L'histoire prend place après l'épisode 7. Vous intégrerez les différents groupes et partirez à l'exploration voire à la conquête de la galaxie
 

Partagez | 
 

 Le poids des souvenirs (PV Ethel)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Welcome to the Dark Side
Kylo Ren
Maître des Chevaliers de Ren
Date d'inscription : 30/12/2017
Messages : 45
Age : 18
Métier : Maître des Chevaliers de Ren
Planète d'origine : Coruscant

MessageSujet: Le poids des souvenirs (PV Ethel)   Jeu 15 Fév - 15:05

Le poids des souvenirs
Kylo Ren & Ethel




Les semaines étaient passées depuis la rencontre de Kylo Ren et de son plus jeune frère Anakin. Le maître des chevaliers de Ren avait mûrement réfléchi sur la suite…Il s’était quelque peu isolé des affaires du Premier Ordre, méditant sur Mustafar dans la demeure héritée de son illustre ancêtre : Dark Vador. Cette rencontre avec son cadet lui avait donné une idée. Se ruer sur les traces de Luke Skywalker comme un vulgaire basset n’avait plus de fondements, il fallait adopter une nouvelle tactique et les récentes informations fournies par les agents du Premier Ordre et les Chevaliers de Ren ont été cruciales pour l’avenir de cette mission. En effet, la famille Skywalker semblait s’être particulièrement agrandie depuis le départ de celui qui fut Ben Solo. Luke avait visiblement deux enfants…l’une avait déjà croisé la route de Kylo mais l’autre n’avait pas encore eu cette…chance.

Kylo Ren était persuadé désormais qu’il fallait faire venir Skywalker vers lui et non plus l’inverse. Le Nouvel Ordre Jedi existait désormais, ce vieillard n’était plus seul. Il fallait mettre un terme aux deux, mais pour Skywalker le plus tôt serait le mieux.

Et justement comme pour renforcer cette vision des choses, le destin avait offert à Kylo Ren une opportunité plutôt étonnante de mettre la main sur le fils de Skywalker : Owen. En effet, les rapports décrivaient une intrusion dans le secteur de Kamino. Quel rapport avec cette histoire ? Et bien, l’intrus pouvait potentiellement être cet Owen Skywalker. Bien-sûr, tout cela n’était que des suppositions, mais les renseignements concordaient entre eux. Des agents de Renseignement semblaient avoir localisé l’une des relations de ce prétendu Owen. Une mercenaire se faisant appelée Blake. La traque pouvait enfin reprendre, cette fois, les enjeux étaient beaucoup plus grands. Premièrement parce que mettre la main sur son cousin lui donnait une chance de capturer Luke, mais aussi d’ouvrir les yeux d’Owen sur la véritable nature des Jedi, bien qu’il était lui aussi le petit fils de Vador, un seul était digne d’être son héritier : Kylo Ren. C’était à lui de prendre le leadership de cette famille divisée, d’éradiquer toutes les anciennes barrières dressées contre lui et de montrer aux siens qu’ils avaient la possibilité de contribuer à son ascension.  Deuxièmement, c’était également l’occasion de redorer son blason aux yeux du Suprême Leader dont la foi en son apprenti semblait se réduire.

D’après les espions du Premier Ordre, cette Blake se trouvait encore sur Coruscant. La capitale de la république usurpatrice. Foncer tête baissée avec une escouade de Stormtroopers n’était donc pas une option quand bien même la passivité des autorités républicaines n’était plus à prouver. Kylo Ren ferait appel aux services du Bureau de Sécurité du Premier Ordre, l’organe de renseignement principal de la junte militaire, héritier direct du BSI de l’Empire Galactique.  

Quelques jours plus tard


Kylo Ren se tenait installé sur l’un des bancs longeant les parois internes du vaisseau. De l’extérieur celui-ci ressemblait à n’importe quel appareil de transport de marchandise. Mais, dissimulé dans une annexe de la soute, se trouvait un petit poste de commandement destiné aux services de renseignements. Cette pièce secrète constituée de camouflages derniers cris était indétectable pour une grande partie des scanners de sécurité. Kylo Ren savait que la guerre…était aussi une question d’espionnage et de contre-espionnage. Le Premier Ordre dans ses débuts et quand il ne possédait pas encore une armée régulière, misait entièrement sur des opérations de renseignement de la sorte.

Aujourd’hui, on connait le résultat de cette politique : le Premier Ordre est devenu l’une des, voir la, plus grande puissance militaire de la galaxie tout cela sous le nez de la République.

Autrefois, le Palais Impérial jaillissait à la surface de Coruscant comme une sorte de barrière de corail malfaisante, une montagne érigée au sein même de l’Ancien Temple Jedi. De gigantesques structures pyramidales ou rectilignes se dressaient dans les zones les plus importantes de la capitale. Aujourd’hui, l’héritage impérial était toujours visible mais semblait avoir été détourné de sa nature réel. Les centres de propagandes avaient fait place à des organes de presses prétendues libres mais en réalité dirigés par l’oligarchie locale. Les anciennes académies militaires s’étaient vues reconvertir en centre de culture ou de commerce destiné à soutenir la coexistence pacifique dans la galaxie. Une société entière basée sur la paix et la prospérité qui en réalité semblait se trahir à elle-même car rongée par des vices résultants de l’attitude passive d’un gouvernement faible. On pouvait clairement distinguer les différents quartiers de la capitale alors que l’Empire avait encouragé une forme d’uniformisation ou tout du moins…tentait de masquer ou « traiter », du mieux qu’il le pouvait la pauvreté et les bastions criminels locaux. Dans la capitale de la République chaque individu était livré à lui-même, il était seul maître de son rôle dans la société….ce qui d’un premier regard paraissait être une bonne chose mais qui finalement avait conduit à la décadence visible…

Coruscant, une ville qui semblait vivre l’Histoire. A chaque changement de régime, la planète avait évolué tout en conservant une partie de ce qui était là avant comme pour conserver ce patrimoine unique. Contrairement à Hosnian Prime, Coruscant avait de la valeur pour le Premier Ordre…

Aux côtés de Kylo Ren, une dizaine d’agents du Bureau de Sécurité déguisé en civil et le lieutenant-colonel Staryon. Un homme ayant offert sa vie au service du Premier Ordre et dont la volonté à remporter la victoire était sans faille. Il n’était pas très grand, surtout comparé à Ren, mais plutôt massif. Il était en partie chauve et les derniers cheveux qu’il possédait avait viré au gris. Agé d’une cinquantaine d’années, il n’en restait pas un élément efficace. Son regard de glace témoignait d’un professionnalisme hors du commun et son expression, rarement familière mais toujours sérieuse, confortait Kylo Ren dans son idée qu’il valait mieux être avec un être plutôt taciturne mais efficace qu’avec un beau parleur incompétent.

Une fois posé sur le sol, Kylo Ren, dont l’identité était protégée par son masque et sa capuche, sortit du vaisseau en même temps que les agents du BSPO. Son accoutrement aurait pu attiré l’attention sur une planète moins cosmopolite mais à Coruscant, les « drôles d’oiseaux » étaient assez courants allant du simple contrebandier, à un gangster en cavale ou même à un politicien désireux de conclure des pactes officieux. Bref, Coruscant était la ville parfaite pour se fondre dans la masse. C’était finalement au cœur même de la République qu’il se trouvait être le plus anonyme. Les agents se déployèrent discrètement dans la zone, profitant de la foule, alors que d’un geste presque imperceptible Staryon indiqua le lieu de vie supposée de Blake.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Welcome to the Dark Side
Ethel Blake
Date d'inscription : 04/01/2018
Messages : 40
Métier : Mercenaire & Contrebandière
Planète d'origine : Chandrila

MessageSujet: Re: Le poids des souvenirs (PV Ethel)   Sam 17 Fév - 22:23



►Le Destin ne cesse de nous rattraper
Le poids des souvenirs
Kylo &  Ethel
Elle avait fait la plus grande des erreurs... pouvait-il exister une erreur encore plus grande que celle-ci ? Sans doute aucune, surtout lorsqu'on voyait comment cela allait se terminer. Elle avait pourtant l'habitude de dormir dans son vaisseau, au confin de l'espace temps, au beau milieu de la Galaxie, là où personne, ou presque, ne pouvait la retrouver. Mais sa dernière rencontre avec le gamin l'avait perturbé. Elle avait eu besoin de rester en place, de rester sur les lieux pour digérer ce qu'il avait fait, ce qu'il lui avait dit. Elle avait une responsabilité envers Owen. Une responsabilité qu'elle détenait malgré elle et dont elle se serait bien passé. Il était encore si jeune, si fougueux, si désireux d'apprendre la vie en croyant qu'elle ne pourrait lui offrir que du bon. Elle avait senti dans son baiser que le jeune homme y avait posé tout son espoir, tout son amour naissant et sa volonté de vivre. Des fardaux qu'il lui fallait repousser, décliner. Elle était contrebandière. Elle devait faire preuve d'un retrait de sentiment. Les sentiments n'étaient pas bon pour les affaires, pas bons du tout même. Et Owen était bien trop jeune, encore un enfant, loin de ce qu'Ethel était... depuis la mort de papa, depuis la Force à dire vrai...

Alors la blonde avait pris un appartement sur Coruscant. Pas un bien grand, juste le temps de se remettre sur pied, de réfléchir à comment laisser Owen à l'écart sans lui faire du mal. Sans qu'il bascule. Il avait beau avoir tenté de justifier qu'elle n'y était pour rien dans son possible basculement, l'idée quel'amour qu'il lui portait et que la douleur d'un refus pourrait lui provoquer un attirement vers le côté obscur la rendait malade. C'était pas sa semaine décidément. Et ce n'était pas prêt de s'arranger... une fois de plus. Le studio qu'elle avait loué pour quelques jours appartenait à un gars qui était parti vers un voyage ou quelque chose du genre. Elle avait passé une bonne partie de sa soirée dans le noir, à boire une bonne partie d'une bouteille de whisky plutôt dégueu et à réfléchir à comment se sortir de se pétrin. L'alcool avait fini par lui faire oublié, elle s'était levée et s'était effondrée sur le lit, pour tomber dans un sommeil profond et agité. C'était toujours la même chose. Cet appel étrange qu'elle tentait veinement de refouler. La Force n'existait pas avait dit maman. Son enfance avec son père, l'entraînement qu'il lui avait fait souvenir, tout cela n'était que l'invention d'une fillette trop rêveuse... c'était rien... Tout allait bien... oui c'était rien...

BANG !!

Ethel avait sursauté fortement en entendant la porte se faire enfoncé. Elle s'était relevée d'un bond à la recherche de la provenance, bien trop emmitoufflée dans ses couvertures pour réussir à se relever. Elle s'était mise à se débattre pour sortir du lit au plus vite mais des hommes armés l'avaient encerclée avant qu'elle n'ait pu faire le moindre mouvement. L'un d'eux avaient empoigné son bras avec force, la tirant hors du lit malgré elle, la manquant de se casser la figure au passage. C'est alors qu'elle le vit s'engouffrer dans la pièce. Ses yeux bleus s'écarquillèrent en une expression de terreur. Ses habits noirs, son capuchon et ce masque terrifiant. Sa réputation morbide le précédait et de loin. On disait que peu avaient eu l'honneur de le recontrer mais ils n'étaient plus là pour en parler. Il se déplaçait rarement par lui-même, bien souvent avec sa horde du Premier Ordre et sa frappe était sans appel. Ethel déglutit difficilement et ses yeux se posèrent une fraction de secondes sur la garde de son sabre attaché à sa ceinture. Ses yeux fixèrent alors le masque terrifiant et après quelques secondes de stupeur, elle sentit d'un violent coup lui fut assener à l'arrière de la tête. A peine une fraction de seconde après que le masque étrange eu fait un geste d'acquisition. Ethel sombra alors dans les ténèbres et son corps de la soutint plus.



- Ha !

Elle venait de se réveiller brusquemen, d'un seul bond, comme si elle se réveillait d'un mauvais rêve. Affolée, elle observa son environnement. Elle était dans une espèce de pièce sombre, seulement éclairées par quelques lumières d'un blanc écru, de ci, de là. Une espèce de chaise métallique avait été installée là et la retenait prisonnière aux mains et aux chevilles. Elle pouvait voir la porte en face d'elle. Elle devait être dans une espèce de navette de déplacement mais rien ne lui indiquait qu'elle était en mouvement par contre. Un rapide coup d'oeil vers sa droite lui fit constater que tout ceci n'était pas vraiment un cauchemar : Kylo Ren était assis non loin d'elle, seul. Où étaient donc passé les autres ? Peut-être les attendaient-ils à l'extérieur. Terrifiée, elle avait une folle envie de pleurer mais sans y parvenir pour autant. Une énorme boule de stress s'était logée dans sa gorge et la jeune femme déglutit plusieurs fois avant de prendre la parole, comme pour tenter de la diminuer.

- Qu'est-ce qui se passe ? Qu'est-ce que vous me voulez ?

Le Premier Ordre avait déjà fait appel à elle à plusieurs reprise. Mais elle parlait généralement à des capitaines, à des lieutenants, parfois avait-elle affaire au General Hux en personne mais jamais au grand jamais elle n'avait eu le maître des chevaliers de Ren en face d'elle. Il ne s'occupait pas de ce genre de petits business, il avait sans doute bien plus affaire... alors quoi ? A quoi rimait tout cela ?
CODE BY ÐVÆLING // groover par une licorne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Welcome to the Dark Side
Kylo Ren
Maître des Chevaliers de Ren
Date d'inscription : 30/12/2017
Messages : 45
Age : 18
Métier : Maître des Chevaliers de Ren
Planète d'origine : Coruscant

MessageSujet: Re: Le poids des souvenirs (PV Ethel)   Dim 18 Fév - 13:33

Le poids des souvenirs
Kylo Ren & Ethel





Au fond d’une ruelle dominée par les ombres et située en plein cœur, étrangement inquiétant, du Quartier Industriel de Coruscant se trouvait un vieux conteneur qui ressemblait à l’un de ceux qu’employait l’Empire à une époque désormais révolue. En réalité, il s’agissait d’un vieil avant-poste que le Premier Ordre utilisait pour « récolter des informations » sur les « invités » avec qui ils « discutaient ». Le BSPO était réellement habitué à ce genre d’opérations. Celle-ci d’ailleurs s’était déroulée à merveille, la cible avait été interceptée et était désormais prête à subir l’interrogatoire. Kylo Ren était aujourd’hui devenu un véritable maître dans ce domaine.

Installé sur une banquette et le regard posé sur celle que l’on appelait Blake, il tenta, malgré son inconscience, de recueillir quelques informations autant concernant sa mission que sur sa prisonnière. Il serait beaucoup plus simple de briser sa volonté en apprenant à connaître ses faiblesses. La femme sentait l’alcool, peut être dans le but de soulager sa conscience ? Le commun des mortels combattait parfois leurs douleurs en utilisant des subterfuges du genre pour tenter de s’isoler des maux qui les rongeaient. Kylo Ren n’avait même jamais osé songer à cela…Le fardeau qui était le sien faisait de lui ce qu’il était.
Il ressentit un mal être intérieur dans la femme, elle était envahie par le doute et la crainte. Mais, son esprit ne semblait pas se tourner sur sa propre personne mais sur quelque d’autre…quelqu’un de beaucoup plus…jeune.

C’est alors que la jeune femme poussa un petit cri, l’air surprise. Elle observa tout d’abord son environnement avant de remarquer qu’elle n’était pas seule. Oui, elle était en présence de l’un des êtres les plus redoutés dans la galaxie.
L’humidité mêlé à la chaleur du le conteneur apportait au lieu une atmosphère poisseuse, désagréable. Le regard de Kylo sur sa victime devait l’être encore plus, ses yeux cachés par son masque dévorait Blake comme-ci ils cherchaient à trouver son point faible, à la jauger. Enfin, Ren ressentit sa peur…La femme finit par prononcer une phrase. Bien. Elle était désormais prête à parler.

Kylo Ren, renforcé par la peur de sa captive, se leva d’un mouvement bref et s’approcha lentement de sa victime. Le bruit de ses pas résonna contre les parois métalliques…La voix rauque et synthétisé du masque de l’homme en noir tonna :

-Je sais que tu as rencontré un certain Owen Skywalker récemment. Dis-moi tout ce que tu sais à son sujet.  Je veux tout savoir dans les moindres détails. Parle maintenant, de gré ou de force, tu le feras.

Kylo Ren se mit à tourner autour de sa victime, les pas continuèrent leur valse traumatisante.

-Ce n'est pas la peine de résister. Nous savons que tu l'as rencontré ici sur Coruscant. Ce n'était pas la première fois n'est-ce pas ? Ce jour-là, il avait un t-shirt blanc et une veste en cuir de couleur noir. Ne fais pas l'innocente, tu vois très bien de qui je parle. Ce n'était pas simplement une rencontre professionnel...un client. Non, lui était différent n'est-ce pas ? Oui, je peux le sentir en toi...Libère ta conscience, partage ce poids qui te ronge...Il y eut un court silence suivit d'une véritable explosion de rage. PARLE !

Il avait souligné ce dernier mot en prenant violemment le visage de la femme l'obligeant à lui faire face, faire face au monstre qu'il était...




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Welcome to the Dark Side
Ethel Blake
Date d'inscription : 04/01/2018
Messages : 40
Métier : Mercenaire & Contrebandière
Planète d'origine : Chandrila

MessageSujet: Re: Le poids des souvenirs (PV Ethel)   Dim 18 Fév - 14:22



►Le Destin ne cesse de nous rattraper
Le poids des souvenirs
Kylo &  Ethel
"Ne jamais te faire prendre. C'est la règle Ethel. Si tu ne te fais pas prendre, tu es plus douée qu'eux. C'est toi qui domine le jeu, tu comprends ?". La jeune fille avait hoché la tête d'un air entendu face au regard glacial de sa mère. Ne jamais se faire prendre... Plus facile à dire qu'à faire. "Mais... si je me fais prendre ?". Elle l'avait vu déglutir, fermer les yeux et inspirer profondément avant de bloquer sa respiration. Quand elle avait ouvert les yeux de nouveau, c'était pour lâcher d'une voix froide "Alors à toi de rester la plus maligne pour te sortir de là. Si tu te fais prendre, c'est de ta faute, à toi de la réparer". Elle pouvait revoir ce jour de discussion de manière si limpide, si claire, qu'il semblait se dérouler sous ses yeux tandis que sa tempe gauche pulsait de manière régulière et que la douleur continuait à lui lanciner le crâne. Elle avait la désagréable impression de ne pas vraiment être seule au fond d'elle, comme si un courant d'air venait la hanter dans chaque recoin de sa tête. Ethel Blake était une jeune femme de 25 ans dans un monde d'homme brutaux et sans cervelle pour la plupart. Elle avait déjà été confronté à des situations similaires et elle s'en était toujours sortie. Mais la chose qui était devant elle était sans aucun doute bien plus maligne, bien plus dangereuse aussi que ce qu'elle avait dut affronter et son cerveau réflechissait à toute allure pour tenter de trouver la faille dans le système, la solution qui la ferait sortir de tout cela.

Elle l'observa s'approcher d'elle sans rien dire. Son regard avant tenter de le suivre durant sur premier tour de ronde avant de baisser la tête vers le sol. Elle comprenait ce qu'il lui disait, mais sa concentration était dirigée vers les liens qui la maintenait captive. Il fallait qu'elle puisse retirer cela... mais comment ? Il fallait qu'elle reste concentré sur cet épineux problème sans isssu car pendant qu'elle le faisait, elle ne pensait pas à Owen et sa peur ne grandissait pas. Putain... elle aurait du le parier que le gamin allait lui attirer des problèmes. A la minute même où il lui avait dit que c'était un Skywalker elle aurait dut se barrer en courant. Concentre toi sur tes liens Ethel, pas sur la discussion.

Elle n'avait rien répondu à la première salve de parole de Kylo Ren. L'homme - s'il en était - avait donc décidé de passer à l'étape supérieure. Les liens. Toujours gardé l'esprit sur les liens. Mais le chevalier était bien trop fort. Il semblait lire en elle comme un livre ouvert : les habits d'Owen, le nombre de rendez-vous qu'ils avaient eu, la raison de ce rendez-vous... connaissait-il vraiment la raison de ce rendez-vous? Il ne fallait pas qu'il voit cela, il ne pouvait que se méprendre sur ce qu'il verrait. Il n'y avait rien entre deux... pas pour elle du moins. Elle avait rien à voir avec tout ça. Elle sentit alors sa main s'abattre avec force sur son visage avant de le tirer violamment vers lui, vers le masque. Ethel avait entendu sa nuque craquer sous l'effet de surprise et elle observait à présent malgré elle le casque impitoyable. Sa respiration était forte et rapide, ses yeux étaient à présent vide d'expressions, ce contenant d'observer ce qu'elle pouvait y voir. Qui avait-il sous ce masque ? De quelles couleurs étaient ses yeux ? Etait-il un humain ? Quel âge avait-il ? Lui pouvait tout savoir, elle rien. Elle se contenta de déglutir une fois de plus avant de préciser :

- Pourquoi est-ce que vous désirez absolument que je parle puisque vous pouvez tout avoir de vous-même ?

Sa mâchoire s'était raidit suite à sa question. ses doigts gantés l'avaient sûrement ressentit dans sa prise était forte.

- Je ne sais pas grand chose de lui. Tout ce que je sais vous devez déjà le savoir. Je sais son nom, son prénom et comme il était habillé le jour où je l'ai vu sur Coruscant.

La seule raison qui devait le pousser à récupérer des infos sur lui était que le jeune homme lui échapper. Sinon, Kylo Ren n'aurait sans doute pas perdu son temps avec une simple contrebandière. Mais il était hors de question qu'elle lui dise ce qu'il voulait entendre de son plein gré. Elle n'avait jamais trahi un client, que ce soit la Résistance ou le Premier Ordre. Le Chevalier avait raison en précisant qu'il n'en était pourtant pas un, mais elle avait vu tant de poids sur les épaules du jeune garçon. Sa hargne pour devenir quelqu'un de bien, pour pouvoir conjurer le sort de sa famille. Pour éviter de devenir comme son sombre cousin... Elle le revoyait frissonner au moment où il le lui avait avouer.

De nouveau, elle ressentait cette impression de ne pas être seule au fond d'elle, mais son corps semblait réagir aussi différemment. Son coeur s'était mis à battre brusquement. Elle ressentait quelques picotements au bout de ses doigts, une connexion infime, bien moins forte que celle ressentie avec le Jedi et qui l'avait tant gêné. C'était la deuxième fois en très peu de temps. Elle avait peur de nouveau. Elle se sentait perdre le contrôle chaque jour un peu plus, ça l'envahissait malgré elle... Cette Force qui menaçait d'exploser un jour malgré tous ses efforts pour l'oublier. C'était finalement ça sa porte de sortie, la faille dans le système. Mais elle n'avait pas le droit de faire cela. C'était bien trop dangereux n'est-ce pas ?

- Je n'ai pas voulu que ça devienne différent. Il m'a dit que c'était pour une raison professionnelle... j'ignorais que c'était faux. J'ai jamais voulu tout ça...

Non. Elle n'avait jamais voulu tout cela. La mort de Papa, la Force. La Douleur de maman. La vie solitaire de contrebandière. L'étincelle dans le coeur d'Owen. Cette connexion étrange qu'elle avait ressentit avec lui. Qu'elle ressentait présentement avec Kylo Ren. La boule dans sa gorge ne cessait d'enfler. Elle se sentait si seule dans l'univers. C'était cela sa malédiction. Tout l'a poussait à être seule. C'était son seul moyen de ne faire du mal à personne. Elle aurait aimé vivre autrement. Mais personne ne le lui avait autorisé. Et maintenant, il allait prendre ce dont il avait besoin et il la tuerait sans doute après. C'était donc à cela que sa vie avait servie ? Il n'y avait vraiment pas de quoi venir au monde.
CODE BY ÐVÆLING // groover par une licorne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Welcome to the Dark Side
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Le poids des souvenirs (PV Ethel)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le poids des souvenirs (PV Ethel)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le poids des souvenirs.
» recherche chien/chienne de petit poids (environ 2-3 kg)REGLE
» Le poids de la Digicel dans la fiscalite haitienne
» Le poids et le nombre des deportes pour 2006
» Un chanteur de poids à redécouvrir

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars : The Return of The Force :: Coruscant-
Sauter vers: