L'histoire prend place après l'épisode 7. Vous intégrerez les différents groupes et partirez à l'exploration voire à la conquête de la galaxie
 

Partagez | 
 

 I've lost my way [Luke - the one and only]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Welcome to the Dark Side
Anakin Solo
Chevalier Jedi & Graphiste
Date d'inscription : 10/12/2017
Messages : 119
Métier : Chevalier Jedi (aw yeah baby !)
Planète d'origine : Hapès. Allez-y, c'est sympa !
Humeur : Un peu rêveur et curieux

MessageSujet: I've lost my way [Luke - the one and only]   Jeu 24 Mai - 0:50




I’VE LOST MY WAY.


Anakin avait toujours été un garçon honnête, souriant, d’une timidité et d’une bonté sans égal. Peut-être qu’à cause de tous ces traits de caractère, il en devenait également un jeune homme naïf et influençable, il ne saurait trop dire. Surtout maintenant. Surtout depuis tout ce qui s’était passé. Des tas de questions, des doutes s’entremêlaient dans son esprit. Sa rencontre avec Ben, bien que très imprévue sur bien des aspects, l’avait énormément marqué. Il était son frère, son aîné, celui qui aurait dû être un modèle et un rival pour lui ! Au lieu de ça, il était vu comme le paria de la famille, un traître, un meurtrier. Un être sournois qui portait le mal en lui. Et pourtant, ce jour-là, Ben avait été très loin du diable qu’on lui reprochait. Tous ses mots, toutes ses questions tournaient dans la tête de son cadet, l’empêchant même de dormir, mais il avait été courtois, et aussi juste… Il l’avait libéré. Libéré !

La seule personne à qui le garçon avait partagé la vérité sur son expédition ratée était sa sœur. Et dire qu’elle avait bien réagi à cette révélation serait odieusement mentir.

« L’homme que tu as rencontré n’est pas ton frère ! Ce n’est pas Ben ! Ce n’est simplement que son côté sombre et obscur. »

Elle avait tout simplement explosé, la colère et l’inquiétude sans doute. Avec le recul, Anakin y voyait évidemment une peur terrible. Peur de Ben, peut-être. Peur pour Anakin. Peur d’Anakin. Il ne saurait dire.

Pour tromper les insomnies, l’adolescent se glissait parfois hors du lit, venant s’entraîner dans un des jardins du Temple contre des ennemis invisibles, son sabre laser en main. Le mouvement, la concentration sur quelque chose de plus concret que ses questions, tout cela feintait le vide qu’il ressentait. Les doutes qui subsistaient. Et s’il était en train de rallier Ben ? Devenir comme lui ?

Il se retourna, garde levée, et frappa horizontalement contre le vent nocturne.

Était-il ainsi incapable de voir le mal quand il était sous ses yeux, ou bien tout le monde se trompait ?

Une esquive, et puis une contre-attaque sur le flanc, relevant son sabre pour parer un nouvel adversaire invisible.

Pourquoi sa famille lui mentirait sur les Jedi ou sur son frère ? Pourquoi l’avoir gardé ainsi éloigné de la vérité ? Parce que ça le blesserait ? Parce qu’ils avaient peur de sa réaction ? Peur de prouver qu’il était comme son homonyme ?

Un faux mouvement, et le sabre lui glissa des mains alors qu’il avait essayé de se réceptionner. L’arme retomba sur le sol, brûlant quelques brins d’herbes avant que la lame ne se rétracte. Et Anakin mit un moment à réaliser qu’il venait de rater son geste, le regard fixé sur son échec.

Son… échec.

Se laissant tomber à genoux, il tendit le bras pour récupérer le manche, mais se rendit compte que sa main tremblait. Et le garçon n’eut même pas le luxe de se demander pourquoi : il en connaissait bien la raison. Tout, absolument tout lui échappait. Ces derniers jours, semaines, il avait tenté de remettre de l’ordre dans sa tête, mais rien n’y faisait. Toujours les mêmes doutes, les mêmes peurs. Et personne pour les comprendre réellement. Après Jaina, il s’était éloigné des autres membres de sa famille, même Owen ! Croyant vainement que ça l’aiderait à y voir plus clair. Mais rien, tout allait de travers et il se sentait plus seul que jamais. Paralysé entre deux feux trop intenses, et il se brûlait les deux bras en essayant de leur tendre la main.

Sa main reprit faiblement son sabre, le regardant un long moment avant de le serrer contre lui, se recroquevillant sur lui-même.

Peut-être… devait-il partir.

Peut-être qu’il n’appartenait pas à cet endroit.

Peut-être qu’il devait s’éloigner de ce Temple, de sa famille…

Peut-être que ce serait pour le mieux.


_________________

I THINK I’M JUST SCARED OF MYSELF


• ALIGNEMENT •
68 %
LIGHT SIDE (68%)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Welcome to the Dark Side
Luke Skywalker
Maître du Nouvel Ordre Jedi
Date d'inscription : 13/02/2018
Messages : 67
Age : 25
Métier : Maître Jedi
Planète d'origine : Polis Massa

MessageSujet: Re: I've lost my way [Luke - the one and only]   Sam 26 Mai - 12:25



Le ciel nocturne déployait sa couverture étoilée sur le Temple Jedi d’Ossus, dont la structure en pierre reflétait partiellement l’éclat. Le mur d’enceinte courant autour du bâtiment principal, était quelque peu occulté par d’immenses arbres dont les branches et feuillages s’étendaient sur plusieurs mètres. Sur Ossus, c’était comme si la nature s’était mise en tête de couvrir le plus d’espace possible là où quelques siècles auparavant, un cataclysme était venu détruire presque l’entièreté de l’écosystème de la planète.  Pourtant, maintenant, la jungle était de nouveau maîtresse des lieux et Luke imputait cette renaissance à la Force dont les ramifications étaient omniprésentes sur Ossus. Partout, il y avait cette vibration, ce vrombissement clair et presque apaisant. Un lieu idéal qui avait vu naître l’un des premiers temple Jedi et était désormais la capitale d’une renaissance.

Tout est un cercle. Tout n'est que boucles dont les ramifications finissent toujours par se rejoindre pour une même finalité.

Luke soupira, laissant s’échapper un long souffle qui fit se mouvoir le feuillage qui reposait sur la brique de l’enceinte, juste devant lui. Ses nuits étaient toujours aussi agitées mais ses cauchemars s’étaient évaporés pour laisser place à un sommeil sans rêve et sans repos. Il s’éveillait toujours en sueur, au beau milieu de la nuit et ne parvenait jamais à se rendormir. Les images laissaient la place à des sons et des odeurs. Des cris, la fumée.

Il s’extirpait alors de son lit, prenant soin de ne pas éveiller Mara dont le souffle léger, s’il prenait soin de l’écouter, suffisait généralement à l’apaiser. Il caressait doucement sa longue chevelure dont le flamboiement n'avait pas perdu de sa vivacité malgré l'âge. Luke lui déposait ensuite un baiser avant de vérifier que R2 poursuivait son programme de surveillance pour finalement quitter la chambre et parcourir les allées du Temple comme une ombre. C’était un cycle épuisant et pervers. Le repos qu’il ne trouvait pas durant son sommeil ne venait pas alors qu’il arpentait les couloirs vides de l’infrastructure Jedi, tentant de repousser les souvenirs et cette fatalité qui le rongeait comme une maladie.

Flammes, cendres. (Cris) Enfants qui reposaient sur le sol, dans un sommeil éternel (Morts)


«Trois âmes en peine dérivent, chaque nuit en ces lieux oubliés par l'Ennemi.»

Luke sursauta, une voix l'extirpant subitement de ses pensées. Il n'avait pas entendu les pas, ni même senti que quelqu'un était avec lui. Décidément, il était de plus en plus facile de surprendre le "Héro de l'Alliance, Grand Maître du nouvel Ordre Jedi". Cela en devenait presque ridiculement simple. Le regard de Luke se porta vers la gauche où une silhouette familière venait de surgir de la porte qui menait au troisième étage du Temple. Kyle Katarn, les cheveux en bataille -comme toujours-, habillé d'une chemise de lin brune et d'un pantalon ocre, s'avançait vers son ami et mentor.

«Il faudrait penser à installer ta couchette sur ses remparts. Tu y passes de plus en plus de nuits..»

Luke souri, d'un air triste et plus fatigué qu'il ne l'aurait voulu. Kyle fit mine de ne pas le remarquer.

«Je pense que je vais m'installer dans l'arbre là-bas.»Lui répondit Luke en désignant -avec sa main robotique- un immense cyprès qui semblait trôner au milieu de la jungle, à l'est du Temple.

Kyle, qui l'avait rejoint, mima exagérément une grimace.

«Mara risque de ne pas apprécier.
- M'oui. C'est bien ce que je me disais. Tant pis. J'amènerai une plante en pot dans notre chambre, ça pourrait faire l'affaire.»

Kyle se mit à rire, imaginant très bien la réaction de son amie si Luke se décidait réellement à débarquer dans leur chambrée avec une plante en pot. Luke laissa son regard dériver lentement vers la jungle, observant le mouvement de la canopée qui se pliait doucement sous le vent.

Kyle laissa un bref silence s'installer, observant Luke alors que ce dernier fit mine de ne rien voir avant de finir par briser le mutisme.

«Plus sérieusement...Tu ne parviens toujours pas à trouver le sommeil ?»

(Un cercle.)

Luke balaya cette question d'un geste de la main. Pour tout dire, il ne désirait plus parler de ce qui le tourmentait. Sa discussion avec Mara avait suffit à lui faire comprendre qu'il ne trouverait pas réellement de réconfort dans la discussion et la lamentation. C'était à lui d'agir et de prendre la décision.

«Tu as parlé de trois âmes. A moins que tu ai développé une récente schizophrénie, qui est la troisième personne qui erre dans les environs ?»

Kyle baissa les yeux et porta une main dans sa chevelure qu'il ébouriffa doucement. C'était un geste qui trahissait chez lui une certaine gène.

«Ton neveux. Anakin. Cela fait quelques semaines maintenant qu'il passe une majorité des nuits à l’extérieur du dortoir.»

Luke cilla sans le vouloir et Kyle s'en rendit compte. Il s'empressa d'ajouter :

«Nous le surveillons Luke, assez étroitement comme tu l'as demandé mais parfois ... Parfois, mieux vaut laisser de l'air et de l'espace. Je pense que c'est le cas de ton neveux. Il est troublé mais..
- Non, arrête. Tu sais très bien que tout est entrain de partir à vau l'eau depuis quelques semainesIl insista plus que nécessaire sur ces deux derniers mots. « Où est-il ?.»



~*~



Ses pas raisonnaient dans le couloir central tandis que la nuit continuait sa progression ténébreuse sur Ossus. Luke marchait d'un pas rapide, alors qu'il venait de descendre les escaliers menant au rez-de-chaussée, dépassant la statue trônant au centre du hall principal et qui rappelait constamment le code Jedi.

Il avait quitté Kyle précipitamment, le laissant retourner dans ses quartiers et lui interdisant de le suivre.

(Au cœur de la nuit, il y avait eu cette présence, sombre qui lui susurrait son  poison.)
Non. C'est différent.
(Tu te mens à toi-même. C'est sa famille, c'est son frère. C'est son nom).
Ferme-là.
(La lumière que projetait ton sabre sur son visage endormis, juste avant son réveil. Tu te souviens de son regard ?)
Ferme-là.


Silence.
Contre-attaque.

(Si il chute, comment t'y prendras-tu cette fois ?)

Luke parvint enfin aux jardins ouest. Il s'agissait de l'espace vert le plus grand du complexe, situé à l'abri d'une forêt naturellement creusée au sein de la roche qui ceinturait le Temple. En son intérieur coulait une rivière qui échappait aux cascades qui déferlaient au nord de l'infrastructure Jedi. C'était un endroit où Luke et les Maîtres aimaient amener les jeunes novices pour les médications. Le bruit de l'eau et de la nature facilitait considérablement le vide nécessaire à l'état de transe. Si l'on écoutait plus particulièrement, occultant les bruits ambiants mais pourtant réconfortant de la nature, l'ont pouvait entendre et sentir la Force qui caressait le bois, la roche et l'eau.

Cependant, cette nuit ce n'était pas l'eau qui accapara l'ouïe du vieux Jedi. Une lueur bleuté illuminait l'herbe et les arbres qui ceinturaient les jardins. Un vrombissement fendait l'air, bruit caractéristique de l'arme des Jedi. Luke s'avança doucement, laissant ses pas se déposer sur l'herbe comme une caresse.

Anakin était au milieu de l'imposant jardin, là où un chemin de pavé formait un cercle autour du point de chute de la rivière. Il frappait l'air, d'abord doucement puis avec un peu plus de vigueur. Anakin avait été très vite plutôt habile au maniement du sabre et ses qualités d'escrimeur s'étaient rapidement imposées auprès du Conseil. Kyle prétendait que le cadet des Solo pouvait aisément se confronter aux gardes de Snoke et aux troupes d'élites du Premier Ordre. Bien évidemment, Luke veillait à ce que ceci reste un fantasme de son meilleur ami.

(Un chevalier. Le plus jeune et l'un des plus puissants. Il ne le sait même pas. Comme sa mère.)

Luke empêcha son esprit de sonder celui de son neveu. Non, il ne pouvait être réduit à faire cela, il en était hors de question. Il s'avança un peu plus, dans l'objectif de se faire entendre, avec succès. Anakin frappa l'air une dernière fois avant de sursauter et de se retourner précipitamment. Luke plissa légèrement les yeux, son regard vrillant vers celui de son neveu et en l'espace d'une fraction de seconde, toute l’inquiétude, tout les doutes qui frappaient Anakin bouleversèrent Luke avec violence.

Le jedi parvint à masquer ce désarçonnement et laissa un fin sourire se dessiner sur ses lèvres.

b]«Je ne suis pas certain que cet entraînement nocturne parvienne à te faire trouver le sommeil, Anakin. Les nombreux livres de Maître Solusar, sont peut-être plus efficaces. »[/b] Lui dit Luke avec douceur et non sans humour.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Welcome to the Dark Side
Anakin Solo
Chevalier Jedi & Graphiste
Date d'inscription : 10/12/2017
Messages : 119
Métier : Chevalier Jedi (aw yeah baby !)
Planète d'origine : Hapès. Allez-y, c'est sympa !
Humeur : Un peu rêveur et curieux

MessageSujet: Re: I've lost my way [Luke - the one and only]   Sam 26 Mai - 13:25




I’VE LOST MY WAY.


Anakin ignorait tout de la présence de son oncle, et que dire de cette surveillance instaurée autour de lui… S’il savait qu’on ne le perdait pas de vue à cause d’un nombre de raisons qu’il se dépitait à se souvenir, il n’avait pas conscience que cela s’était accentué ces derniers temps. Heureusement d’ailleurs. S’il savait, eh bien. Lui-même ne saurait pas comment réagir. Apprendre que ces yeux sur lui, ces liens aux chevilles étaient plus proches et serrés qu’il ne le croyait. Peut-être que cela ne ferait que renforcer son désir de partir, ou même de donner raison à Ben.

Malgré tout, un bruit de pas se fit entendre. Et le garçon se retourna soudainement, ne manquant pas de sursauter. Dire qu’il avait cru avoir réussi à s’éclipser discrètement, cette fois. Naïf, Anakin… comme tu es naïf. Tomber nez-à-nez avec son oncle lui rappela bien que Luke Skywalker n’était pas n’importe qui. Le Jedi parmi les Jedi. Le sauveur de la République, le héros des Rebelles. Tant de titres et de surnoms pour un homme que le jeune garçon admirait tout particulièrement. Et craignait.

Comme un enfant pris sur le fait, Anakin recula légèrement le pas quand Luke s’avança, évitant de le regarder dans les yeux. D’un coup il se sentait… fautif. Pour quelque chose qu’il n’avait pas fait. Ou presque, si on omettait le fait qu’il n’avait pas spécialement le droit de se balader hors des dortoirs à cette heure. Et jusqu’à présent, personne ne l’avait vraiment trouvé. À part sa tante, mais sa tante était à l’image de son oncle : au-dessus des mortels.

« Mon oncle…! »

S’il eut un début de sourire à la boutade de Luke, Anakin ne se sentit pas plus détendu. Maître Kam Solusar était un Jedi reconnu, respecté, un des anciens, mais ses écrits étaient particulièrement assommants et obscurs, comme s’il prenait un malin plaisir à ne jamais dire ce qu’il veut vraiment dire, et qu’il tire une satisfaction à peine dissimulée à voir ses lecteurs se creuser l’esprit à s’en faire des migraines pour en saisir le sens.

« Je crois que je connais ses textes par cœur… “Je suis comme le roi d’un pays pluvieux : riche mais impuissant, jeune et pourtant très vieux, qui, de ses précepteurs méprisant les courbettes, s’ennuie avec ses chiens comme avec d’autres bêtes. Le savant qui lui fait de l’or n’a jamais pu, de mon être extirper l’élément corrompu, et dans ces bains de sang qui des Rakata nous viennent, et dont sur leurs vieux jours les puissants se souviennent, Il n’a su réchauffer ce cadavre hébété où coule au lieu de sang l’eau verte du Léthé.” »

Il récitait ça comme un poème, mais cela se voyait que le sens de ses mots lui échappait complètement. Oh il avait cherché, bien entendu ! Il avait même voulu demander à l’intéressé s’il parlait de lui, s’il comprenait lui-même ce qu’il avait écrit, mais l’apprenti n’eut qu’un sourire mystérieux comme réponse.

« Pour être honnête, je pense que maître Solusar avait perdu la tête quand il a eu l’idée d’écrire. » fit remarquer Anakin à demi-voix, plaisantant bien évidemment, mais culpabilisant un petit peu de parler ainsi d’un maître Jedi.

Évidemment, cette plaisanterie n’ôta pas réellement l’humeur songeuse du jeune Jedi. Lui et ses pensées proches de la trahison… Pour moins que ça, il avait conscience que des soldats de la Résistance se faisaient lourdement réprimander ! Ne serait-ce pour avoir fait un départ non autorisé, et encore plus pour s’être fait capturer par l’ennemi. Peu étaient au courant de ses mésaventures, Anakin avait tenu à garder le secret. Et l’unique fois où il l’avait révélé était un vrai désastre. Malgré tout, est-ce que Luke était au courant ? Lui qui avait des yeux et des oreilles partout. Est-ce que Jaina lui en aurait parlé ? Lui avait-elle avoué pour Ben ? Tous ces doutes… Et lui qui n’osait même pas rencontrer les yeux de son oncle pour connaître la vérité.

Et s’il se trahissait lui-même ? Et si c’était un test ? Et si Luke disait quelque chose, ou pire… et s’il ne disait rien ? Et si cela arrivait aux oreilles de sa mère et de tous les autres Jedi ? Et si tout ce que lui avait dit Ben se réalisait ? Avait-il seulement raison… ou tort… ?

« Vous… » Il chercha ses mots comme il pouvait, avalant nerveusement sa salive. « Vous vouliez me parler, mon oncle ? »


_________________

I THINK I’M JUST SCARED OF MYSELF


• ALIGNEMENT •
68 %
LIGHT SIDE (68%)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Welcome to the Dark Side
Luke Skywalker
Maître du Nouvel Ordre Jedi
Date d'inscription : 13/02/2018
Messages : 67
Age : 25
Métier : Maître Jedi
Planète d'origine : Polis Massa

MessageSujet: Re: I've lost my way [Luke - the one and only]   Mar 29 Mai - 18:28



Luke arqua un sourcil alors qu'il avait reporté son attention sur la citation d'Anakin. Pour dire vrai, le Jedi s'était longuement plongé dans les écrits de Solusar, alors qu'il tentait de trouver quel sens donner à la renaissance de l'Ordre. Il avait passé de nombreuses nuits à récolter holocrons et récits, l'oreille attentive au savoir que lui déversait Tionne Solusar lors de leurs nombreuses conversations nocturnes.

Luke avait toujours été passionné par l'histoire de l'Ordre, sans pour autant désirer faire de l'étude des anciens écrits son principal mode de vie. Non, c'était un homme pédagogue qui voulait transmettre à une jeune génération et faire renaître l'Ordre avec une base plus solide et beaucoup moins étouffante. Il espérait réellement y être parvenu, cela lui ayant demandé de nombreux sacrifices.

Il rejoignait cependant l'avis de son neveu, les textes de Solusar étaient abscons.

« Vous vouliez me parler, mon oncle ? »

La question était posée et il allait falloir lui amener une réponse. Aussi rapidement qu'une vague pouvait déferler sur les abords des anciennes structures de Kamino, Luke sentit son estomac se tordre mais non pas de douleur. Depuis que Kyle était venu lui apporter la nouvelle, des frissons parcouraient l'échine de Luke et un poids était venu s’immiscer dans ses entrailles.

(Tu as peur. Savais-tu qu'il n'y avait pas de passion plus contagieuse que la peur ? Oh oui, je l'intuite.).

Peur ? Peut-être.
Sans doute. Luke pourrait sonder l'esprit d'Anakin sans se faire repérer. Cependant, il trouvait cet acte strictement immoral. L'on ne s’immisçait pas dans l'esprit de quelqu'un sans y être convié. C'était un adage qui était réservé aux partisans du Côté Obscur.
Pourtant ... Luke le voulait. Pas pour une mauvaise raison (si). Il voulait les mettre à l'abri (te mettre à l'abri) , vérifier que l’inquiétude d'Anakin ne provenait pas du même poison qui avait vicié l'esprit de Ben. Il voyait toujours les flammes et ne voulait pas une nouvelle fois sentir l'odeur de la chair calcinée, voir que ce qu'il avait mit tant d'années à bâtir pouvait de nouveau s'écrouler aussi facilement. Et puis ... Il s'agissait d'Anakin. Le propre frère de Kylo Ren. Tout comme Jaina, c'était une raison suffisante de s'inquiéter.

Luke s'ébouriffa les cheveux, se rendant compte qu'un silence bien trop long s'était installé depuis qu'Anakin avait interrogé son oncle. Sa main redescendit rapidement vers sa barbe, qu'il caressa dans un geste presque machinal.

« Te parler » Luke murmura cela comme pour lui même, ses yeux semblant voguer dans un vide que lui-seul pouvait percevoir. « Oui. » Le Jedi releva les yeux, plongeant son regard dans les prunelles hâlé d'Anakin. Il avait les yeux de son père et cela lui déchira le cœur.

Luke laissa un fin sourire dessiner un arc sur ses lèvres. Un sourire qu'il voulait une nouvelle fois réconfortant mais ses yeux ne suivirent pas le mouvement, marquant toujours un certain soupçon. Il fit signe à Anakin d'éteindre son sabre laser et l'invita à s'asseoir, d'un geste de sa main mécanique, sur un banc en bois épais qui semblait trôner fièrement dans l'herbe légèrement humide, celle-là même qui ceinturait le chemin. Luke s'avança, quant à lui, assez pour faire face au banc et laissa Anakin s'asseoir avant de l'imiter.

« Je ne suis pas dupe, Anakin.»Finit par dire Luke après quelques secondes, d'un ton léger mais tout de même assez sérieux pour capter l'attention. « Ton visage, tes yeux parlent pour toi, dévoilant presque ce que tu m'occultes. Je te retourne la question, dés lors. Veux-tu me parler ? » Ainsi conclut-il, tournant une nouvelle fois son regard vers le visage d'Anakin, plissant légèrement les yeux.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Welcome to the Dark Side
Anakin Solo
Chevalier Jedi & Graphiste
Date d'inscription : 10/12/2017
Messages : 119
Métier : Chevalier Jedi (aw yeah baby !)
Planète d'origine : Hapès. Allez-y, c'est sympa !
Humeur : Un peu rêveur et curieux

MessageSujet: Re: I've lost my way [Luke - the one and only]   Mar 29 Mai - 21:47




I’VE LOST MY WAY.


Le silence qu’instaurait son oncle mettait le jeune homme particulièrement mal à l’aise. D’une certaine façon, Anakin avait toujours craint le Héros de l’Alliance. Autant qu’il l’admirait et le respectait. Même parmi les autres maîtres, jamais il n’avait pu retrouver cette même présence, cette même sagesse, et surtout cette même clairvoyance qui le caractérisaient tant. Bien évidemment, les écrits de Soluzar étaient loin d’être la vraie raison qui aurait amené Luke Skywalker jusqu’ici ! Même si, d’une certaine façon, Anakin aurait sans doute préféré. Car ça lui aurait évité de sentir sur lui ce regard insistant.

Avant que Luke n’ouvre la bouche, il sembla même au jeune Jedi qu’il en avait oublié de respirer. Il savait ! Évidemment qu’il savait. Son cœur se mit à battre plus fort, tout en espérant et priant intensément pour que son oncle ne l’entende pas… Il n’avait jamais été un bon menteur. Peut-être un imbécile imprudent doublé d’un irresponsable, mais il n’avait pas pour habitude de cacher ainsi des choses à sa propre famille. Quand il faisait des bêtises, elles étaient la plupart du temps innocentes et n’impliquaient rien de grave. Pas cette fois.

Heureusement qu’il avait l’habitude d’utiliser son sabre comme l’extension de son propre bras, car sinon sa nervosité était telle qu’il aurait pu le laisser lui échapper des mains et le faire tomber sur le sol encore dégainé. Il s’assit alors sur le banc qu’on lui désignait, se forçant à inspirer, expirer, garder son calme. Ha, garder son calme… Facile à dire ! Ils étaient sûrement partis pour une longue discussion, avec supplément « inspection du neveu » ! Les mains posées sur ses cuisses, le regard évitant soigneusement celui de son mentor, il ferma un moment les yeux avant de les rouvrir.

« Je ne suis pas dupe, Anakin. »
« Je… Je n’ai jamais voulu insinuer que vous l’étiez, mon oncle… » s’excusa-t-il du bout des lèvres, sentant l’épée de Damoclès se rapprocher dangereusement de son cou.

Que devait-il faire ? Que devait-il dire ?

Quelque chose ne tournait pas rond chez lui, et tout le monde le savait. Même plus besoin d’être un Jedi ou même le connaître ! C’était l’évidence même, rien qu’en le regardant. Comment avait-il cru qu’il pourrait garder tout ça secret aussi longtemps sans que personne ne lui dise quoi que ce soit ? Naïf, Anakin… Tu es si naïf…

« Je crois… que moi-même, j’ignore la réponse. »

Énoncer ces mots avaient demandé bien plus de courage au jeune garçon qu’il ne l’aurait cru. Avec tout ça, désirait-il se confier ? Partager ses craintes ? On lui avait toujours appris que c’était mauvais de garder ses doutes pour soi, et cela était d’autant plus valable quand on était un Jedi, avec dans son esprit le pouvoir de réaliser la moindre de ses peurs. Malgré tout, serait-ce réellement une bonne chose ? Après la réaction de Jaina, c’était comme s’il ne comprenait même plus son propre entourage.

Au final, il craignait que Luke ne soit pas venu pour simplement discuter, mais le faire parler lui. S’assurer qu’il n’avait pas de pensées proches du Côté Obscur que les Jedi méprisaient tant. Non, ce n’était pas du mépris. C’était de la peur. Une peur affreuse et dévorante.

Et… Et s’il était en train de se faire dévorer ? Et si c’était pour ça qu’il ne comprenait plus sa propre famille ?

« Je sais qu’il se passe des choses en ce moment. Graves… et importantes… et… et je sais aussi notre famille est… ce qu’elle est. Mais je… je pense que… »

C’était étrange. Tandis que ses questions étaient légions mais toutes claires dans son esprit, allant même jusqu’à se les répéter sans cesse à longueur de journée et même pendant la nuit, mais maintenant qu’il avait l’occasion de les exprimer à voix haute… C’était comme si quelque chose en lui refusait, ou avait peur. Peur de se dénuder, peur de son oncle, ses réactions. Peur d’être en réalité ce que tous craignaient. Ses doigts se trituraient entre eux à mesure que son anxiété le gagnait. Bien sûr, il voudrait fuir ! Ou esquiver cet entretien qui l’effrayait véritablement ! Mais il fallait qu’il soit courageux, n’est-ce pas ? Peut-être qu’avec un peu de chance… et un peu de désespoir… qu’il trouverait en Luke certaines réponses. Anakin inspira alors longuement, n’osant toujours pas affronter le regard de son oncle. Surtout maintenant…

Allez Anakin. Allez… Lance-toi.

« Mon frère… Ben. Qui est-il ? » Il ne parlait même pas de lui au passé, comme le feraient Jaina ou même sa mère. Sa propre mère parlait de son fils comme s’il était mort. « Et Anakin Skywalker ? Qui est-il ? En quoi mon frère et lui se ressemblent ? Et… En quoi je leur ressemble ? Maman m’a appelé Anakin. Elle… Elle m’a donné le nom d’un tyran, d’un ennemi de la République. De l’Ordre. De… De tout le monde, en fait. »

Était-ce vraiment ça qu’on attendait de lui ? Avait-on donc si peu foi en lui pour le forcer à porter un tel nom ?

À peine avait-il commencé que tout allait très vite. Anakin Solo était un livre ouvert, ou une rivière retenue par un barrage qu’on libérait. Et s’il devait être jugé dangereux par ses pensées et ses questions, s’il devait être enfermé… au final, ce ne serait pas bien différent à ce qu’il avait déjà connu dans son enfance. Simplement ce ne serait plus pour sa propre protection qu’il serait assigné à résidence, mais pour celle des autres. Et alors… peut-être que Ben aurait eu raison. Sur toute la ligne. Peut-être que l’Ordre était réellement hypocrite et méritait de ne plus exister.


_________________

I THINK I’M JUST SCARED OF MYSELF


• ALIGNEMENT •
68 %
LIGHT SIDE (68%)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Welcome to the Dark Side
Luke Skywalker
Maître du Nouvel Ordre Jedi
Date d'inscription : 13/02/2018
Messages : 67
Age : 25
Métier : Maître Jedi
Planète d'origine : Polis Massa

MessageSujet: Re: I've lost my way [Luke - the one and only]   Dim 3 Juin - 15:19



L'air s'était éveillé, les arbustes ployant légèrement sous cette soudaine agitation nocturne, produisant un bruissement qui dénota légèrement avec le bruit de l'eau. C'était comme un coup de semonce, peu de temps avant que Anakin Solo prenne de nouveau la parole.

Luke s'en était toujours douté et cela l'étonna même que cette conversation n'était pas survenue plus tôt. Son neveu n'était pas replié sur lui-même mais gardait beaucoup de choses pour lui, formant un cocon protecteur autour de ses questions les plus dangereuses, les empêchant de filtrer à travers une muraille épaisse. Cependant, cette nuit, quelque chose semblait avoir affaibli cette protection, éveillant toutes ses choses.

(Il c'est passé quelque chose)

« Mon frère… Ben. Qui est-il ? »

Luke savait qu'un jour cette question passerait enfin les lèvres de son neveu, pourtant, cette nuit, le Jedi fut pris de court. Il interrompit sans s'en rendre compte son geste alors qu'il caressait toujours sa barbe d'un geste machinal et se tourna en direction d'Anakin. Ce dernier avait baissé les yeux, n'osant sans doute pas croiser le regard de son oncle.

Il... Il me craint ?
(Est-ce qu'il de bonnes raisons de te craindre ?)

« Et Anakin Skywalker ? Qui est-il ? En quoi mon frère et lui se ressemblent ? Et… En quoi je leur ressemble ? Maman m’a appelé Anakin. Elle… Elle m’a donné le nom d’un tyran, d’un ennemi de la République. De l’Ordre. De… De tout le monde, en fait. »

Le flot de sa parole s'accéléra tandis que la muraille s’effondrait, presque dans une seule et même implosion. Dans le même temps, l'estomac de Luke fit un bond, soulevant la dernière miette de sérénité qui s'était accrochée au Jedi. Il allait devoir être prudent et bien mesurer ses mots car Luke n'avait plus besoin de s’immiscer dans l'esprit de son neveu pour se rendre compte du grand trouble qui l'habitait; cela lui sautait désormais au visage comme un ombre qui se répandait, emplissant de ténèbres les pores juvéniles du jeune Solo.

Luke laissa un léger soupire s'échapper, s’affaissant doucement, il joignit les mains tandis qu'il avançait son bassin et que ses coudes prenaient appui sur ses cuisses, laissant son regard dériver devant lui, juste avant d'ouvrir la bouche.

«Tu ne portes pas le nom d'un tyran, Anakin, tu portes le nom de ton grand-père. De mon père. Vador n'était ni l'un, ni l'autre mais un tyran, oui, il l'était assurément. »Luke s’éclaircit la gorge, se rendant compte que sa voix était éraillée. «Lorsque mon père a embrassé le Côté Obscur, il n'était déjà plus lui-même.»

Anakin Skywalker ... Dark Vador. Luke se les étaient toujours représenté comme deux personnes bien distinctes. Lorsque celui-ci avait ôté le casque de Vador, peu de temps après sa confrontation avec l'Empereur, c'était le véritable visage de son père qui s'était découvert à lui. Ses yeux... Luke garderait à jamais l'image des yeux de son père qui l'observait, empreint d'une tristesse infinie et d'un amour que les ténèbres avaient longuement voilé.

Cette fois, Luke se déporta directement vers son nouveau, son regard épousant celui de son neveu.

(C'est le moment. Celui où tu mens.)
Je ne lui mens pas.
(Alors c'est à toi-même que tu mens.)

«Ben. Ton frère. Il ressemblait énormément à Han, tout comme toi. Le même regard, presque charmeur et cynique en  même temps. C'était quelqu'un de très attentif à ce qui l'entourait mais guère prudent avec ces pouvoirs.»

Ben Solo avait été l'un des élèves les plus doué de l'académie de Takodana. Ses prouesses martiales étaient exemplaires tandis qu'il partageait une grande sensibilité avec la force.

Le sang.
Le pouvoir était dans le sang.

«La Force est très puissante dans notre famille, Anakin. Ce discours, il t'a longuement été répété et ressassé, je n'en doute pas. Mais que signifie-t'il le sais-tu vraiment ? Qu'est-ce que cela signifie, pour toi, j'entends.»

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Welcome to the Dark Side
Anakin Solo
Chevalier Jedi & Graphiste
Date d'inscription : 10/12/2017
Messages : 119
Métier : Chevalier Jedi (aw yeah baby !)
Planète d'origine : Hapès. Allez-y, c'est sympa !
Humeur : Un peu rêveur et curieux

MessageSujet: Re: I've lost my way [Luke - the one and only]   Mar 5 Juin - 14:32




I’VE LOST MY WAY.


À vrai dire, il ne saurait pourquoi il s’était emporté de la sorte. Anakin n’était pas vraiment le genre de garçon très explosif, qui affirmait haut et fort ses sentiments ! Loin de là d’ailleurs. Depuis sa plus tendre enfance, il avait compris que ce serait dangereux, qu’on le surveillait trop pour cela. Plus il montrait des ressemblances avec des personnes qu’il ne connaissait même pas, plus il sentait dans l’atmosphère une sorte de… de sentiment désapprobateur. Alors si aujourd’hui il venait à avoir des doutes ? Des questions ? Si jamais il prouvait que son esprit n’était pas aussi lumineux qu’il devrait l’être ? Qu’il n’était pas le Jedi que sa famille voulait qu’il soit ? Il n’osait même pas regarder son oncle dans les yeux, et s’empêcha de toutes ses forces d’écouter les sentiments qui entouraient ce banc. C’était lâche… oui, sûrement. Mais il avait peur. Les réactions, les conséquences. Le regard que poseraient désormais ses proches sur lui.

Le soupir de son oncle le pétrifia intérieurement, mais ce fut une voix bien plus douce qu’il imaginait qui lui répondit.

« Tu ne portes pas le nom d’un tyran, Anakin. Tu portes le nom de ton grand-père. De mon père. Vador n’était ni l’un ni l’autre mais un tyran oui, il l’était assurément. »

Anakin releva légèrement la tête. Lui n’avait jamais réussi à faire cela, séparer ces deux entités qui avaient formées l’homme le plus craint de la galaxie. Anakin était Vador, et Vador était Anakin. Lui comme beaucoup de gens, il ne voyait ce monstre qu’au travers d’un seul visage… et malgré ses efforts, il n’arrivait jamais à voir le bon qui avait découlé de ces tragédies, en dépit de ce que lui avait raconté Luke. Pouvait-on réellement lui en vouloir ? Lui n’avait pas connu les derniers instants de son grand-père, lui n’avait pas vu ce regard sauvé et reconnaissant, empli d’espoir et de paix qu’il avait porté sur son fils avant de rendre son dernier souffle.

Il écouta tous les mots de son oncle avec une grande humilité, fermant par moment les yeux pour essayer de se représenter l’homme qu’était son grand-père, l’apprenti talentueux qu’était son frère… Maintenant qu’il pouvait se remémorer son visage, oui il voyait bien le sourire que pourrait avoir Ben, celui qui ressemblait à leur père, ou même au sien. Et… malgré lui, un timide sourire commença à naître sur ses lèvres, avant d’être rapidement effacé.

Luke parlait de Ben au passé.

Luke parlait de Ben au passé, de la même façon qu’il parlait d’Anakin Skywalker au passé.

À cette observation, le jeune Jedi se figea d’effroi et se tourna d’un coup vers son oncle, si bien qu’il n’avait pas réellement tout entendu de ce qu’il ajouta. Il prit une inspiration, cherchant à calmer son cœur qui s’affolait.

« J-Je… »

Son regard fuyait encore une fois, recomposant le puzzle de sa question dans sa tête. La Force était puissante dans leur famille… Oh oui, il l’avait entendu de nombreuses fois, sur bien des tons différents ! Mais pour être honnête, l’adolescent ne voyait pas vraiment le rapport avec sa famille et surtout son frère. Si seulement il aurait été capable de donner une explication claire et logique, comme ça devrait être le cas dans son esprit ! Mais non, il n’y avait qu’un vague néant, et cette affirmation ne faisait qu’apporter son lot de questionnements supplémentaires auquel Anakin ne pouvait pas répondre.

« Je crois que ça veut dire… que dans notre famille, on nait avec une affinité particulière à la Force, différente des autres Jedi. Nous… nous serions destinés à être plus forts, mais… mais je ne pense pas que ce soit… vrai… »

Les mots sortaient difficilement de ses lèvres, comme s’il en avait honte. Comme s’il craignait d’être complètement dans l’erreur.

Rien n’est impossible pour nous, mon frère. La voix de Ben raisonna à nouveau dans sa tête, comme un tambour lui rappelant sans cesse sa présence. Rien n’est impossible pour nous… Grâce à ça ? Grâce à nos capacités, grâce à notre affinité avec la Force ? Même si sa rencontre avec Ben était encore récente, finalement, c’était comme si tout ce qu’il avait vécu était familier, comme s’il avait déjà entendu ces mots, mais avec des sons différents.

Les mains du jeune Jedi vinrent se poser sur ses tempes, balayant ces pensées de toutes ses forces ! Luke ne devait pas savoir… Il ne fallait pas qu’il apprenne ! Car sinon… sinon… Sinon, que se passerait-il ? Que faisait-on aux gens comme lui ? Dans son état ? Hanté par la rencontre d’un être qu’on aurait dû connaître dès la naissance ? Encore des questions…

« Les… les préceptes disent que le pouvoir… ou le talent… C’est une tentation. Que ça peut nous pousser à nous montrer orgueilleux. Que ça peut nous guider vers le Côté Obscur… Alors si c’était vrai, si la Force était vraiment plus puissante dans notre famille, alors… alors je me disais que maman, ou vous-même, ou Owen, ou même moi, nous serions aussi corrompus. Peut-être… Peut-être même inconsciemment, ou alors… Ben, il… »

Il s’interrompit d’un coup dans sa phrase, se rendant compte qu’il perdrait complètement le sens de ses mots. Où voulait-il en venir, déjà ? Il se sentait comme au milieu d’un terrain miné, avançant à l’aveugle tout en priant de ne pas faire le moindre faux pas. Et quelque chose à l’intérieur de lui le poussait à continuer d’avancer, encore et encore, sans jamais s’arrêter.

Son oncle était si sage, il savait toujours tout sur tout, toujours quoi faire au bon moment, il était presque une divinité pour son neveu. Anakin releva prudemment les yeux vers lui, les lèvres légèrement pincées tandis qu’il se décida à se jeter à l’eau.

« Et si… les préceptes de l’Ordre n’avaient pas raison… ? »


_________________

I THINK I’M JUST SCARED OF MYSELF


• ALIGNEMENT •
68 %
LIGHT SIDE (68%)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Welcome to the Dark Side
Luke Skywalker
Maître du Nouvel Ordre Jedi
Date d'inscription : 13/02/2018
Messages : 67
Age : 25
Métier : Maître Jedi
Planète d'origine : Polis Massa

MessageSujet: Re: I've lost my way [Luke - the one and only]   Dim 1 Juil - 15:33



Luke jaugea la réaction de son neveu alors que ce dernier pesait sa réponse, son esprit tournant et retournant les mots pour qu’ils prennent forme dans une phrase. « La Force est puissante dans ta famille ». Cette tirade qui voulait absolument tout dire et pourtant, elle ne signifiait rien. L’Élu, la Prophétie, l’Être par lequel l’équilibre reviendra sur la balance de la Force. Un Élu qui devait être Anakin Skywalker, celui-là même qui bascula pour devenir Dark Vador, l’instigateur du plus grand massacre de l’histoire de la galaxie et qui, dans son repentis, avait anéanti l’Empereur. Quel enseignement tirer de ce paradoxe ? Est-ce que ces événements avaient bêtement été entraînés par le courant de l’existence ou tout ceci avait été écrit, quelque part, lorsque Tout était Né.  

Pourtant, il était indéniable que la famille de Luke avait certaine prédisposition pour assimiler la Force. Elle communiait presque avec l'arbre généalogique des Skywalker. Leia avait maintenant renié son héritage familial et s'occupait de lutter sur de multiples fronts contre les forces du Premier Ordre. Si elle avait été formée, Luke était certain qu'elle aurait pu devenir une Jedi émérite.
Luke faisait face à une nouvelle génération, en proie aux doutes qui questionnait les acquis. Finalement, c'était ce que lui-même faisait depuis quelques années maintenant.

La Force. La balance. Un équilibre d'une couleur clair-obscur.

Finalement, Anakin réagi. La question que lui avait posé son oncle semblait l'avoir quelque peu perturbé et bien que Luke pouvait le nier, c’était bel et bien l’effet escompté.

« Les… les préceptes disent que le pouvoir… ou le talent… C’est une tentation. Que ça peut nous pousser à nous montrer orgueilleux. Que ça peut nous guider vers le Côté Obscur… Alors si c’était vrai, si la Force était vraiment plus puissante dans notre famille, alors… alors je me disais que maman, ou vous-même, ou Owen, ou même moi, nous serions aussi corrompus. Peut-être… Peut-être même inconsciemment, ou alors… Ben, il… »

Le regard de Luke se fit plus insistant, tandis qu’il écoutait la réponse de son neveu. Ses pupilles se plissèrent alors que son œil parcourait le visage d’Anakin, observant son hésitation. Les mots semblaient avoir du mal à s’extirper de sa bouche, c’était comme si le jeune Jedi éprouvait une certaine honte à développer ses pensées.

Soudain, l'adolescent s'interrompit. Luke laissa le silence s'installer, alors qu'il se redressait. Anakin s'était fait de plus en plus hésitant sur la fin comme si il prenait conscience qu'il venait de dire une bêtise. S'il savait.
Non, tout ceci était loin d'être un manque d'intelligence et de jugement. Au contraire, il était même étonnant que le jeune garçon était parvenu à garder cela pour lui-même autant de temps et il était diablement pressant qu'il puisse enfin s'ouvrir à quelqu'un. Que cela tombe sur Luke n'était pas forcément une mauvaise chose mais celui-ci était certain qu'il y avait plus. Pourtant, il se refusait encore une fois à s’immiscer dans l'esprit d'Anakin. Cela devait venir de lui-même, la Force ne devait pas intervenir.

Finalement, le jeune homme ouvrit la bouche.

«  Et si… les préceptes de l’Ordre n’avaient pas raison… ? »

Luke laissa un sourire lui échapper. On y était. Le Jedi s'ébouriffa les cheveux tandis qu'il prenait soin de peser la suite de la conversation. On était sur un terrain glissant et il fallait ramener guider le jeune homme dans la bonne direction.

(La tienne ?)

Inconsciemment, la main mécanique de Luke balaya l'air, comme si elle avait voulue chasser un nuisible. Celui-ci ne remarqua rien.


«L'Ordre repose sur des millénaires d'existence, Anakin. La société a évolué, c'est aussi simple que cela et c'est inéluctable. Il faut l'accepter. Les gouttes d'eau ne savent pas qu'elles forment une rivière, pourtant la rivière coule quand même. L'Ordre Jedi doit lui aussi évoluer et suivre le cours. C'est ce que nous avons essayé de faire ta tante et moi. Je ne te parle pas de renier tout ce qui est l'essence de l'Ordre mais il est nécessaire de le moderniser pour prendre en considération cette évolution des pensées.»

Luke se leva, grimaçant lorsqu'il entendit ses articulations protester. Il se fatiguait et cela l'épuisait de le constater sans cesse. Heureusement, il n'en était pas au point de s'écrouler lors des entraînements d'escrime avec les jeunes Novices. La Force continuait de le soulever.

Il fit ensuite les cents pas devant Anakin, continuant à parler dans un flot serein mais ininterrompu.

« Le Côté Clair »Il leva son bras droit, à hauteur de l'épaule. « Le Côté Obscur »Il fit de même avec son bras gauche prenant soin de les laisser à une hauteur équivalente.  « L'un ne peut exister sans l'autre, Anakin. Et tout deux existent car nous leur donnons un sens. En vérité, ils ne sont qu'une même pièce sur la balance, que nous équilibrons par nos actions. L'amour.  » A cet instant, Luke baissa légèrement son bras droit.« La colère. » Il fit ensuite de même avec son bras gauche. « Devons-nous nous priver de ce premier car il peut mener au Côté Obscur ? C'est ce qui a fait basculer ton grand-père, tu connais l'histoire. J'aime Mara. J'aime ma fille et mon fils. C'est de l'amour. Vais-je basculer ? Le tout est de conserver l'équilibre. Nos émotions et nos actes pèsent dans la balance, tout peut la déséquilibrer. »

(Hypocrite)

Luke s'interrompit. Il l'avait entendu et fut suffisamment surprit pour s'interrompre une poignée de seconde. Cependant, il parvint à se reprendre assez vite pour éviter une suspicion malvenue..

« Pour le reste ... La Vérité. Celle que prône le Premier Ordre. Celle que nous prônons à notre tour. ... Toutes deux sont une pluie fraîche qui trace des ruisseaux dans la boue. Ma vérité est différente de celle de Kylo Ren et pourtant, est-elle plus fondée ? Est-ce que... »

Luke se stoppa net. Une pièce, à l'atmosphère froide que toute chaleur semblait avoir quitter pour laisser l'architecture militaire masquer tout confort. Cependant, il y avait des chaises qui ceinturaient des tables où reposaient les restes d'un repas. Sur les côtés, des diffuseurs d'Holonet éclairaient la pièce d'une fine lueur bleuté qui contrastait quelque peu avec le rouge des interfaces informatiques. Une voix. Reconnaissable entre toutes.

« Tu te poses beaucoup de questions à mon égard, depuis toujours. Oui...je le sens. Commençons... »

Luke n'avait pas bougé d'un seul pouce lorsque la vision s'était imposée à lui. Cela l'avait frappé comme un coup de poing dans les entrailles. Kylo Ren était assit en face d'Anakin Skywalker dans l'un des vaisseaux du Premier Ordre. Le propre vaisseau du neveu perdu ? Luke n'en avait aucune idée car il ne l'avait jamais vu. Qu'était-ce ? Le passé ? L'avenir ? Les yeux de Luke s’agrandirent tandis que la compréhension de ce qu'il venait de voir le contraignit.  Le Jedi recula. Sa respiration s'était accéléré lorsque son regard tomba en direction d'Anakin, toujours assit qui observait son Mentor avec un regard quelque peu effrayé.

Cette fois-ci, toute chaleur avait quittée la voix de Luke Skywalker lorsqu'il ouvrit de nouveau la bouche.


« Quand ?! Quand as-tu rencontré ton frère ?! »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Welcome to the Dark Side
Anakin Solo
Chevalier Jedi & Graphiste
Date d'inscription : 10/12/2017
Messages : 119
Métier : Chevalier Jedi (aw yeah baby !)
Planète d'origine : Hapès. Allez-y, c'est sympa !
Humeur : Un peu rêveur et curieux

MessageSujet: Re: I've lost my way [Luke - the one and only]   Lun 2 Juil - 18:47




I’VE LOST MY WAY.


Tout cela était encore bien compliqué dans l’esprit d’un garçon encore jeune. Le Côté Clair, le Côté Obscur, ce qui engendrait l’un ou bien l’autre... La limite était si fine, et en écoutant son oncle, ce sentiment de se retrouver sur un fil presque invisible était de plus en plus oppressant. Il ne fallait pas se tromper. Jamais. Les conséquences des erreurs d’un Jedi pouvaient être désastreuses, et Anakin était bien placé pour le savoir. L’adolescent regarda son oncle, cette légende, marcher devant lui, expliquer avec ses bras, ses yeux concentrés, les différences entre les Côtés, cet équilibre si vital. Et si Luke sombrait ? Impossible. Ce n’était même pas une idée envisageable ! Il était l’exemple même du Jedi parfait, l’idole de cette nouvelle génération, et Anakin ne faisait absolument pas exception à la règle. S’il devenait un bon Jedi plus tard, ce serait parce qu’il aurait suivi les pas du grand Luke Skywalker, qu’il aurait bénéficié de ses leçons et de son savoir ! Alors jamais, jamais Luke ne sera corrompu par le Côté Obscur. Par extension, c’était impensable pour lui de voir sombrer Rey ou Owen. Ils avaient quelque chose de pur en eux, d’intouchable. Et Anakin enviait ça... inconsciemment.

Luke ne répondait à aucune question. Mais il en soulevait d’autres, sans doute plus pertinentes. Si nos actes et nos émotions définissent notre alignement, alors qu’en est-il des intentions ? Lui voulait bien faire, vraiment. Il avait toujours voulu le bien de sa famille, et espérait de tout cœur la voir soudée de nouveau. Mais à cause de ça, il avait fait des bêtises, s’était conduit idiotement. Alors quel serait le résultat ? Une bonne chose ? Une mauvaise chose ? Et Ben... Malgré ses atrocités, il semblait croire au bien fondé de ses actes, alors est-il une mauvaise personne ? Anakin dévia un instant son regard, inspirant très lentement, essayant de comprendre. Ou du moins, de mettre du sens sur ce qu’il entendait.

Quelque part, même s’il était toujours aussi perdu, il se sentait... plus serein. Comme si finalement toutes ces questions, et toutes celles qu’apportait son oncle n’étaient finalement pas une mauvaise chose. Un léger sourire commença à naître sur son visage, avant de relever les yeux vers lui. Il se coupa dans sa phrase, se figeant.

« Mon oncle... ? » appela alors Anakin, comme s’il était tout bêtement dans la lune.

Quelque chose dans l’atmosphère venait de changer subitement. Comme si l’air était devenu plus froid. Cela ne dura qu’un bref instant, mais le regard de Luke retomba sur son neveu, et celui-ci eut un frisson d’effroi. Ces yeux... ils étaient si durs, rien à voir avec la douceur et la patience qu’il lui avait montré à peine quelques secondes plus tôt. Anakin se redressa alors, mais il restait figé sur place.

Luke ouvrit la bouche.

« Quand ?! Quand as-tu rencontré ton frère ?! »

Le choc, la peur, la culpabilité pouvaient se lire sur le visage de l’adolescent. Comment avait-il su ? Avait-il eu une vision ? Non, ces questions n’étaient pas importantes... Son cœur battait si vite, sa gorge si sèche pendant qu’il ne pouvait détacher ses yeux de ceux de son oncle.

Il avait peur. Il était tout bonnement effrayé. Évidemment qu’il n’avait jamais eu la permission de prendre ce vaisseau, ce jour-là ! Se faire capturer, rencontrer son aîné... Jusqu’ici il avait gardé le secret vis-à-vis de tout le monde sauf Jaina, et là... Là Luke l’avait découvert en un instant. Et il avait le même regard que sa sœur. Cette peur, cette colère... dirigées contre lui. L’adolescent fit un pas en arrière, les mains devant lui en espérant vainement apaiser ce froid.

« Je vous en prie... Ce n’est pas ce que vous croyez... »

Bien sûr que si, idiot. C’était exactement ce qu’il croyait. Dire que pendant un bref instant, il avait cru que sa rencontre avec Ben n’était pas si grave que ça. Après tout, Luke lui-même venait d’avouer que sa vérité était différente de celle de Ben, mais qu’elle n’était peut-être pas plus fondée ! Était-ce... du vent ?

Il aurait dû ne rien dire. Il aurait dû tenir sa langue ! Pourquoi avait-il décidé de se confier à son oncle ? Il aurait fini par savoir d’une manière ou d’une autre, et voilà ce qui se passait ! Ben... Ben avait sans doute raison, finalement.

« Vous... vous l’avez fait, n’est-ce pas ? Vous avez essayé de tuer Ben ! »

Alors que je dormais, il s’est introduis dans ma chambre. Pour la première fois, je l’ai ressentie réellement en lui… la peur. Il a activé son sabre laser pensant que je ne l’avais pas entendu. Dire qu’il avait défendu son oncle... Mais ce visage, cette expression, jamais il n’avait vu quelque chose de semblable sur son oncle qu’il admirait tant. Maintenant, ça lui semblait clair : on lui avait menti. Vraiment menti. On lui avait caché des choses, et rien que ce qu’il avait sous les yeux suffisait à l’affirmer. Anakin fit un nouveau pas en arrière tandis que quelque part dans son esprit, il avait déjà réfléchi à une fuite. Une fuite ? Est-ce qu’il comptait fuir ? Mais c’était son oncle ! Il ne pouvait pas lui faire du mal... Il ne pouvait pas...

Si.

Si, il le peut. Il l’a déjà fait.


_________________

I THINK I’M JUST SCARED OF MYSELF


• ALIGNEMENT •
68 %
LIGHT SIDE (68%)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Welcome to the Dark Side
Luke Skywalker
Maître du Nouvel Ordre Jedi
Date d'inscription : 13/02/2018
Messages : 67
Age : 25
Métier : Maître Jedi
Planète d'origine : Polis Massa

MessageSujet: Re: I've lost my way [Luke - the one and only]   Lun 16 Juil - 12:04



L’air semblait s’être refroidi, subitement, comme si la chaleur avait décidé de rebrousser chemin, laissant sa place à une froideur quelque peu timide mais tout de même présente. La brise avait gagné en intensité, les feuillages des arbres qui ceinturaient le jardin se plièrent devant la force du vent tandis que les branchages craquaient provoquant des sons sourds qui perçaient cruellement le silence. Les ombres se courbaient, progressant alors que l’unique lune perçait les nuages nocturnes complétant un tableau désespérant. Bien sûr, ce n’était qu’un ressenti car la température ne bougea pas d’un poil mais le regard de Luke avait suffi à pétrifier son neveu sur place.

Les émotions étaient dangereuses pour un Jedi. Si celui-ci ne parvenait pas à contrôler l’intensité d’une colère quelconque ou d’une tristesse qui pouvait vriller l’âme, il pouvait se perdre et se laisser s’emporter. Dans ces cas-là, la Force n’était d’aucun secours. Au contraire, elle semblait puiser dans les ressentiments pour se nourrir et gagner en puissance. Était-ce une manifestation du Côté Obscur ? Ce point de non-retour propre au basculement, un regard qui changeait de couleur alors que l’on s’enfonçait dans les Ténèbres.

Luke s’était avancé sans s’en rendre compte, en direction de son neveu. La vision ne voulait pas quitter son esprit. Celle d’Anakin, assit devant son grand frère. Le décor s’était envolé comme disparaissant dans la brume alors que la silhouette des Solo restait bien nette. Il pouvait voir leurs lèvres bouger, l’éclat de leurs regards mais ne parvenait pas à comprendre ce qu’ils se disaient.

(Ça va recommencer. Vois le poison comme il se repend. Vois le Temple qui brûle. Tu connais cette odeur par cœur n'est-ce pas ?)


Oh oui qu'il la connaissait, alors même qu'elle revint à ses narines comme appelée par cette satané voix. L'odeur de la chair calcinée, celle qui avait fait bondir son estomac en même temps que son cœur. tandis qu'il observait les yeux noyés sous les larmes, les nombreux cadavres des apprentis, étendus sur le sol qui s'embrasait.  

(La roue tourne.)

« Je vous en prie... Ce n’est pas ce que vous croyez... »

Luke pouvait sentir la peur d'Anakin, dirigée à son encontre. Elle pulsait, comme une lumière autour de son neveu. Elle faisait trembler sa voix. Luke aurait voulu le réconforter, se reprendre et tâcher simplement de comprendre ce qu'il s'était passé, comment ils en étaient venu à se retrouver l'un en face de l'autre. Pourtant, il était tétanisé, les mots ne voulant pas franchir la barrière que formait sa bouche, crispée dans une simple fente.

Les images continuaient d'aller et venir dans son esprit. Le temple en feu, Kylo Ren, les yeux embrasés qui répandait sa bonne parole, enroulant son petit frère dans une cape de mensonges et de désillusion. Il...

« Vous... vous l’avez fait, n’est-ce pas ? Vous avez essayé de tuer Ben ! »

Luke sursauta. Cette dernière tirade lui fit l'effet d'un coup de poings dans les entrailles, au point qu'il recula d'un pas et qu'il en fut complètement désarçonné.

(Nous y voilà. Le grand Luke. Le héro de la Rébellion. C'est par lui que tout a démarré.)

«Non...Je... J'ai... » Lâcha-t'il dans un murmure presque imperceptible.

(Tu l'as senti n'est-ce pas ? Cet être qui susurrait aux oreilles de Ben Solo. Tu savais que son regard avait changé, que son esprit se noyait dans une brume obscure. Et cette nuit, tu es entré dans sa chambre...)

... Il faisait sombre mais tu pouvais voir sa silhouette endormie, sa poitrine qui se soulevait doucement alors que le sommeil s'était emparé de lui. Tu as voulu sonder son esprit mais ta bonne morale t'as empêché de le faire. Peut-être que tu aurais vu qu'il n'avait pas totalement basculé, que tu aurais pu le sauver. Sauf que quelque chose d'autre à parlé cette nuit-là. La peur. Celle d'échouer, là où ton père avait fait basculer la galaxie dans une ère sombre et pleine de terreur. Tu ne t'es même pas vu t'emparer de ton sabre, ni même l'activer. Ça t'as totalement aveuglé. Et c'est alors qu'il s'est éveillé. Ton neveu à vu son oncle brandir une lame devant lui, alors même qu'il dormait.

(C'est toi. C'est toi qui l'a perdu cette nuit-là.)

Luke recula une nouvelle fois, poussant un grognement alors qu'il porta la main à ses tempes, les massant dans un geste vif et presque désespéré. Il devait se reprendre. Anakin n'était pas ici car il cherchait un moyen de fuir. Non, il était perdu. Kylo Ren lui avait parlé, longuement sans doute et cela avait fait naître une confusion dans l'esprit d'Anakin. Une tentation ? Peut-être mais cela ne signifiait pas pour autant que celui-ci allait ...

Leïa. Sa vie de cheffe de la Résistance l'empêchait d'être auprès de ses enfants, de les guider comme une mère.

(Ils ont un vieux fou comme modèle.)
La ferme ! Ce n'était pas de la faute de sa sœur. La rencontre entre Anakin et Kylo Ren était inéluctable. Ils étaient frères.

Luke inspira longuement pour ensuite laisser l'air s'échapper dans un long souffle. Cela lui fit du bien. Ses entrailles continuaient de subir l'assaut d'une peur qui grouillait dans ses veines mais il se força à regarder une nouvelle fois son neveu. Ses yeux brillaient d'un éclat qu'l n'aurait jamais voulu voir. Il était complètement effrayé et désemparé.


«Anakin...Je... Pardonne-moi. Ce qu'il c'est passé cette nuit-là. Celle où j'ai pris conscience que l'esprit de ton frère était torturé par quelqu'un d'autre qui agissait dans l'ombre... Cela me hantera jusqu'à la fin. Cette nuit, j'ai perdu Ben Solo. C'était... Oui. Il s'est éveille alors que mon sabre-laser activé était brandi au-dessus de lui. Ai-je cherché à le tuer ? Je n'ai pas de réponses à te donner, en toute honnêteté. Mon geste n'était pas calculé, rien de ce qui a suivi ne l'était. Le geste avait été suspendu dans les airs. Je n'arrivais plus à réfléchir. J'ai douté, j'ai eu peur. Il s'est éveillé. Ce que j'ai lu dans ses yeux ensuite m'a tué. »

Luke baissa la tête, laissant les images défiler devant ses yeux. Quel pitoyable exemple il faisait là.

«Nos émotions peuvent nous trahir. Je te parlais de balance plus tôt, c'est toujours vrai. Ce sont nos actes qui définissent de quel côté penche cette balance et cette nuit-là, ce seul acte à détruit tout ce que nous avions bâti avec ta tante. Cette nuit-là, j'ai failli à une promesse faite à ton père  et à ta mère. Cette nuit-là, la balance s'est penchée du mauvais côté. » Luke fit ensuite une courte pause. Il tentait de remettre de l'ordre dans ses idées. Son discours devait être confus mais il ne parvenait pas à mettre les mots dans le sens qu'il voulait. Qu'est-ce qu'il était entrain de faire ? Cherchait-il une sorte d'absolution en se livrant ainsi à Anakin ? Peut-être mais il n'était pas dupe. «Je ne te demande pas à comprendre mon acte, moi-même je cherche encore un sens. L'exil que je me suis imposé... C'était pour cela, en grande partie. Je ne parvenais pas à faire face à mon erreur.»

Luke releva enfin la tête, faisant face à son neveu.

«Et ce soir, Anakin, je ressens le même genre de tourment qui t'anime. Je ne veux pas et je ne peux pas te perdre. Je ne pourrai pas supporter un nouvel échec. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Welcome to the Dark Side
Anakin Solo
Chevalier Jedi & Graphiste
Date d'inscription : 10/12/2017
Messages : 119
Métier : Chevalier Jedi (aw yeah baby !)
Planète d'origine : Hapès. Allez-y, c'est sympa !
Humeur : Un peu rêveur et curieux

MessageSujet: Re: I've lost my way [Luke - the one and only]   Lun 16 Juil - 16:02




I’VE LOST MY WAY.


Comment en étaient-ils arrivés là ? Depuis qu’Anakin était rentré, depuis qu’il avait rencontré son aîné, il ne reconnaissait absolument plus sa propre famille. Que ce soit Jaina, Mara, et que dire de sa mère restait quant à elle toujours la même ? Une femme lointaine, qui avait déjà fait son choix il y a des années. Être une mère, être une leader politique, on ne peut pas cumuler les mandats. Et leur père… de toute évidence, il n’avait pas été bien présent de son vivant pour son fils, il ne l’était pas plus de sa mort. C’était comme si ce cocon qu’était l’Ordre avait disparu, ne laissant là que des ordres ou des mensonges. Le jeune Jedi était… complètement perdu, désorienté. Plus rien n’était plus pareil.

Et à présent, son oncle savait… C’était comme si quelque chose l’avait frappé, où il avait compris ce qui s’était passé ! Lui, Ben, leur rencontre, leur discussion… Un moment qu’Anakin avait secrètement attendu toute sa vie avant que le hasard ne s’en mêle. Ou peut-être la Force, qui sait ? Ils étaient sans doute destinés à se rencontrer, deux frères inconnus l’un à l’autre. Un miracle. Bien évidemment, son oncle n’était pas du même avis. Il avança d’un pas. Anakin, par réflexe, recula à son tour. Son souffle s’était figé dans sa gorge, ses yeux ne pouvaient se dévier de ceux de Luke.

Il était… effrayé. Tout simplement effrayé. Et seul.

Si sa main n’était pas paralysée, elle se serait peut-être reculée vers son sabre… simplement en guise de protection. Si son oncle avait déjà pu lever la main sur Ben, alors qu’est-ce qui pourrait l’empêcher de le faire maintenant sur lui ? Cependant, tout son corps l’en empêchait, le pétrifiait sur place.

« Anakin… Je… Pardonne-moi. »

Le jeune homme ne s’attendit pas à ces mots. Quel pardon venait-il quémander ? Lui, le grand Luke Skywalker ? Il raconta alors cette nuit. Cette fameuse nuit… Où Kylo Ren était né, où l’Académie Jedi avait échoué, comme tous les autres Jedi ! Anakin n’avait pas connu ce moment, ne sachant même pas s’il était né à l’époque ou non… C’était si… tabou. Tout le monde refusait d’en parler, comme si y penser portait malheur. Son regard se baissa quelque peu… À sa peur se mêlait maintenant sa tristesse, son regret qu’un tel évènement se soit produit. C’était ce qui avait déchiré sa famille, après tout. Plus rien n’était plus pareil après ça, et lui avait passé son enfance à se cacher sous prétexte que le Premier Ordre lui voulait du mal.

« Alors c’était bien vous… » souffla-t-il à mi-mot entre ses lèvres.

Ben lui avait raconté la même chose : il s’était réveillé, et avait trouvé son oncle avec son sabre dégainé, prêt à le tuer. Et pourtant, Luke voulait… s’en défendre ? Se justifier ? Se faire pardonner ? C’était plus que de la déception, c’était de la trahison. Depuis combien de temps lui avait-on caché la vérité ? Ben était censé avoir été corrompu jusqu’aux os ! C’était même pour cela qu’il avait détruit l’Académie et poussé son oncle à l’exil !

« Et ce soir, Anakin, je ressens le même genre de tourment qui t’anime. »

Comment pouvait-il rester de marbre après avoir entendu tout ça ? Comment pouvait-il resté serein, comme le devrait un vrai Jedi ? Ce qu’il avait dans le cœur, c’était un tourbillon qui ne cessait pas un instant de prendre de l’ampleur, engloutissant tout sur son passage ! C’en était presque douloureux.

« Je ne pourrai pas supporter un nouvel échec. »

Ça y est. On y était. L’échec. Cette déferlante s’arrêta brusquement, figée dans sa poitrine. Anakin étouffait. Un échec. C’était donc ça… C’était le mot autour duquel tout tournait. Ben avait été un échec, et bientôt, lui le sera également. Mais pourquoi ? Pour quelle raison ? Pour quelle faute ? Si Ben était torturé par un esprit maléfique, pourquoi s’en être pris à lui plutôt qu’à la cause du mal ? Pourquoi s’être enfui alors que la galaxie avait besoin de lui ? Et maintenant, pourquoi avoir mis tout en œuvre pour tenir le cadet éloigné de son aîné ?

Le regard qu’il posait à nouveau sur Luke… il était désespéré, blessé… si déçu. Était-ce vraiment le grand héros de la Résistance qui se tenait devant lui ?

« Vous avez préféré vous en prendre à Ben plutôt qu’à cette ombre qui le torturait… Et vous vous êtes enfui… » lui-même avait du mal à articuler ces mots. La légende s’écroulait, et laissait place à un homme lâche qui aurait dû être son oncle. Son mentor. Son guide. « Vous disiez pourtant que la famille comptait bien plus que tout, qu’il suffisait d’écouter et de pardonner, car la voie des Jedi se trouve dans la rédemption… Moi je… je pensais… »

Je pensais que vous m’auriez fait confiance… Que vous me voyiez comme un fils. À défaut de Han dont la présence s’était faite bien rare pour le cadet des Solo. Cette désillusion le frappa en plein cœur, comme un poignard glacial. Jamais il n’aurait cru que son frère et lui étaient des échecs à ses yeux, que ce soit dans le passé ou dans l’avenir. Mais telle était la vérité, n’est-ce pas ? Il ne devait plus se faire d’illusions maintenant.

« Ben avait raison… Vous ne m’avez jamais accordé votre confiance et vous m’avez caché la vérité. »

À croire que seules les femmes étaient parfaites dans leur famille. Leur père était certes un héros, mais un voleur, un tricheur… Ben avait soit-disant sombré dans la corruption, et maintenant le voilà, le cadet, dont on attend le prochain péché. Si seulement il avait pu ressembler à sa sœur, fierté des Jedi, ou à sa mère qui incarnait les espoirs et la force de la liberté dans toute la galaxie ! L’adolescent recula encore une fois d’un pas, maladroitement, la main levée vers son oncle pour l’empêcher d’approcher. Et s’il avait essayé, il pourrait percevoir la Force qui le repousserait à la moindre tentative. Pourtant les yeux de l’adolescent étaient humides, sa gorge serrée.


_________________

I THINK I’M JUST SCARED OF MYSELF


• ALIGNEMENT •
68 %
LIGHT SIDE (68%)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Welcome to the Dark Side
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: I've lost my way [Luke - the one and only]   

Revenir en haut Aller en bas
 
I've lost my way [Luke - the one and only]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LOST LE RPG
» Luke Adam L UFA 22 875000 0 D- C C D C- C- D C- C- C D C C- C- C
» Why the U.N. Lost credibility in Haiti
» Lost in blue
» I remember when, I remember, I remember when I lost my mind. ₪ 27 mars, 20h21

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars : The Return of The Force :: Ossus :: Temple Jedi-
Sauter vers: