Kylo]   Mar 13 Mar - 21:42

Caractère Volcanique en perdition
J’avais les mains dans le dos et je marchais aux cotés du maître. Aucun Chevalier n’av&ait le droit de l’appeler autrement que par un de ces titres. Bien sûr, j’avais pris le soin de me renseigner… Mais il s’agissait chez moi d’une habitude. Car même si je suis une sorte d’électron libre au sein du groupe, je n’en reste pas moins méfiante avec mes collègues. Car même si Kylo avait instaurer un Ordre avec des consignes simples, j’ai appris qu’il y aura toujours des petits malins pour passer outre ses ordres. Pour l’avoir déjà vu au sein même des rangs des hommes de mon supérieur. Parfois, j’ai envie de les étrangler mais je m’abstiens. Il y a d’autres façons plus discrètes de faire passer le mot. Il faut savoir être malin aussi surtout quand on est qu’un simple pion de quelqu’un. Cependant, c’est une position qui me convient et qui me permet de garder ma forme de liberté. Il faut dire que j’évite les écarts de conduite. Beaucoup estiment que je n’ai pas ma place mais personne ne sait véritablement comment je me bats et le jour où ils le découvriront, il sera déjà trop tard. J’attends déjà au tournant celui qui se prétend être son bras droit. Je n’ai pas peur d’un colérique narcissique mais m’amuser avec lui est toujours un plaisir. Mais bien sûr, tout le monde sait qu’elle représente la Luxure mais elle a une règle d’or : ne jamais coucher avec ses subordonnés. Cependant, actuellement, elle n’a pas de subordonnés, elle a donc tout le loisir de s’envoyer en l’air avec qui elle veut. La colère n’a pas échappé à la Luxure bien longtemps. Loin de là. Elle connaît son potentiel et elle en abuse. Du moins dans le domaine de la séduction… Elle n’est pas une des plus belles femmes du Premier Ordre pour rien… Et ses gènes y sont pour beaucoup.

Mais je ne tente rien auprès de mon responsable car je dépends clairement de lui et des décisions qu’il prendra. Bien que je reste un moment silencieuse, je tourne la tête lorsqu’il s’adresse à moi. Mes parents m’ont appris à le regarder dans les yeux même si pour lui, c’est relatif. En effet, comme il porte son masque et je ne vois que son masque. Mais je e suis pas lui et bien qu’il soit dans la lumière, le simple fait de porter un masque ne fait que confirmer le fait qu’il recherche l’obscurité. Mais la question que je me pose est la suivante : est-ce dans son cœur ou juste se dissimuler de la lumière solaire et artificielle ? Allez savoir. Contrairement à d’autres, je ne peux pas lire en lui comme dans un livre ouvert. Enfin, si je pourrais mais je ne le ferais pas sans son accord. Ce serait impolie de ma part et je ne tiens pas à attirer sa colère. Se le mettre à dos est tout sauf une bonne idée. Surtout que je sembles être dans ces bonnes grâces alors autant que cela continue en ce sens. S’il obtient ce qu’il veut, je pourrais conserver ma grande liberté de mouvement même si je ne cache rien. Si vraiment, j’avais des choses à cacher, le Premier Ordre ne pourrait jamais me trouver… Mais je me cache déjà bien assez du Nouvel Ordre Sith et je vis dans l’Ombre de Kylo ainsi que de Snoke. Je pense que les ténèbres m’entourent déjà assez.

« - Je leur dirais de vous transmettre les résultats dés qu’ils en ont… »

Je ne comptes pas leur laisser de marche de manœuvre. Kylo attend des résultats et je compte bien lui apporter des résultats. Pour le moment, je m’apprête à aller en mission alors je vais me concentrer sur elle. Cependant, à mon retour, je compte bien booster un peu mes équipes qui commencent à être un peu trop lente à mon goût. Je ne suis pourtant pas du genre à tuer pour rien mais il n’est pas impossible que cela soit le bras droit du Suprême Leader qui s’en charge et là, je ne pourrais rien faire pour eux. Bien sûr, j’admets mal l’échec car finalement, c’est moi qui risque de me prendre les dégâts collatérales. Et ça, c’est hors de question. C’est alors que j’hoche la tête à sa proposition. Croiser le sabre avec le maître des Chevaliers me donnera l’occasion d’en savoir un peu plus sur celui qui se cache derrière ce masque aussi noir que les ténèbres qu’il cherche probablement à atteindre.

« - Ce sera un immense plaisir et un entraînement ne fait jamais de mal. Cependant, je vous avertis… Je ne comptes pas utiliser la manière douce et je ne me retiendrais pas… »

Je préfères prévenir que guérir. Après tout, je suis censée veiller sur lui alors le fait de croiser le fer avec lui va me permettre d’analyser sa méthode de combat et par la suite, développer peut-être des compétences martiales avec lui afin de se faciliter le travail. Je le regarde avec le même sourire et j’ai toujours les mains dans le dos. Je ne cherches pas à lui mentir mais c’est aussi une façon d’apprendre ce qu’il est et ce qu’il compte devenir. Je sens que cet entraînement va être très enrichissant pour moi concernant le leader des Chevaliers de Ren. Mon regard calme habituel ne le lâche pas d’une seule seconde.

« - Puis-je vous être utile en attendant, mon Seigneur ? »

Non, je ne lui léche pas les bottes mais nous sommes ici en territoire Ren et je me sens presque comme chez moi. En sachant que mon chez moi s’avère être un vaisseau qui est actuellement à quai. Par ailleurs, je vais devoir passer par là afin d’ordonner le ravitaillement car je risque de repartir tôt le lendemain matin. Comme d’habitude en fait. Je suis presque toujours la première levée lorsque tous les Chevaliers de Ren sont présents dans ce château qui appartient à Kylo.
©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Welcome to the Dark Side
Kylo Ren
Suprême Leader, Shadow Leader & Administrateur
Date d'inscription : 30/12/2017
Messages : 110
Age : 19
Métier : Suprême Leader du Premier Ordre
Planète d'origine : Coruscant

MessageSujet: Re: Revenge is a dish best served cold [Kylo]   Sam 31 Mar - 11:55

Revenge is a dish best served cold
Kylo Ren & Crystale Ren




Crystale Ren avait un caractère particulièrement aiguisé. Une farouche détermination mêlée à une vision lucide de la place qu’elle avait actuellement. Kylo Ren fut satisfait de voir celle qui fut dans les rangs des Siths s’être aussi bien adapté au mode de vie des Ren.

Le maître des Chevaliers de Ren lui répondit :

-Bien, j'en suis ravi, Crystale. On va voir si le temps passé à explorer des ruines antiques ne vous a pas rouillée, ma chère. Ce léger sarcasme n’avait pour but que de créer une forme d’impatience pour l’entraînement, nullement à l’insulter.

Kylo Ren savait qu’en raison de son expérience, Crystale Ren était douée. Elle serait un adversaire de choix et il était toujours intéressant d’entretenir un lien avec ses subordonnés. Combattre aux côtés de quelqu’un (même dans ce cas-ci où ce n’était qu’un simple entraînement) créait toujours une relation particulière. Le combat forgeait la compréhension de quelqu’un, c’était un véritable voyage dans la pensée de l’autre. En effet, il fallait anticiper ses actions, comprendre ses mouvements, déchiffrer chaque regard…Le combat était une réelle transcendance et celle-ci serait décuplé par l’aura particulièrement puissante des lieux. Le Château de Vador, couramment appelé Château Noir, était emprunt de cette atmosphère presque mystique. Nous n’étions pas dans un lieu résidentiel mais bien dans un temple à l’effigie de la puissance.
Lorsque la Chevaleresse lui demanda si elle pouvait encore lui être utile, il lui répondit :

-Non, vous pouvez disposer. Nous nous verrons ce soir.


Sur ces mots, il tourna les talons et se dirigea d’un pas modéré jusqu’aux niveaux inférieurs du château. Kylo Ren avait ordonné à ce que l’on aménage de nouvelles salles au cœur même de la roche. Dans les profondeurs de l’immense bloc rocheux soutenant l’édifice construit par Vador se trouvait même une ancienne caverne sith utilisée par Vador, et puis par Kylo Ren, pour forger son sabre laser. Créer une arme du Côté Obscur, caractérisé par sa lame écarlate, était tout un procédé. Mais, le cœur de cette méthode consistait à faire saigner le cristal Kyber constituant les sabres des Jedi. Pour en revenir à celui de Kylo Ren, il avait utilisé un cristal Kyber fissuré générant une lame instable. L'excès d'énergie était ventilé sur les côtés, formant une garde en forme de croix particulièrement reconnaissable et semblable aux sabres des Temps Anciens.
Pour en revenir aux niveaux inférieurs, le silence de mort régnant autrefois sur les lieux avait fait place à une agitation sans nul autre pareil provoquée par les grands travaux du maître des lieux.

Une salle avait été construite profondément, comme pour se rapprocher davantage de l’aura de la caverne sith, et il s’agissait de la Crypte des Chevaliers de Ren. C’est là que reposeraient tous les membres de la confrérie. Sept statues avaient été érigées en l’honneur des premiers membres fondateurs de l’ordre. Celle de Kylo Ren occupait la place la plus majestueuse (placée face aux arrivants et avec 3 statues à sa droite et à sa gauche montrant les autres chevaliers, formant une large courbure épousant la structure de la crypte HRP: Petit visuel du style de la disposition des statues) mais à ses côtés on pouvait découvrir Crystale Ren à sa droite et Starkk Ren, membre représentant la Colère, à sa gauche. Leur présence perdurerait ainsi à travers les âges démontrant leur puissance aux générations futures.

A l’ouest à l’est de la crypte, se trouvait de longs couloirs baignés par une lumière rougêatre prévus pour ce que Kylo Ren appelait des « Adeptes ». En effet, il avait fait cette suggestion au Suprême Leader : Compte tenu que personne n’était immortel, il allait falloir entretenir et sécuriser les rangs des Chevaliers de Ren. Pour ce faire, ceux-ci se verraient affecter un « Adepte », une sorte d’apprenti qui pourrait potentiellement prendre la place de son maître, une fois celui-ci décédé (même si finalement le maître des Chevaliers (ainsi que Snoke accessoirement) restait la seule personne en droit de nommer quelqu’un chevalier de Ren et donc il fallait avoir l’accord du maître dans tout les cas, ce qui évitait par la même occasion de reproduire les erreurs des Siths qui s’entretuaient les-uns les autres d’où la création de la règle des Deux). Néanmoins, les Adeptes devaient être des personnalités particulièrement puissantes ou alors avec un potentiel que les Chevaliers pouvaient développer.

Dans tous les cas, se hisser jusque là n’était pas une chose simple et les différents Adeptes allaient souffrir pour se renforcer sous la tutelle de l’un des chevaliers. Pour le moment, la situation actuelle encore trop instable n’avait pas encore permit aux Ren de se trouver un Adepte, mais ils étaient tous encore jeunes, grand avantage face au plus grand ennemi des civilisations : le temps. Ils trouveraient leur successeur dés que le moment sera venu, Kylo Ren en était persuadé. Snoke conservait cette crainte qu’avec l’augmentation des effectifs, les tensions se développeraient de manière proportionnelle entre les membres des Chevaliers de Ren mais Kylo Ren, toujours avec cette vision à long terme (le privant parfois de profiter de ce qu’il avait déjà actuellement), assurait du bien fondé de ce système au final.

~*~

La salle d’entraînement du château était vaste, sobre et teintée d’ébène comme l’ensemble de l’édifice en obsidienne. Sur les murs, on pouvait voir différentes gravures décrivant les différentes guerres galactiques. Jedi, Siths, République, Empire…Chaque puissance, chaque groupuscule, était présent sur ces fresques narrant les temps où la galaxie fut plongée dans le chaos de la guerre.

Se plaçant sur l’arène d’entraînement prenant la forme d’une large zone arrondie, Kylo Ren finit par faire face à Crystale Ren. Il s’était vêtu, pour l’occasion, d’une tenue légère ayant laissé bure, cape, masque et autres accessoires de côté ne lui faisant face qu’avec une simple tenue sombre. Il croisa directement, pour la première depuis le retour de la jeune femme, son regard et dit avec un air de défi :

-Je laisse l’honneur à la dame de choisir les armes et de donner le premier coup.

Il utilisa ensuite la force pour activer le mécanisme permettant de se mettre dans les conditions optimales à un duel. En effet, l’arène descendit à quelques mètres du sol permettant, en théorie, aux combattants de ne pas s’échapper lâchement. Même si dans ce cas-ci, cela n’aurait pas été le cas. L’effet oppressant des murs entourant l’arène et de la sensation de ne pas pouvoir remonter autrement que par l’aide de la Force permettait à Kylo Ren de s’enfermer (autant extérieurement qu’intérieurement) complètement dans le combat. En surplomb, quelques curieux s’étaient rassemblés pour observer le duel. Cela allait probablement être un affrontement qu’on oubliera pas de sitôt.





_________________
Thème:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Welcome to the Dark Side
Crystale Ren
Ren's Knight of Lust & Supreme Leader Armed Arm
Date d'inscription : 23/03/2017
Messages : 109
Métier : Bras armé du Suprême Leader & Conseillère des Arcanes Sombres
Planète d'origine : Hapès

MessageSujet: Re: Revenge is a dish best served cold [Kylo]   Jeu 14 Juin - 22:03

« Caractère volcanique en Perdition »

La seule raison qui fait que je me suis bien adapté aux rangs des Chevaliers de Ren est bien la politique du Leader. Pour le moment, je n’ai rien entendu d’alarmant et il ne tue pas sans raison. Ce n’est pas comme mes confrères autrefois aux ordres de Novus dont les excès de zèle ne sont plus à prouver. Cette soi-disant déité n’est plus mais même si le leader Sith est mort, il y a forcement une autre tête qui sera là pour la remplacer. L’Ordre Sith est en réalité composé d’utilisateurs sanguinaires et sans scrupule. Et c’est bien cet aspect qui m’a toujours gêné et je préfère le côté réfléchi des Chevaliers même si tous n’ont pas cette politique. Pour le moment, aucun d’entre eux n’a cherché à me titiller et heureusement pour eux car je connais le côté obscur depuis bien plus longtemps que l’ensemble des Chevaliers de Ren et les battre ne me poserait aucun problème. Je connais chacune de leur faiblesse et il me serait facile de me glisser là-dedans pour prendre aisément l’avantage. La seule personne dont j’ignore encore la réelle faiblesse est celui qui nous commande tous. Mais contrairement à eux, Kylo aura eu le mérite de se battre contre moi alors que j’avais refusé les précédents entraînements avec les autres membres de la Chevalerie. Je ne lâche pas Kylo des yeux tandis qu’il lance un sarcasme. Cependant, cela n’a pas vraiment l’effet estompé puisqu’elle lâche un petit rire. Il ne s’agit pas de se moquer mais c’est justement le fait d’explorer des ruines antiques qui m’ont forgé en tant que Sith accomplie. Il est vrai que je ne suis pas aussi sanguinaire que mes congénères mais cela ne veut pas dire que je ne suis pas capable de me défendre. Loin de là…

Mais je n’ai pas à me plaindre de ma vie parmi tous ses utilisateurs prétentieux. En réalité, le seul que je supporte est devant moi alors que je suis un peu la brebis galeuse du groupe. Mais l’avis de mes camarades m’importe peu et je vis comme je l’entends. Le principal est que je réponde aux différents appels de celui qui donne les ordres et à ce jeu, j’étais très forte. Restant aussi droite qu’un i, je le regarde avec le sourire. Il faut bien que je montre ma bonne humeur car même si cela peut paraître provisoire. En tant que Gardienne des Arcanes Sombres, j’ai pas mal de tour dans mon sac et je me doute très bien que Kylo s’en doute. Mais je ne suis pas du genre à me battre à la déloyale… Bien au contraire, la victoire à meilleur goût lorsqu’on est à la loyale. Et je dois admettre que j’adore me battre à la loyale… Cependant, il n’est pas rare qu’on essaye de me duper mais j’ai toujours été plus maligne que les autres et c’est en partie grâce à ça que je suis encore en vie aujourd’hui. Puis il me dit que je peux disposer. Baissant la tête un moment, je le laisse s’éloigner avant d’afficher un sourire en coin. Je sens que je vais bien m’amuser ce soir… Voilà une tournure que je n’avais pas prévu aussi rapidement mais je me suis engagée. Je ne suis pas du genre à faire marche arrière. J’ai accepté alors je m’entraînerais avec lui…

Rejoignant mes quartiers, j’allais devoir méditer profondément afin de faire appel à toutes mes compétences. Je devais lui montrer pourquoi Snoke m’avait nommé comme « garde du corps » du chef des Chevaliers. Peut-être savait-il la réalité sur moi ? A vrai dire, Snoke est un véritable mystère même pour moi qui adore résoudre les énigmes. Marchant dans les couloirs du château Noir, je ressentais la puissance du lieu à travers ses murs fondateurs ou pas. Étant une véritable Sith, je la ressens mieux que personne. Et c’est même elle qui va m’aider durant ma longue méditation. Si vous vous demandez si j’ai un Adepte, la réponse est non. Je n’ai pas prévu d’en avoir un et même si c’était le cas, je serais bien trop exigeante avec celui-ci qu’il ne tiendrait pas longtemps à mes entraînements. Bien que je comprends la manœuvre, je ne me sens pas prête à enseigner à quelqu’un. Je suis bien trop méfiante pour ça et il s’agit malheureusement d’un aléas de mon passé tumultueux de Sith.

Le soir arrive rapidement et je savais ce qui me restait à faire. Bien sûr, je suis venue de bonne heure afin de regarder la statue qui me représentait dans les niveaux inférieurs. Sa particularité semble être le fait qu’elle est beaucoup moins éclairé que les autres, preuve que je devais en quelques sorte agit dans les ombres des autres. L’obscurité ne me fait pas peur et je l’ai embrassé depuis bien longtemps. Il était tous des adolescents lorsqu’ils ont chaviré alors que j’avais déjà basculé depuis au moins un an. Cette pensée me fait sourire et je finis par relâcher des yeux ma statue afin de me rendre à l’arène. Je savais où je devais aller et je connaissais les lieux comme ma poche. J’avais mis de côté mon identité, mon statut et mes missions afin de me donner à fond dans cet entraînement. Cette occasion ne se reproduira peut-être pas alors autant se faire plaisir. Le temps passe mais l’histoire est identique… Voilà le triste constat de l’histoire de la galaxie…

Marchant à pas de félin, je finis par arriver dans la dite pièce et j’observe de loin Kylo avant d’afficher un sourire en coin. Il avait un certain charme mais cette cicatrice donnait presque de la peine. Mais je ne suis pas là pour juger. Fermant les yeux un instant, je prends une grande inspiration avant de les ouvrir. Je n’avais plus de sourire sur le visage et je m’avance vers la zone circulaire de l’arène d’entraînement avec le visage entièrement neutre. Mon masque de farouche guerrière était là et cela ne tient qu’à moi de le conserver ou non. C’est l’entraînement qui va le déterminer. Il est vrai que cela fait des années que je suis chez les Chevaliers mais je suis peut-être la plus mystérieuse. Kylo connaissait les autres via le temple Jedi puisqu’ils étaient tous des anciens Jedi sauf moi. Mais cela ne me fait pas peur pour autant. Alors qu’il prend place en face de moi, je retire tout ce qui est futile sauf ma tenue qui paraît bien simple à côté des autres que je porte actuellement. Ma longue chevelure rousse avait été attaché pour l’occasion en tresse serrée afin qu’elle ne me gène pas lors de l’entraînement. Car en plus d’être un Chevalier, je suis aussi une femme et qui n’a pas peur de montrer ses formes généreuses. Sur le terrain du moins. Mais ici, je n’ai aucun intérêt à le faire. Le fait de voir son visage ne me fait pas plus d’effet que cela. Il était néanmoins très rare de le voir sans masque… Puis, il dit qu’il me laisse l’honneur de choisir les armes et de donner le premier coup...

« - Entendu ! »

Je place alors une main poing serré en biais avant de baisser la tête et de fermer les yeux une seule et unique seconde. C’est alors que l’arène bouge et je reste immobile le temps que celle-ci se mette en place. Restant immobile le temps de la mise en place de l’arène, je réfléchis simplement sans chercher plus loin. Je ne me sens pas réellement oppressée par l’atmosphère vu que j’ai connu pire et je ne comptes pas m’échapper. Par contre, rien ne m’interdit l’usage de mon fouet pour remonter sans la Force. Autant qu’il serve à quelque chose. Après tout, je suis spécialiste de l’usage de mon environnement. J’avais eu le temps de l’analyser et je savais quoi faire mais aussi comment faire. On pouvait entendre des murmures des curieux qui s’étaient rassemblés au-dessus de nous. Il est clair que cela promet d’être relativement intéressant. Ne lâchant pas Kylo des yeux, je prends la garde de mon fouet sans l’allumer avant de lancer sur lui une petite attaque de base le temps de jauger par moi-même ce qu’il vaut. J’ai toujours une phase d’observation. Pour se faire, je lui envoie une poussée mais ce qui ne veut pas dire qu’elle est petite. Une puissance conséquente à été mise sur celle-ci et je sais déjà que celle-ci sera dans le vent. Gardant la garde de mon fouet éteint, je patiente de voir le bon moment pour le déclencher. Je savais qu’il était un bretteur et à ce juste titre, je sais qu’il viendra au corps-à-corps à un moment donné… A savoir quand…

Code by Wiise sur Never-Utopia


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Welcome to the Dark Side
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Revenge is a dish best served cold [Kylo]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Revenge is a dish best served cold [Kylo]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LMDC Tag Team Championships: Floyd Mayweather & Randy Orton Vs Stone Cold Steve Austin & John Cena
» Cody Rhodes Vs Mark Henry Vs Stone Cold Steve Austin
» Apsoline | It's too cold tonight, for angels to fly. (TERMINÉE)
» It's too cold outside for angels to fly [PV Gryfi] || Fini ♪
» Cold war Commander

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars : The Return of The Force :: Mustafar :: Château noir-
Sauter vers: