L'histoire prend place après l'épisode 7. Vous intégrerez les différents groupes et partirez à l'exploration voire à la conquête de la galaxie
 

Partagez | 
 

 See you later, Kid • Owen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Welcome to the Dark Side
Ethel Blake
Date d'inscription : 04/01/2018
Messages : 61
Métier : Mercenaire & Contrebandière
Planète d'origine : Chandrila

MessageSujet: See you later, Kid • Owen   Lun 8 Jan - 17:35



► La jeunesse veut l'espace ; la vieillesse, le temps.
See you later, Kid
Owen &  Ethel
- Raaaah mais c'est pas vrai ils font quoi ?

Ethel avait rabaisser ses lunettes de soleils sur son nez et s'était allongé avec un soupire désespéré sur le capot de son vaisseau. Cela faisait maintenant pès de 10 minutes qu'elle poireautait à son emplacement, attendant qu'un Jedi daigne enfin la recevoir. Elle avait commencé par décharger les automates d'entrapinement de sa soute avant de s'appuyer à son vaisseau, les bras croisés. Puis elle avait fini par s'asseoir sur le capot et elle était désormais affalée comme lorsqu'elle ne supportait plus d'attendre. Ces gens ne comprenait rien à rien. Ils étaient bien trop cool, avec leurs grands préceptes de sages, de Force et d'elle ne savaitquoi d'autre, oubliant que la vie s'écoulait en dehors de leur murs et que d'autres devaient courrir pour pouvoir vivre. C'était son cas. Et elle semblait condamnée à cuir sous ce soleil de plomb. Estimant qu'elle n'allait pas y passer le réveillon, elle sauta à terre et se dirigea vers l'enceinte du temple, laissant sa cargaison là. Elle n'avait rien à craindre, c'était que des tas de ferrailles super lourds, personne à pars des Jedi en entrainement ne voulait de ça. Ouvrant son blouson de cuir jusqu'en dessous de la poitrine pour se libérer de la chaleur présente, les lunettes toujours sur le nez, elle cherchait à présent quelqu'un susceptible de l'aider et justement :

- Et toi là ! Oui, toi ! Tu vois quelqu'un d'autre ici ?

Il avait un regard un peu ahuri, elle devait donc bien lui confirmer qu'elle lui parlait à lui personne d'autre. Elle avait écarté les bras pour lui montrer le lieu désert et elle lui fit un signe de la tête pour l'intimer de la suivre avant de se retourner et repartir vers son vaisseau. N'entendant que le bruis de ses pas dans ses longues bottes de cuir, elle se retourna pour s'assurer que le jeune homme la suivait bien. Il semblait d'ailleurs accélerer la cadence pour la rattraper. Elle en profita pour le jauger des yeux quelques secondes avant de se remettre en marche. Il était plutôt jeune, il ne devait pas avoir plus de 14 ou 15 ans... 16 ans au maximum. Et à juger par sa tenue, il devait sans doute être un Jedi, malgré son côté un peu "lent" de prime abord.

- J'devais livrer quelque chose chez vous à une heure très précise mais visiblement la ponctualité c'est pas trop votre fort... Ils sont où tes amis et tes maîtres ? Je peux pas rentrer ça toute seule.

Elle lui montra les 4 énormes sacs de lin qui renfermaient chacun 2 à 3 automates. Elle n'avait pas besoin d'en dire plus, leur poids pouvait presque se juger à leur taille. Elle enjamba le premier et tandis le haut du sac au jeune homme pour l'inviter à le porter. Quant à elle, elle aggripa le second et se mit à mi le porter, mi le tirer vers l'intérieur, d'autant de force qu'elle était capable d'avoir en elle, grognant par moment mais ne se plaignant pas. Au bout de quelques minutes, elle reposa le sac pour prendre son souffle et observa le jeune homme par dessus ses lunettes de soleil. Les mains sur les hanches, elle finit par lui demander :

- Tu sais au moins où on doit les amener ?
CODE BY ÐVÆLING // groover par une licorne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Welcome to the Dark Side
Owen Skywalker
Chevalier Jedi & Administrateur
Date d'inscription : 07/01/2018
Messages : 82
Age : 22
Métier : Chevalier Jedi
Planète d'origine : Yavin IV

MessageSujet: Re: See you later, Kid • Owen   Lun 8 Jan - 19:04


Owen & Ethel

Une rencontre improbable...



La matinée avait été rude ! Anakin lui avait pourtant rappeler de ne pas oublier l’entraînement d’aujourd’hui… Mais pourquoi avait-il encore besoin de s’entraîner ? C’est vrai quoi, il était un Chevalier Jedi maintenant. La Force, les combats… Owen maîtrisait déjà tout cela avant que son père n’arrive dans sa vie. Mais bon, un Jedi se doit d’écouter et d’obéir. Pour ce qui est de l’obéissance, le Conseil n’avait pas à se plaindre mais pour ce qui est de l’écoute en revanche, il y avait encore du travail. Eh oui, comme vous pouvez vous en douter le Skywalker junior avait oublier l’entraînement qu’il devait suivre. Cet oubli lui valu un retard de dix minutes, les moqueries de son cousin et les réprimandes de son père. Têtu mais pas moins réaliste, Owen fut conscient de son erreur et s’en excusa. Après quoi, l’entraînement débuta.
********


J’en peux plus… murmura-t-il en s’asseyant au sol après une heure de combat au sabre-laser. On arrête bientôt ? demanda-t-il, essoufflé. À peine finit-il sa phrase que Luke annonça aux Jedi présents que l’entraînement touchait à sa fin. Ces mots suffirent à combler Owen de joie. Non pas qu’il n’appréciait pas les entraînements – il était plutôt doué en général même s’il n’en voyait pas l’intérêt – mais il faut bien dire que le jeune adolescent était pris de fatigue depuis quelques jours et que ça n’allait pas en s’arrangeant. Sans doute était-ce parce que la solitude occupait une place beaucoup trop importante dans sa vie. Depuis son arrivée au Temple Jedi, Owen rêvait de gloire et de rencontres… Il n’avait eu ni l’un ni l’autre. Evidemment, il passait du temps avec le reste des Skywalker et des Solo – sans compter les autres Jedi du Nouvel Ordre – mais c’est tout. Le beau brun ne connaissait personnes d’autres et cela le tracassait.  Je suis un Jedi, je vaux mieux que ça… se répétait-il dès que ses pensées furent perturbées par des futilités de la sorte. Ce n'était pas des futilités mais il n’eu d’autres choix que de s’en convaincre afin de ne pas perdre de vue ses objectifs.
Petit à petit, la salle se vida et Owen suivit le mouvement. L’adolescent se releva, retourna à son dortoir, s’affubla d’une tenue plus appropriée et quitta le Temple. Le Jedi avait besoin de prendre l’air en profitant des quelques rayons de soleil qui illuminaient les couloirs.

Le garçon, n’ayant pas eu le temps de se plonger dans ses pensées, entendit une voix féminine qui semblait interpeller quelqu’un. Levant les yeux en direction de cette voix, Owen remarqua qu'une femme le regardait. Mais pourquoi s’adresserait-elle à lui… Bizarre.

- Oui, toi ! Tu vois quelqu'un d'autre ici ?

Elle lisait dans ses pensées ou quoi ?! La jeune femme, affublée d’une paire de lunettes de soleil lui fit signe de la suivre. Un peu naïvement, Owen s’exécuta. Il apercevait un vaisseau au loin, sans doute le sien. Tout en la suivant, l’adolescent accéléra vivement le pas afin de rattraper ceux de la belle inconnue. À vu d’œil, elle devait avoir entre 20 et 25 ans et était légèrement plus petite que lui.
Lorsqu’elle s’arrêta à proximité du vaisseau – confirmant qu’il s’agissait bien du sien –, la brune lui expliqua qu’elle devait livrer quelque chose, tout en lui indiquant du doigt les 4 gros sacs posés à terre. Elle était marrante celle-là, comment pouvait-il savoir où étaient ses maîtres et ses amis ? Quand l’entraînement avait prit fin, chacun est partie vaquer à ces occupations.

- Je… je suis désolé pour vous mademoiselle mais euh, je ne sais pas vraiment où sont les autres. On avait une séance d’entraînement ce matin et… ‘fin c’est pas important. Désolé qu’on ait pu vous faire attendre, je… je vais vous aider.

Dit-il timidement. Lui qui se plaignait de ne rencontrer personne, voilà qu’il bafouilla lorsqu’il dû s’adresser à elle. Tu donnes une bonne image de toi Owen, bravo. Pourtant le Chevalier Jedi avait été sincère dans ses propos. Lui proposer son aide était la moindre des choses… Puis je pense que la brune ne lui aurait pas laisser le choix de toute façon.
Alors qu’elle lui tendit le premier sac, la belle inconnue attrapa la deuxième et tout deux avancèrent silencieusement en direction du Temple. Owen ne savait pas ce que contenait ces sacs, mais qu’est-ce qu’ils pouvaient être lourds ! Malgré tout, ce ne fut pas très compliqué pour lui. Avec tous les entraînements qu’il avait suivi, le grand brun avait été habitué à pire. Sans grande difficulté, il parvint à atteindre l’entrée du Temple. Quand il se retourna, la jeune fille était penchée, les mains posées sur ses hanches. Le sac était à terre. Elle avait besoin de reprendre son souffle, c’était évident et compréhensible vu le poids de ces machins.
Elle l’observait à travers ses lunettes et lui demanda s’il savait où ils devaient amener les sacs. Excellente question ! Owen s’était précipité jusqu’à l’entrée du Temple sans même savoir où les déposer.

- Euh… On va les amener au hangar qui est juste là. Tout en le lui indiquant. Le hangar était tout près. Ne vous en faites pas, je dirai à mon maître que les sacs seront là-bas.
Mais le maître en question l’interrogerait sûrement sur le contenu de ces sacs. Et d’ailleurs, qu’est-ce qu’il y a à l’intérieur exactement ? Demanda-t-il, prit de curiosité. Je m'appelle Owen en fait, Owen Skywalker. Tout en lui tendant sa main afin de l'aider à se redresser.


codage par LaxBilly.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Welcome to the Dark Side
Ethel Blake
Date d'inscription : 04/01/2018
Messages : 61
Métier : Mercenaire & Contrebandière
Planète d'origine : Chandrila

MessageSujet: Re: See you later, Kid • Owen   Mar 9 Jan - 13:23



► La jeunesse veut l'espace ; la vieillesse, le temps.
See you later, Kid
Owen &  Ethel
Le garçon était plutôt sympa... Ethel se rendaitcompte qu'elle l'avait peut-être un peu malmené. Il semblait plutôt gentil, serviable et... pas très à l'aise avec les filles. Ses premiers balbutiement lui avaient soutirés un sourire en coin, touchée par cette preuve incroyable de jeunesse et d'innocence. Il apprendrait. Avec le temps. On apprenait tous un jour. Ses 16 ans à elle lui semblait être il y avait une éternité et pourtant, ce n'était qu'il y a 8 ans... Elle déposa le sac où il lui avait proposé de le faire quelques secondes plus tôt et se redressa en se massant le bas du dos et en l'informant :

- C'est des automates d'entrainement. Avec le Premier Ordre, tes maîtres ont de plus en plus de mal à se procurer de quoi vous faire progresser alors... moi je suis là pour aider.


Elle avait haussé les épaules avec un sourire tandis qu'il se présentait.

- Skywalker, hein ? Woaouh...

Le "Woahou" relevait plus d'une petite pique moqueuse que d'une véritable admiration. Skywalker était sans aucun doute le nom de famille le plus connu de toute cette foutue galaxie. Elle avait observé la main du jeune homme et l'avait attrapé pour se redresser, histoire de pas lui paraître trop mauvaise non plus. Elle n'avait pas envie de le sous-estimer, c'était pas ça... c'était juste qu'elle ne croyait pas à toutes ces conneries, qu'elle ne voulait plus y croire. Son père avait été admiratif devant tous les histoires de la famille Skywalker pendant des années, il avait tenté de lui transmettre sa passion, il avait plutôt bien réussi d'ailleurs, et puis un jour, il en était mort. Est-ce que tout ça en valait vraiment la peine alors ? Et voilà qu'elle se retrouvait à présent devant un de ses descendants... Luke ? Sans doute, la générale avait gardé son nom d'adoption et puis... elle était une femme donc en aucun cas ses enfants pourraient s'appeler Skywalker. Elle avait donc le fils de Luke en face d'elle... si son père la voyait... Mais tout ça, elle le gardait au plus profond d'elle, se contentant d'une moue moqueuse avant de lui passer devant :

- Ouais ben c'est pas tout ça mais il reste encore deux sacs à rentrer, tu m'aides toujours ?

Elle posa son regard sur le garçon qui la suivant et fronça les sourcils, pensive.

- Mais si t'es un Jedi... et un Skywalker en plus de ça, t'es pas censé savoir utiliser la Force ou je sais pas quoi ? Faire voler des trucs ? Alors pourquoi je m'embête à porter ?

C'était vrai ça d'abord ! Elle le regarda avec des yeux ronds, relevant ses lunettes de soleil sur le haut de son crâne. Elle était impatiente de savoir sa réaction. Était-il encore trop peu développé pour réussir un truc pareil ou était simplement... enfin... il avait peut-être besoin que quelqu'un pense pour lui à ce genre de chose ?
Elle se contenta de l'observer, bien consciente qu'elle ne lui avait pas donné son nom. Pourquoi d'abord ? Elle était personne, un électron libre dans ce monde de Force, de Jedi et de côté obscure. Son anonymat lui promettait encore beaucoup de contrats de surcroîts... alors pourquoi s'embêter avec un nom et un prénom ? Il l'aura oublié à peine elle aura décollé de cet endroit. Elle se souvint alors de sa façon si timide de lui parler, un peu gauche... et si finalement il n'avait pas proposé d'utiliser la Force uniquement parce qu'il s'était senti déstabilisé? Un sourire en coin, elle lui lança simplement :

- T'as pas l'habitude de parler aux filles, toi, je me trompe ? T'as pas de copines Jedi par ici ?
CODE BY ÐVÆLING // groover par une licorne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Welcome to the Dark Side
Owen Skywalker
Chevalier Jedi & Administrateur
Date d'inscription : 07/01/2018
Messages : 82
Age : 22
Métier : Chevalier Jedi
Planète d'origine : Yavin IV

MessageSujet: Re: See you later, Kid • Owen   Mar 9 Jan - 17:39


Owen & Ethel

Une rencontre improbable...



Il écouta la jeune femme expliquer qu'elle était sa livraison avec attention. En s’adressant à lui, il vit qu’elle lui décocha un vif sourire. Tout d’un coup, la livreuse semblait moins expéditive qu’au départ ce qui rassura Owen – ce dernier ayant fait en sorte d’être le plus serviable possible.

Les sacs contenaient donc des automates d’entrainement… Intéressant. C’est vrai que les Jedi manquaient cruellement de matériels pour progresser, particulièrement pour la formation des nouveaux apprentis.

- Heureusement que vous êtes là alors…


Tandis qu’elle attrapait la main du jeune homme pour l'aider à se relever, l’inconnue eu une réaction étrange quant au nom d’Owen. D’abord, il crut qu’elle était impressionnée par son affiliation à la famille Skywalker… Mais après quelques secondes de réflexion, le Jedi comprit très rapidement qu’il ne s’agissait ni plus ni moins que d’une petite pique moqueuse sans méchanceté aucune. Owen, ne sachant pas vraiment comment réagir, lâcha un petit rire en se grattant la nuque.

- Je sais que mon nom est très connu mais je suis pas toujours très fier de cet héritage familial qui n’est pas toujours simple à porter…

Le grand brun ne savait absolument pas pourquoi il se confiait autant et aussi rapidement à une femme qu’il venait à peine de rencontrer. Sans doute avait-il besoin de s’exprimer. Depuis que Mara, sa mère, prit sa formation de Jedi en main, on lui avait souvent répété qu’il devait avant tout se fier à sa conscience. Et aujourd’hui, sa conscience lui disait de lui faire confiance. Pour quelle raison ? Il n’en savait rien.

L’adolescent ne parvenait pas à décrocher son regard de la jeune brune. Elle semblait si gentille même si elle ne le faisait pas transparaître. Elle, qui avec été très directe - presque froide - envers le jeune garçon lors de leur premier échange, semblait avoir changé de comportement.

Les rayons du soleil éblouissaient la cour. En cet instant, le Skywalker enviait la paire de lunettes de soleil posée sur le nez de la brune. Mais le garçon n’eut pas le temps de penser davantage à protéger ses yeux puisque l’inconnue lui demanda s’il souhaitait toujours l’aider. La jeune femme retourna auprès de son vaisseau.

- Oui, bien sûr que je vais vous aider. Dit-il naïvement, en marchant derrière elle.

Les deux compères avancèrent à leur rythme auprès des autres sacs. Pendant qu’ils marchaient, elle se retourna vers lui et l’observa de nouveau. Owen ne put s’empêcher de rougir. Quand ils arrivèrent à destination des sacs, la jeune femme lui demanda si, en tant que Jedi (et en tant que Skywalker qui plus est), il n’était pas censé utiliser ses pouvoirs afin de déplacer les sacs… Alors qu’elle semblait impatiente de connaître sa réponse (Owen en arriva à cette conclusion lorsqu’elle releva ses lunettes de soleil sur le haut de son crâne, ce fut la première fois depuis leur rencontre qu’il put la regarder droit dans les yeux), le jeune ado se demanda pourquoi il n’avait pas pensé à cela. Cette rencontre, aussi improbable soit-elle, avait totalement déstabilisé le Chevalier Jedi. Il est clair que Owen n’avait vraiment pas l’habitude d’adresser la parole à un (ou plutôt une, en l’occurrence) inconnu.

- À vrai dire, je côtoie pas grand monde ici hormis les membres de ma famille, donc…

Lui expliqua le jeune garçon, tout en se concentrant sur l’un des sacs posés à ses pieds afin de le faire léviter jusqu’au hangar.
Mais maintenant qu’il avait « suivi » le conseil de la jolie brune, celle-ci allait croire que l’adolescent n’était pas suffisamment intelligent pour y avoir penser de lui-même. Faut toujours que tu sois maladroit, lui murmura une voix dans sa tête.

Ce que l'on peut dire, c’est que la livreuse était une bonne observatrice. Elle avait vu juste en l’interrogeant sur sa non-habitude à parler aux filles. Owen haussa les épaules puis - étouffé par la chaleur - ouvrit sa veste.

- C’est juste ! Vous êtes la première fille... Inconnue je veux dire... Que je rencontre. Ce n’était pas arrivé depuis mon arrivée ici, au Temple. Je suis encore jeune, on ne m’a pas confié beaucoup de missions et je bouge pas souvent donc non, je n’ai pas de copine Jedi et... Pas de copine tout court en fait.

Ces derniers mots avaient été accompagné par un petit rire.

Conscient que la jeune femme travaillait et qu’elle avait sans doute d’autres livraisons à effectuer, Owen ne souhaitait pas paraître inconvenant en abusant de son temps, qui devait être précieux. Un peu maladroitement, il engagea :

- Si jamais vous avez d’autres livraisons à faire… 'fin, je voudrais pas vous retenir plus longtemps. Je peux me charger du reste... En montrant les sacs restants.

Bien sûr, il ne pensait pas un mot de ce qu’il venait de dire et ça devait certainement se ressentir dans sa voix. Au contraire, cela lui faisait du bien de rencontrer quelqu’un qui n’accordait aucune importance à sa lignée. Et ça le changeait de ses journées monotones au Temple. Mais la jeune femme finirait par s’en aller une fois son travail achevé de toute façon, et le Jedi ne voyait pas pourquoi elle resterait plus longtemps ici.

Ses yeux se plongea dans ceux de la jeune brune. Sans doute essayait-il de lui transmettre un message. Celui de rester. Owen ne s’était pas senti aussi différent depuis un moment. Pour une fois, il avait la sensation d’être autre chose qu’un Jedi au service de la République. Devenir un Jedi avait été un rêve, même s’il n’eut pas réellement le choix lorsque sa formation débuta. Il ne regrettait pas d’en être devenu un, surtout avec le potentiel dont il regorgeait. Mais ces derniers mois, il aspirait à une vie un peu plus palpitante et plus inattendue que celle-ci.

- Non, ne partez pas !  S’exclama-t-il avant que la livreuse ne fasse le moindre geste. Je veux dire… Et que voulait-il dire ? Que sa présence le réconfortait ? Alors qu’ils ne se connaissaient pas ? Elle allait le prendre pour un fou. Vous m’avez pas dit votre nom… Comme si cela avait suffit au jeune garçon pour se rattraper. Elle n’y croirait pas une seule seconde bien qu’il ne mentait pas vraiment : elle ne s’était pas présentée.

À ces mots, Owen retroussa ses manches, s'appuya contre le capot du vaisseau et croisa les bras en essayant tant bien que mal de se mettre à l'aise.



codage par LaxBilly.

_________________

~ En savoir plus sur moi ~
Well, the force is strong with this one.

I'm a Jedi Knight, just like my father.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Welcome to the Dark Side
Ethel Blake
Date d'inscription : 04/01/2018
Messages : 61
Métier : Mercenaire & Contrebandière
Planète d'origine : Chandrila

MessageSujet: Re: See you later, Kid • Owen   Sam 13 Jan - 14:53



► La jeunesse veut l'espace ; la vieillesse, le temps.
See you later, Kid
Owen &  Ethel
Ethel n'avait rien dit quand il vait avouer ne pas être toujours fier de son nom de famille. Elle pouvait le comprendre. Ce nom était autant glorieux qu'il était tâché de sang et que ce soit d'un côté ou de l'autre de la prétendue "Force", il fallait bien avouer que les Skywalker avaient jusqu'alors plutôt assurés à leurs postes, ce ne devait pas être simple à porter pour les nouvelles générations qui ne risquaient que de faire moins bien. Elle était pas très pour le sentimental, dire les bons mots au bon moment, les "tu vas y arriver", "je crois en toi" toutes ces conneries, ce n'était pas vraiment pour elle. Elle avait la certitude de lui rendre service en se taisant plutôt qu'en essayant de lui balancer un mot de confort maladroit qui ressemblerait plus à une pique d'autre chose. Elle préféra donc changer de sujet et parler de sa non-prédisposition à parler aux filles.

Plus il parlait, plus il s'enfonçait, ce qui faisait naître chez la jeune femme un sourire en coin de plus en plus grand, la main posée sur la hanche. Il était arrivé très jeune au Temple et il était encore très jeune... ouais... elle voyait très bien où il voulait en venir avant qu'il ne le conclue de lui-même, un sourire gêné sur les lèvres et un petit rire nerveux en fond sonore. Ethel trouvait cette rigidité Jedi un peu débile... Ils pensaient quoi ? Que le sexe était un artifice du côté obscure ? Malheureusement, les hormones se développaient pour tout le monde et l'envie s'installait chez tout le monde.

- Ils sont un peu con tes maîtres...

Elle avait dit cela tout en se baissant pour ressfaire le lacet de sa botte de cuir, ignorant si le garçon avait eu une réaction ou non à ce qu'elle venait de dire. En se relevant, elle précisa sa pensée :

- On vous apprends qu'il ne faut pas basculer du côté obscur, non ? Ne pas céder à la Tentation suprême? Ben pourquoi ils ne vous laissent pas vivre votre vie d'humains ? Je sais pas moi... les relations amoureuses et... sexuelles... c'est le principe de base de tout humain, si on ne vous apprends pas à comprendre et à maîtriser ça, comment ils peuvent espérer que vous restiez du bon côté ?

Mais bon, c'était peut-être un débat bain, voire pas un débat du tout. Ethel n'avait aucune idée de si on leur interdisait effectivement ou non d'avoir des relations amoureuses, c'était juste ce qu'elle en déduisait, sinon comment le jeune Skywalker pouvait décider à lui seul de rester dans sa situation, toujours entouré de sa famille et sans personne ? Il avait fini par ne pas la retenir et elle lui avait sourit avant de lui dire :

- Merci de m'avoir aidé en tout cas. Salut, gamin !

Ce n'était pas péjoratif, plutôt une marque d'affection sympathique. Il avait l'air encore si jeune, peut-être parce qu'il y avait au moins 8ans qui les séparaient ? Malgré son air bourru, Ethel avait de la sympathie pour ce type de personnes, des gens serviables, gentils, rêveur... Il aurait peut-etre pu être le petit frère qu'elle n'avait jamais eu, qu'elle n'aurait jamais. Elle n'aurait peut-être pas été une bonne grande soeur ceci dit... ou peut-être que si... elle n'en savait rien. Sans rien dire de plus, elle remit ses lunettes de soleil sur son nez et se détourna pour partir. Après tout, elle n'avait pas que ça à faire et si même le gamin le voyait, alors pourquoi s'en faire ?

- Non, ne partez pas !

Allons bon, quoi encore ? Il savait pas ce qu'il voulait ? Elle s'était stoppé brusquement et n'avait plus bougé pendant la fraction d'une seconde avant de se tourner très lentement vers lui et d'abaisser ses lunettes pour l'observer par dessus. Sa phrase l'avait fait rire, elle avait eu le sourire qui s'était aggrandi et un petit pouffement de rire. Il était finalement très attachant. Elle s'avança vers lui en relevant de nouveau ses lunettes sur son crâne. Il avait décidément bien besoin de compagnie, sans doute celle de quelqu'un d'autre que sa famille.

- J'm'appelle Blake.

Elle avait l'avantage d'avoir un nom qui pouvait aussi passer pour un prénom. C'était celui qu'elle utilisait en tant que pilleuse, de contrebandière... cela lui permettait de garder tout de même sa partie d'anonymat, sa part de liberté dans tout ce monde de pourrie et de traque qu'elle fréquentait. Son prénom était quelque chose de trop intime pour elle, quelque chose qu'elle gardait jalousement, surtout maintenant qu'elle était la dernière à le connaître, sa mère étant morte 4 ans auparavant. Mais ce n'était pas seulement pour cela qu'elle avait donné son nom d'emprunt, elle l'avait donné parce qu'elle était connue avec ce nom et que quelque chose lui disait que ce jeune homme, elle ne le voyait pas pour la dernière fois. Elle s'approcha de lui et lui posa la main sur l'épaule :

- Si tu m'cherche... si t'as besoin de conseils ou simplement de parler à quelqu'un qui est pas un Skywalker... fais en sorte que tes potes les Jedi demandent "Blake"... ils sauront me trouver...

Elle lui avait lancé un signe de tête vague vers le hanger pour lui rappeler les automates qu'elle venait de livrer. Sa main avait d'étranges fourmillement... comme si un contact passait entre eux. Elle sentit un léger creux aussi au fond de son estomac. Ethel ne pouvait pas le savoir mais la Force qu'elle avait enfoui tout au fond d'elle se frayait un chemin vers le jeune homme, contenant la même Force. Gênée par le contact elle finit par retirer sa main et se reculer de quelques pas avant de mettre les mains dans ses poches.

- Tout bon pour toi maintenant ? T'as mon nom, moi le tien... je peux partir ?

Elle lui lança un sourire en coin, de nouveau moqueuse, pour dissiper le malaise.
CODE BY ÐVÆLING // groover par une licorne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Welcome to the Dark Side
Owen Skywalker
Chevalier Jedi & Administrateur
Date d'inscription : 07/01/2018
Messages : 82
Age : 22
Métier : Chevalier Jedi
Planète d'origine : Yavin IV

MessageSujet: Re: See you later, Kid • Owen   Sam 13 Jan - 17:14


Owen & Ethel

Une rencontre improbable...



Une chose était sûre, la brunette était une femme plutôt directe. Alors que le Jedi expliquait d’où venait sa non-aptitude à parler aux filles, la livreuse d’automates exprima d’une façon assez inattendue son opinion sur les maîtres du jeune garçon. N’imaginant pas une telle réponse, le grand brun écarquilla les yeux – ce que la demoiselle ne put remarquer alors qu’elle s’était abaissée pour refaire son lacet.

Le garçon resta muet tandis que l’inconnue continua de faire savoir ce qu’elle pensait des préceptes Jedi, sur leur façon d’apprendre aux apprentis de rester du bon côté etc. Owen aurait-il dû riposter ? Défendre les Jedi ? Ses maîtres ? Bonne question. Reste que l’adolescent était en partie d’accord avec ce que la brune tendait à expliquer. Ce qu’elle ne savait peut-être pas en revanche, c’est que les interdictions relatives aux Jedi étaient beaucoup moins rigides que dans l’ancien Ordre – du temps de son grand-père. Désormais, l’amour n’était pas prohibé… Jusqu’à preuve du contraire. Son père – Luke –, considéré comme une légende, s’était marié et avait eu des enfants – dont Owen. Si lui avait eu le droit d’aimer, pourquoi en serait-il différent pour les autres Jedi ?  Toutefois, là où la jeune femme avait raison c’est que ses maîtres ne l’encourageaient pas non plus à éprouver des sentiments amoureux. La preuve, cette demoiselle était l’une de ses premières rencontres féminines depuis son arrivée au Temple – il y a bientôt quatre ans.

La jolie brune avait un franc parler incroyablement surprenant. C’est justement ce qu’il manquait au jeune homme. Une personne avec qui il pourrait discuter sans qu’il n’y ait aucun tabou, aucun malaise et sans qu’il ne soit jugé par ce qu’il dit ou fait.

Dès lors qu’elle acheva d’extérioriser sa pensée, Owen afficha un léger sourire –, qu’elle sache que l’adolescent ne s’était senti aucunement offensé.

- Vous savez, c’est un débat compliqué …  Oui enfin ça, elle devait déjà s’en douter. Le garçon continua, je suis entièrement d’accord avec vous. Après je crois pas que les relations amoureuses nous sont interdites, je veux dire, mon père est bien marié mais… Le silence s’installa quelques secondes. Je pense pas qu’on nous apprendra un jour à maîtriser tout ça. Pas au Temple en tout cas… Qu’essayait-il de dire ? Qu’il n’apprendra pas à connaître et à dompter l’amour ici mais qu’il devra tôt ou tard le faire par lui-même ? Oui, c’était ça. Généralement, le Jedi n’avait aucune difficulté à s’exprimer clairement mais là, même si cela faisait plus de cinq minutes qu’il était en présence de cette demoiselle, Owen avait un peu de mal à mettre des mots sur ce qu’il pensait.

Il rajouta en plaisantant :

- De toute façon, avec notre histoire familiale actuelle, je me ferais tuer si je basculais… accompagné d’un franc sourire. Oui bon, ce n’était peut-être pas très utile d’avoir dit ça, mais bon. Le grand brun savait au plus profond de lui-même qu’elle ne le jugerait pas pour sa maladresse.

Après quoi, la belle inconnue accepta la proposition de son interlocuteur – à savoir ramener le reste des sacs par lui-même afin que la livreuse puisse retourner vaquer au reste de ses affaires. Elle lui sourit et le salua en empruntant une marque d’affection – du moins, c’est comme ça que le jeune homme l’interpréta –, le faisant rougir malgré elle.

Quand Owen lui pria finalement de ne pas partir, la brunette se tourna de nouveau vers lui – en lâchant un petit rire –,  s’avança en sa direction, releva une seconde fois ses lunettes et lui dévoila son nom. Blake. Elle s’approcha de plus belle, posa sa main sur l’épaule du garçon – qui ressentit un doux frisson –, et lui suggéra de citer son nom auprès de ses compagnons s’il souhaitait un jour parler à quelqu’un d’extérieur à sa famille. En somme, il s’agissait d’une proposition déguisée de se revoir si tant est que l’adolescent le veuille.

- Enchanté Blake. Dit-il, sourire aux lèvres. Puis, répondant favorablement à sa recommandation, je pense effectivement que je vais avoir besoin de parler donc… merci. Finit-il sa phrase d’un ton sincère et reconnaissant.

C’était étrange à avouer mais le jouvenceau ressentait une certaine affection envers elle. Il était pris de sympathie pour la dénommée Blake et avait l’intime sentiment qu’il la reverrait.

Alors qu’elle lui indiqua d’un signe de tête le hangar – rappelant au jeune homme l’objet de sa visite ici –, Owen ressentit une sensation étrange, mais pas douloureuse, au niveau de son épaule. Là où la main de Blake était posée. Jamais encore le jeune Jedi avait ressenti une chose pareille. Ce fut si étrange qu’il n’arrivait pas à nommer ce qui était en train de se passer. Néanmoins, cet espèce de fourmillement n’était pas désagréable. Il eut comme une sensation de proximité envers elle. Ce simple contact lui fit ressentir quelque chose de fort – mais d’enfuit – chez son interlocutrice. Était-ce la Force ? Possible. Mais impossible d’en avoir le cœur net.

Le jeune homme n’osa lui poser la question. Ce contact gestuel le gêna quelque peu et apparemment, cela était réciproque. En effet, Blake retira sa main et recula de quelques pas avant de lui demander si tout était bon pour lui – ne manquant pas de lui lancer une petite pique en précisant qu’il avait eu ce qu’il voulait désormais (son nom) et qu’elle avait également eu le sien. Pourtant, cette taquinerie n’était pas parvenue à dissimuler le malaise qu’elle avait pu ressentir – avoir soudainement mis les mains dans les poches traduisait parfaitement son embarrassement face à ce qui venait de se passer entre eux.
 
Craignant de remuer le couteau dans la plaie suite à ce malaise collectif, le jeune Jedi – rendant son sourire à la demoiselle – répondit :

- Tout est bon oui, pardon de vous avoir retenu… En regagnant quelque peu confiance en lui. Ravi de vous avoir rencontré Blake. Lui confia le jeune garçon tout en lui faisant un signe de main alors qu’elle s’apprêta à monter à bord de son vaisseau.

Owen resta planté là, observant sa "nouvelle amie" décoller puis quitter l’atmosphère. La journée du jeune homme ne faisait que commencer et pourtant, elle fut illuminée par sa rencontre avec Blake. Il savait qu’il la reverrait. C’était son souhait.

Se concentrant sur les sacs restants, le Jedi parvint à les faire léviter jusqu’à leurs semblables puis retourna sur ses pas – au sein même du Temple. La rencontre qu’il venait de faire ne cessait d’occuper ses pensées, fier de s’être fait – espérait-il – une amie. Il était jeune, il apprendrait…


THE END


codage par LaxBilly.

_________________

~ En savoir plus sur moi ~
Well, the force is strong with this one.

I'm a Jedi Knight, just like my father.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Welcome to the Dark Side
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: See you later, Kid • Owen   

Revenir en haut Aller en bas
 
See you later, Kid • Owen
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Signature de contrat - Owen Nolan
» Enquête à Froide-Douve [Flashback Owen Tyssier - Elyana]
» Au bal masqué ohé ohé ! [Flashback Owen Tyssier - Desmera Redwyne]
» L'abeille qui dansait sur la toile [Flashback Owen Tyssier - Ellyn des Essaims]
» Vous écoutez quoi en ce moment ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars : The Return of The Force :: Ossus :: Temple Jedi :: Hangars-
Sauter vers: